Test – Défis Nature (Un succès tout naturel)

Défis Nature est une collection de jeux de cartes que j’ai découverte dans une boutique bio en 2011. On pourra certes se demander ce que je foutais dans une boutique bio en 2011, mais le fait est que j’y étais, que je trouvais le temps long, et que mon regard avait rapidement été attiré par ces petits paquets de cartes colorés (j’avais d’ailleurs acheté celui sur les reptiles). Sur l’instant, mon incompréhension avait été totale, en mode « ah bon, les écologistes jouent aussi à des jeux entre deux cures détox et deux ateliers poteries au chanvre ? » Mais après quelques années d’obscurantisme forcené, j’ai été vraiment heureux de voir fleurir ces petites boîtes colorées un peu partout, du supermarché jusqu’à la boutique spécialisée.  

« Heuuu… les Défis Nature, ça se joue dans la nature ? » 

Pour ceux qui, comme moi, ont peur d’ouvrir un défi nature en imaginant qu’ils vont devoir courir nus sous la pluie en pleine forêt de Fontainebleau ou gravir le Pic St Loup avec un sac de cailloux sur le dos, je vous rassure de suite, il s’agit d’un jeu de cartes très simple d’accès et fort agréable à jouer. Il peut d’ailleurs tout à fait se jouer en intérieur avec un bon Jack Daniels jus de pommes ou sur un coin de table de Burger King de piquenique. C’est d’ailleurs la simplicité du jeu et son côté « tout terrain » qui a assuré une partie de son succès. Rapidement adopté par les marmots de 8 ans, le jeu a aisément trouvé sa place dans les cours de récré, détrônant parfois (avec la bénédiction des enseignants) le malicieux jeu du foulard ou celui du racket dans les cabinets.  

Ma coccinelle bouffe ton dinosaure !

Le concept de Défis nature est assez proche du jeu de cartes de la bataille ouverte (celle où l’on choisit les cartes que l’on pose), associé à une possibilité de changer l’angle de l’attaque avant sa résolution. Chaque boîte de Défi Nature contient un jeu de 36 cartes, où chaque carte représente un animal d’une catégorie définie (Insecte, Oiseau, Poisson, Reptile, etc.). Il y a certes des exceptions, mais nous y reviendrons plus loin.

Les cartes sont tout d’abord distribuées entre tous les joueurs. Chaque animal représenté est défini par un certain nombre de caractéristiques (Poids, Taille, Longévité, Nombre de petits par an…). Chaque joueur pioche une carte, et le premier joueur choisit ce qu’il estime être sa caractéristique la plus forte (genre : « nananère-eu, mon animal à moi il est plus long que vos animaux à vous-eue »). Chaque joueur regarde donc la caractéristique concernée et détermine si la valeur annoncée est supérieure ou inférieure. Celui qui a la plus haute valeur remporte l’ensemble des cartes jouées pour le tour, et prend la main. A son tour, donc, de décider sur quelle caractéristique il veut défier les autres joueurs.

Celui qui remporte l’ensemble des cartes mises en jeu remporte la partie. 

Un concept bien rôdé, efficace… et une subtilité qui change tout

Cette idée de bataille ouverte avec choix de la valeur mise en jeu est excellente, à défaut d’être nouvelle. Je me souviens, dans les années 80, avoir collectionné des paquets de cartes de voitures et d’avions qui utilisaient déjà cette mécanique bien huilée (qui remonte d’ailleurs sans doute à bien plus loin encore). La magic touch de Bioviva, c’est d’avoir su implémenter un détail susceptible de créer de gros renversements de situation en quelques secondes.

Les animaux, en effet, sont classés par ordre de danger de disparition à l’échelle de la planète. En d’autres termes, plus l’animal que vous avez en mains appartient à une espèce menacée, plus vous allez pouvoir tenter d’inverser un tour de jeu mal engagé. Admettons qu’un joueur lance un défi sur la taille (dans ce jeu, elle compte) et que vous sentiez que votre tortue luth serait bien plus à son aise en longévité, vous pouvez demander à switcher de caractéristique si votre animal est plus en danger que le sien, ce qui est signifié via une petite pastille sur chaque carte. Cela rajoute un peu de tension au cours des parties et évite le côté parfois longuet des batailles de cartes qui n’en finissent pas. 

Un succès mérité qui a fait des petits

Le succès des Défis Nature a progressivement permis à Bioviva d’étoffer sa gamme, en proposant de plus en plus de paquets de cartes. Après les animaux « classiques » sont donc apparus progressivement les dinosaures, les volcans, l’espace, les créatures légendaires, les châteaux forts, les animaux préhistoriques, etc. Au total, ce ne sont pas moins de 26 défis nature « classiques » qui sont disponibles à ce jour : une très jolie collection.

Mais ce n’est pas tout : les Défis Nature ont également été adaptés pour séduire les plus petits, c’est à dire ceux qui ne savent pas encore lire. Les cartes des « Défis Nature des petits » proposent des photos pleine page, et seulement 2 caractéristiques, symbolisées par des étoiles plutôt que par des valeurs. C’est très malin car cela permet aux jeunes marmots de 4 ans de commencer à jouer et à s’approprier les mécaniques de jeu. Il y en a jusqu’à présent 6 disponibles.  

Défis Nature a également été décliné sous forme de deux jeux de plateau : « Défis Nature Le Grand Jeu », qui développe le concept initial en demandant aux joueurs de défendre leurs animaux au travers des continents, et « Défis Nature Chrono », un jeu qui rajoute du dynamisme au concept en le boostant avec des jets de dés. A noter que Défis Nature Chrono est compatible avec un grand nombre de jeux Défis Nature déjà sortis (une grille de compatibilité est proposée par l’éditeur) : de quoi donner un coup de neuf à vos vieilles cartes !

Petits et Grands Marmots

A l’instar de la bataille ou de beaucoup de jeux de cartes accessibles aux plus jeunes, Défis Nature est parfaitement jouable entre petits et grands tant il repose avant tout sur l’aléatoire. Certes les plus grands auront parfois l’avantage de la connaissance en sachant par exemple pertinemment qu’une tortue vit souvent plus longtemps qu’un serpent, mais la capacité de mémorisation des marmots les prendra souvent au piège, car ils se rappelleront bien plus facilement des cartes déjà passées (et qui ne retomberont donc pas de suite). Un jeu très agréable à jouer en famille, pour découvrir et redécouvrir les animaux et se soucier de leur survie.

L’avis de Plateau Marmots 

 S’il ne révolutionne pas le monde des jeux de cartes, les « Défis Nature » sont particulièrement réussis et variés, au point parfois de vouloir se lancer dans la collection complète. Règles comprises en deux minutes, parties réglées en quinze, tout est mis en place pour que les Défis Nature deviennent l’accessoire indispensable à glisser dans la valise… ou le cartable. L’idée de jouer avec des animaux est parfaitement adaptée aux enfants et permet en outre aux parents d’étoffer leurs connaissances en la matière. « Dis papa, ça vit combien de temps une coccinelle ? » La gamme est donc une réussite indiscutable dans sa globalité (même si je ne les ai hélas pas tous testés) et permet des parties aussi variées que dynamiques. Les jeux étant de plus fabriqués en France et sous label écoresponsable (comme l’ensemble des jeux édités par Bioviva), on ne voit VRAIMENT aucune raison de ne pas vous les conseiller. Ils feront donc partie de toute ludothèque qui se respecte en fonction des passions de vos marmots : animaux de la jungle ici, créatures marines là-bas, et volcans pour vous départager. Une vraie réussite du jeu de cartes, qui touche juste de par sa redoutable simplicité et son extrême accessibilité.

Fiche Technique

Edité par Bioviva Editions
Plus de 30 Défis Nature disponibles depuis 2009
De 2 à 6 joueurs
A partir de 4 ans
Durée d’une partie 20 mn

Pour aller plus loin :

Plateau marmots et Bioviva vous font actuellement gagner un exemplaire de Défis Nature Chrono ! Pour en savoir plus : c’est ici !  

Un commentaire sur “Test – Défis Nature (Un succès tout naturel)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *