Halloween : Les meilleurs jeux de société enfants (Episode 2)

C’est l’apérooo !

Et après notre premier épisode consacré aux jeux du goûter, voici qu’arrive ce moment délicieux où les chips côtoient les cocktails sanguinolents, où les retardataires arrivent enfin, et où l’on s’apprête à manger des trucs gras et salés, c’est-à-dire bons.

Bref, c’est l’heure de l’apéro, et si les Monster Munchs sont de sortie, les jeux sont également demandés sur la table basse ! 

Vous savez, il y a toujours un côté péjoratif à indiquer qu’un jeu est un “jeu d’apéro”. Car cela sous-entend qu’il s’agit d’un jeu probablement superficiel et anecdotique, auquel on peut jouer d’une main distraite tout en prêtant une attention soutenue au bocal d’olives ou au décolleté de la voisine de table déguisée en Elvira. C’est une réputation qu’il faut combattre, chips après saucisse cocktail, car nombreux sont les jeux d’apéro qui pourraient donner quelques leçons de maîtrise, de fun et d’équilibrage à des jeux sur le papier plus ambitieux.

Les jeux les plus adaptés pour l’apéro sont bien souvent les jeux de dés et les jeux de cartes, tout simplement parce qu’ils sont le plus souvent synonymes de parties rapides qui ne demandent pas beaucoup d’espace pour être jouées. Difficile en effet de déplier la montagne de Sauve-Moutons ou le plateau de la Tour du Dragon entre la tapenade, les Curly et la chiffonnade de jambon sec.

Explorons donc ensemble les meilleurs jeux Halloweenesques pour un apéro réussi !

King of Tokyo + extension Halloween

Et nous allons donc débuter notre soirée par l’un des jeux les plus dangereux de la sélection, j’ai nommé King of Tokyo et son extension Halloween. (Iello) Pourquoi dangereux ? Parce que King of Tokyo est un jeu chronophage, que l’on sort pour “une petite partie vite fait” et auquel on joue encore quatre heures plus tard. Fun, équilibré et varié, King of Tokyo est l’un des jeux de dés compétitifs les plus aboutis de tous les temps, reléguant poliment (mais fermement) le 421 à la préhistoire.

Le principe de King of Tokyo est simple, mais imparable : vous incarnez une bestiole géante (King Kong, Godzilla, Cthulhu…) et vous foutez des mandales aux autres monstres tout en ravageant la ville de Tokyo. Prometteur, non ?

Simple mais jamais simpliste… 

Dans les faits, King of Tokyo est un jeu de dés à combinaisons (comme le yam’s) où il est possible d’intervenir sur deux fronts :

  • les baffes vous permettent d’éliminer vos adversaires
  • les points de victoire montrent à quel point vous avez écrabouillé la ville

Le vainqueur est celui qui aura éliminé l’ensemble de ses adversaires, ou bien le premier qui aura atteint 20 points de victoire.

Ajoutez à cela le fait que les lancers vous permettent de gagner de l’énergie que vous pourrez dépenser en achat de cartes bonus, ou d’obtenir des coeurs pour vous soigner, et vous pourrez juger de l’étendue des possibilités stratégiques qui s’offrent à vous. Mais il y a encore plus : un seul des monstres que vous incarnez à le droit de se trouver à l’intérieur de Tokyo : les autres trempent leurs fesses dans la baie en attendant leur tour. Le jeu fonctionne donc de la sorte : le monstre qui se trouve dans Tokyo distribue ses baffes à tous les autres, mais les baffes de tous les autres sont dirigées vers lui. De quoi à y réfléchir à deux fois avant d’envahir les rues de la ville. Mais il faudra typiquement savoir gérer sa chance et déclencher sa fureur au bon moment pour devenir roi de Tokyo.

Cyber Kitty déguisé en sorcière ? 

Ce jeu, déjà très abouti à l’état brut, devient plus fun encore avec son extension Halloween, qui contient deux personnages supplémentaires (le Boogie-man et Jack o Lantern), un set de dés orange du plus bel effet, mais surtout des cartes “Costume” qui permettent de donner une nouvelle impulsion à vos parties.

Les cartes costumes se jouent comme des cartes énergie et octroient des pouvoirs supplémentaires à vos monstres, dans une typique ambiance Halloween. Mais les monstres sont souvent jaloux les uns des autres, et il est bien souvent tentant d’arracher le déguisement d’un adversaire pour se l’octroyer sans vergogne.

Bref : entre délires et fous rires, King of Tokyo et son extension Halloween sont une idée géniale pour générer des parties endiablées de 3 à 6 joueurs autour du sachet de Fritelles. Pari gagné pour ce trick or treat dans ta face d’Halloween très réussi.  

Face de Bouc

Autre jeu d’apéro que l’on ne peut que recommander dès que l’on est plus de 3 joueurs : Face de Bouc (Cocktail Games) joue lui la carte de l’humour potache pour donner aux monstres une dimension ouvertement comique.

Le concept en est le suivant : un deck de cartes est mis au centre de la table. Sur ces cartes sont représentés des monstres rigolos, chacun étant présent en plusieurs exemplaires. Quand un monstre est pioché pour la première fois, le joueur dont c’est le tour doit le baptiser d’un nom qu’il retiendra facilement, issu de son imagination. Si certains auront la candeur de les appeler “Corneguidouille”, « Alf » ou “Grosseguibole”, d’autres seront tentés de régler des comptes personnels en les affublant du nom de leur belle-mère ou du surnom de leur ex. C’est de bonne guerre : tout ceci ne nous regarde pas.

Mais attention : lorsqu’un monstre qui a déjà été baptisé est pioché à nouveau, il doit être correctement nommé par le nom qui lui avait été précédemment donné. Le premier joueur qui se souvient du nom du monstre peut le hurler à tue-tête : il gagnera alors la pile de cartes déjà jouées. Le vainqueur est le joueur qui, en fin de partie, aura le plus de cartes. La mémoire doit donc carburer à fond, indépendamment du nombre de Mojitos que vous avez ingurgités depuis le début de la partie.

Bref, entre hystérie collective et associations d’idées foireuses, Face de Bouc est un bon petit jeu d’Halloween; qui vous tiendra en haleine jusqu’à la fin du paquet de Doritos ! 

Voir Face de Bouc chez Cocktail Games

Zombie Dice

Halloween et l’apéro, c’est également un cocktail gagnant pour l’indéboulonnable Zombie Dice, ce jeu de dés signé Steve Jackson Games qui règne sans partage sur les tables de jeu apérozombiesques depuis 2010. La simplicité du concept n’a d’égale que les frissons diaboliques procurés par ce jeu basé sur la prise de risques.

Zombie Dice  se compose de 13 dés à 6 faces sur lesquels on trouve des cerveaux, des coups de fusil et des traces de pas. Chaque dé représente un humain que le joueur doit dévorer, avec plus ou moins de faces « cerveau » ou « coups de fusil en pleine tête à bout portant qui fait mal aux cheveux » en fonction de la couleur du dé (vert, jaune ou rouge). 

Le but du joueur est de collecter des cerveaux en lançant les dés par 3 (piochés au hasard) et d’éviter les coups de fusil. À chaque lancer de dé, le joueur a la possibilité de “banquer” les cerveaux obtenus ou de continuer à tenter d’en obtenir plus, ce qui augmente ses chances de perdre les cerveaux acquis pendant le round. Bref : “stop ou encore” dans ce qu’il a de plus épuré et abouti.

Vous me direz : est-ce que des marmots de 6 ou 7 ans peuvent jouer à manger de la cervelle d’humain en fuite ? Il y a quelques années j’aurais été dubitatif, mais aujourd’hui les zombies sont partout, vraiment partout, et le concept n’a plus rien d’anxiogène en tant que tel pour un petit marmot de 7 ou 8 ans qui les croise à longueur de pubs, de bédés ou de dessins animés. Les dés ne présentent d’ailleurs aucun signe violent et seule la boîte du jeu montre un zombie – un peu – effrayant, qu’il sera facile d’escamoter au bénéfice de n’importe quel autre gobelet opaque.

Il serait donc fort dommage de se priver de Zombie Dice à cause d’une simple illustration, car il est véritablement agréable à jouer le temps de l’apéro.

En savoir plus…

MonstruYeux

MonstruYeux est une nouveauté du Scorpion Masqué qui va faire fureur sur les tables d’apéro tant il semble rythmé et amusant à jouer. Le pitch est pourtant flippant : un pauvre monstre a perdu ses trois yeux et c’est aux joueurs les plus rapides de les lui retrouver. Rien que ça. 

Et comment réparer les yeux du monstre, me demanderez-vous ? Eh bien c’est facile : à chaque manche, on pioche une carte qui détermine quelles sont les couleurs des 3 yeux que le monstre a perdus. L’un des joueurs va donc frénétiquement lancer un dé vert pour obtenir une face correspondant à un oeil manquant. Dès qu’il parvient à rendre au monstre l’un de ses yeux (en plaçant le dé sur le visage du monstre), il s’attaque à l’oeil suivant en prenant un second dé.

Mais attention : les autres joueurs ne vont pas rester assis à vous regarder !  Pendant que vous lancez un dé vert avec des yeux, eux jouent chacun leur tour un dé rouge. Si l’un d’entre eux obtient une main, il vous vole alors le dé vert que vous lanciez et vous donnent le rouge à la place.  Au final, seul le joueur qui mettra en place le 3e oeil aura gagné la manche. Cruel non ? 

Incroyablement cruel, oui, mais très très fun. Ajoutez à cela quelques pouvoirs et beaucoup de fous rires, et vous avez un jeu de lancers de dés simultanés (comme dans le regretté Croque Fromage ou Paku Paku) qui sent bon la frénésie, la fourberie et les hurlements de désespoir. Comme Halloween, quoi !

 

Cube Mania : Monster Mimiques

Défouloir parfait pour ce moment un peu triste où les dernières chips commencent à être englouties, Monster Mimiques (Haba) est un jeu de… grimaces.

Signé Haba, Monster Mimiques propose en fait deux modes de jeux distincts, le premier basé sur la mémoire, le second sur la reconnaissance des expressions faciales. Mais les deux modes de jeux sont liés par une règle d’or : il faut faire des grimaces !

Les joueurs doivent en effet reproduire les mimiques des cartes monstres qu’ils ont devant eux. Le monstre louche en tirant la langue ? Alors vous loucherez en tirant la langue. Eh oui, c’est comme ça. Et avec votre costume de vampire ou de ninja, ça n’en sera que plus réussi ! 

Très simple à sortir et souvent hilarant lorsque c’est au tour des adultes de faire des grimaces, Cube Mania : Monster Mimiques est un petit jeu qui vous emmènera en douceur en direction du repas dans une bonne humeur très communicative.

Voir sur le site Haba

Et voilà, c’est la fin de notre sélection de jeux d’apéro pour la soirée d’Halloween ! Prenez le temps de prendre l’ultime souper, car nous allons attaquer le plat de résistance : les jeux qui vont accompagner votre nuit d’Halloween ! A très bientôt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *