Test – La chasse aux Gigamons

Nombreux sont les jeux pour enfants qui utilisent la mémoire en tant que moteur de jeu. Les marmots, en effet, ont une capacité incroyable à mémoriser tout et n’importe quoi, depuis la vanne que vous aviez sorti le matin même sur Tonton Marcel jusqu’à la promesse que vous leur aviez faite 6 mois plus tôt d’aller à Mickeyland « un jour prochain ». L’un des premiers jeux auxquels brillent nos enfants est d’ailleurs bien souvent le Mémory, ce jeu particulièrement horrible pour des parents brutalement confrontés à leur approche de quarantaine. 

Puisque le concept du Mémory a commercialement fait ses preuves (depuis 1959), il a ensuite été largement décliné sous toutes les coutures par la plupart des éditeurs de jeux. Prenez par exemple La tour du Dragon chez Haba, Pique Plume chez Gigamic ou La Forêt Mystérieuse chez Iello et vous retrouverez à chaque fois la nécessité de se souvenir de l’emplacement de tuiles ou de cartes déjà retournées afin d’assurer sa progression dans le jeu.  

J’ai la mémoire qui flancheeuuuu

Comme vous l’aurez donc compris, la chasse aux Gigamons est un jeu axé sur la mémoire, sorte de revisite astucieuse du Mémory auquel on ajouterait un aspect fun et stratégique. Le but du jeu, en effet, est de capturer des créatures légendaires, des Gigamons. Pour ce faire, il va falloir collecter des Elemon, c’est à dire des petits élémentaires de feu, terre, eau, forêt, électricité, etc. Au bout de 3 Elémons collectés, vous pourrez récupérer le Gigamon correspondant, ou le chiper au joueur qui l’avait obtenu avant vous, ce qui fait toujours plaisir. La subtilité de la Chasse aux Gigamons, c’est que les Elemons s’attrapent par paire, et qu’ils déclenchent un effet spécial une fois obtenus.

Mais j’anticipe… 

Un design très réussi

Avant d’entrer dans le coeur du jeu, en effet, voyons déjà le contenu de la boîte. Et cette boîte, autant le dire tout de suite, sera autant un bonheur pour les enfants qu’un cauchemar pour els parents . Totalement atypique dans son format, elle sera quasi impossible à nicher dans votre ludothèque et attirera bien plus le regard que votre Scythe ou que la 783 ème boîte jaune signée Haba. 

La boîte contient 7 figurines en carton de Gigamons, 42 tuiles élémon, et quelques jetons et socles. Autant le souligner : le parti pris graphique est une réussite totale. Chaque Gigamon ou Elemon est a la fois sympathique et en parfaite adéquation avec l’élément qu’il représente, ce qui sera particulièrement utile pour mémoriser ses pouvoirs. 

Graphiquement, la chasse aux Gigamons donne la sensation d’effleurer un univers aussi vaste que complexe, et donne envie de s’y plonger sans réserves. 

Déroulement de la partie

Comme tout bon Mémory qui se respecte, la chasse aux Gigamons se compose de tuiles qu’il faut retourner pour découvrir des paires. Concrètement, 9 tuiles sont constamment en jeu face cachée, ce qui assure à tout moment la présence d’une paire. A chaque tour, le joueur retourne donc deux tuiles. Si elles sont différentes, rien ne se passe. Mais si elles sont identiques, le joueur les récupère et les place devant lui (après les avoir remplacées en prenant dans la pioche deux nouvelles tuiles disposées face cachée). Ce faisant, il déclenche également le pouvoir des Elémons concernés. 

Ces pouvoirs font tout le sel du jeu, en proposant de fait une (petite) dimension tactique qui sort le jeu du Mémory stricto sensu. Découvrez deux Electromons, par exemple, et votre vitesse soudaine façon « Flash » vous permet de rejouer immédiatement. Deux Pyromons vous octroient le pouvoir immédiat de détruire l’un des Elemons gagné par l’un de vos adversaires, alors que la bourrasque déclenchée par deux Aéromons vous permet d’échanger un Elemon de votre choix contre celui de l’un de vos adversaires, même (et surtout) s’il n’est pas d’accord. Vous l’aurez compris, les pouvoirs déclenchés par deux tuiles identiques sont autant de coup fourrés qui peuvent faire très mal s’ils sont déclenchés au moment adéquat.

Dès qu’un joueur dispose de 3 Elemons identiques, il récupère le Gigamon correspondant, même s’il est détenu par un autre joueur. Si un joueur parvient à obtenir 3 Gigamons, il gagne aussitôt la partie. Sinon, le joueur qui en possèdera le plus à l’épuisement de la pile d’Elemons sera déclaré grand vainqueur. 

Petits et Grands Marmots

La Chasse aux Gigamons est un jeu exceptionnel pour jouer entre adultes et marmots. Les premiers vont pouvoir fourbir leur sens tactique (quels Elemons privilégier, contre quel joueur déclencher son pouvoir, etc.) alors que les seconds pourront faire appel à leur mémoire quantique pour localiser efficacement les Elemons dont ils ont besoin. Les parties sont donc très équilibrées, et ce jeu est un pur régal d’affrontement sympathique entre petits et grands. Rares sont les jeux qui sont aussi bien pensés pour amuser autant les petits que les grands marmots, et cela mérite d’être souligné. 

L’avis de Plateau Marmots

La chasse aux Gigamons est un jeu qui propose une marge de progression intéressante, ce qui n’est pas toujours le cas pour un jeu accessible dès 5 ans. Le déclenchement des pouvoirs (simples à retenir après deux ou trois parties) n’est pas un simple gadget et contribue réellement à dynamiser des parties souvent tendues. Puisqu’il est en effet possible de perdre des Elemons (voire des Gigamons !) durement gagnés, l’incertitude et la tension règnent sur le plateau de jeu jusqu’à la victoire finale, souvent déclenchée par la mise en oeuvre d’un pouvoir opportun (A ce titre, l’Eletromon qui permet de jouer deux fois de suite est tout simplement redoutable). Ou n’oubliera pas non plus que le design très réussi du jeu est une invitation à la découverte d’un nouvel univers, celui des Elemons, que l’on retrouve dans deux autres jeux du même éditeur : King Polymon et Elemons. 

Sur la base d’un Mémory fort accessible repose en fait un jeu plein de charme et de tension, qui vous accompagnera vraisemblablement de longues années tant on a plaisir à y revenir. En clair, la Chasse aux Gigamons, as d’or 2015, est une réussite indiscutable du jeu de mémoire… et du jeu tout court.

Intérêt ludique : excellent !
Intérêt pédagoludique : découverte des effets, découverte des combos
Notre avis : une valeur sûre, un excellent jeux pour jouer ensemble

Fiche Technique

Un jeu édité par Elemon Games
Créé par Karim Aouidad et Johann Roussel
A partir de 5 ans
Pour 2 à 4 joueurs
Année de sortie : 2014
Prix indicatif : 18 euros

Pour aller plus loin

La vidéorègle de La Chasse aux Gigamons

 

Un commentaire sur “Test – La chasse aux Gigamons

  • 8 octobre 2017 at 7 h 01 min
    Permalink

    D’abord testé à Cannes lors de sa nomination, je l’ai enfin acheté cet été car il faut le reconnaitre pour un memory c’est un des meilleurs, les elemons attirent beaucoup les enfants, ceux ci sont imbattables en jeu de memoire et les adultes y mettront un peu plus de stratégie pour choisir quelle paire prendre. Certes la boite est difficilement compatibles avec nos armoires de passionnées mais pour tous les parents qui recherchent un jeu facilement sortables avec tous les enfants il est parfait.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *