Ice cool 2, Flying Kiwis… le planning d’Atalia !

C’est au détour d’une sympathique conversation à bâtons rompus avec le très éminent Cédric d’Atalia que j’ai peu avoir une vision sympathique de ce qui se mijote pour la suite du printemps et l’arrivée de l’été. Et je n’ai pas été déçu au vu des jolies choses qui sont annoncées. 

Les pingouins n’en finissent plus de glisser ! 

On va commencer avec du très très lourd : oui, l’extension standalone Ice Cool 2 devrait être dispo vers le milieu de l’été. Pour mémoire, Ice Cool est un jeu de pichenettes avec des pingouins culbutesques qui jouent au chat et à la souris dans un lycée américain typique (oui, Ice Cool = High School, pour les deux du fond qui n’avaient pas encore compris). Ce jeu, très réussi, a remporté le Kinderspiele 2017 et remis les pichenettes sur toutes les tables estivales. Fort de son succès, l’éditeur Brain Games remet le couvert avec une extension standlone, qui va permettre de construire ses propres parcours, et de créer des itinéraires sous forme de circuit pour faire la course à travers la cantoche et la salle de gym. Les possibilités apportées par cette extension (qui permettra du coup de jouer à 8 joueurs) semblent vraiment énormes et font vraiment envie… 

On sent par ailleurs que les pingouins d’Ice Cool sont promis à un joli succès, car ils vont montrer leur bec de manière inattendue. Vous vous souvenez peut-être qu’en 2008, Ravensburger sortait « Pyramid », un jeu asymétrique où un joueur (la momie) tentait d’attraper ses adversaires sans pouvoir les voir, en déduisant leur localisation de leurs déplacements, un peu à la manière de Scotland Yard. Brain Games, toujours eux,  a décidé de reprendre le jeu à son compte en le relookant avec les pingouins d’Ice Cool. C’est Pyramid of Pengqueen, et ça devrait sortir à peu près à la même période qu’Ice Cool 2. 

Nom d’un renard d’une tortue ! 

Autre grosse news, tout juste sortie du four : Atalia va assurer la sortie française de Tricky Wave, un nouveau jeu de chez Game Factory. Pour mémoire, Game Factory est l’éditeur de Nom d’un renard, As d’or 2018 du jeu pour enfants, et on est heureux de voir qu’Atalia va poursuivre sa collaboration avec l’éditeur. Tricky Wave (on parle de « Attention à la vague » pour la VF) est un jeu pour les marmots de 6 ans et plus, qui les invite à accompagner des tortues vers le grand large. Voici le pitch complet : Petites et grandes tortues se retrouvent sur la plage prêtes à partir et veulent rejoindre le large le plus vite possible. Mais la vague déferlante « Tricky Wave » emporte tout dans un tourbillon et rejette encore et encore petits et grands nageurs sur la plage. Seules celles qui ont une carapace blindée surmontent les vagues, profitent du dos de leurs congénères et orientent insolemment d’autres tortues vers la mer.

Et c’est pas fini ! 

On a profité de le discussion pour prendre des nouvelles de l’un de nos chouchous du Festival International du Jeu de Cannes, à savoir Dragon Ranch. Ce jeu très original de gestion d’élevage de dragons, signé Azaogames, est attendu pour juin/juillet. Pour en savoir plus sur la bestiole, c’est ici !

Il m’a également été confirmé que Tiki (que j’avais beaucoup apprécié à Cannes) sortirait fin avril. Ce jeu de placement est vraiment une réussite que je vous invite à découvrir ici : http://www.oz-editions.com/nos-jeux/tiki/

 Quelques mots sur Flying Kiwis, un petit jeu fort rigolo où l’on catapulte (littéralement) des Kiwis innocents dans une boîte en carton qui contient 4 x 4 cases. Le but du jeu est de parvenir à créer une ligne de 4 Kiwis ou un carré de 2 x 2 kiwis de votre couleur. Seul problème : dès qu’un Kiwi adverse recouvre le vôtre, seul le sien compte. Flying Kiwis, déjà sorti en 2016, devrait faire un retour remarqué dans les prochaines semaines. 

On me signale également la venue du Roi des Seaux pour le mois de juin. Il s’agit d’un jeu de cartes et d’adresse issu de l’univers Pick a Dog / Pick a Pig. L’idée c’est de construire une pyramide avec des petits seaux en plastique multicolores, et ensuite d’affronter ses adversaires dans un jeu de cartes. Si vous perdez le pli, vous devrez alors dégager un seau de votre pyramide de la couleur correspondante au moyen d’une pichenette bien placée. Et si possible, sans tout faire s’écrouler, évidemment ! Ce jeu, à la faois stratégique et fort amusant, est jouable de 2 à 6 joueurs à partir de 7-8 ans. 

Pour finir, on me souffle dans l’oreillette que la team Hubywoky va lancer en avril sa grande tournée mondiale de présentation du jeu dans les boutiques de France et de Navarre (et sans doute d’ailleurs). Pour mémoire, Hubywoky est un jeu de cartes à collectionner destiné aux marmots de 8 à 12 ans. A la fois original et sympa à jouer, il va déferler sous peu dans vos boutiques favorites. Lire notre test : c’est ici ! 

Bref, après notre petit tour d’horizon de Cannes et notre news du début de semaine, on sent qu’Atalia a clairement envie de soigner ses jeux accessibles aux marmots. C’est clairement pas nous qui allons nous en plaindre !

http://www.atalia-jeux.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *