Test – J’aide mon enfant à dépasser ses peurs

Nombreux jeux ont pour thèmes les monstres, fantômes, sorcières et autres créatures fantasmagoriques mais qu’en est-il pour les petites âmes sensibles ??? La peur est un phénomène naturel et nécessaire à l’évolution et à l’apprentissage de nos marmots, mais quand elle devient prédominante, cela peut devenir LE cauchemar des parents…

Ça sent le vécu me direz vous ?  Et pas qu’un peu vous répondrais-je !

C’est après une fête d’Halloween et autour de ses 3 ans que ma cadette a commencé à faire des cauchemars et des difficultés pour s’endormir. Menée par la fatigue puis la colère, les nuits trop courtes et interrompues sont vite devenues un enfer.

On s’interroge, on se documente… les histoires pour enfants sont souvent un outil précieux dans ce type de cas ; puis j’ai découvert que le jeu pouvait l’être tout autant et notamment grâce à « j’aide mon enfant à dépasser ses peurs ». Attention cela n’a pas été non plus une solution miracle qui a tout résolu du jour au lendemain mais plutôt un outil ludique qui m’a aidé à voir les choses autrement…

Matériel

Dans le coffret « j’aide mon enfant à dépasser ses peurs », vous trouverez  des crayons de couleurs, des silhouettes sur bâtonnets représentant voleur, sorcière, orage, fantôme… , un livret de conseils à destination des parents (franchement bien fait ! le langage est simple, à portée de tous et loin des livres de psycho qui nous endorment dès la 2éme page de lecture par leur jargon médical) et surtout les 10 cartes illustrées proposant au verso une activité ludique (créative, jeu de rôles, motricité…).

On retrouve sur chaque carte l’indication avec le nombre de participants requis, la durée de l’activité, le matériel à préparer et bien sûr le déroulement de l’activité.

Une variante pour les plus jeunes est proposée et des conseils pour les parents sont divulgués.

Déroulement d’une partie et règle :

10 activités sont réalisables, je vous propose d’en dérouler 3 pour vous donnez une vue globale du concept.

Mon émotiomètre

C’est un petit jeu qui va s’étaler dans le temps, à vous d’en définir la durée et la fréquence (2 semaines me semblent intéressantes). Tout commence par une activité manuelle puisque nous allons devoir ensemble concevoir un émotiomètre ou autrement dit un baromètre de nos émotions ! Dans du papier cartonné, on découpe un demi-cercle que l’on partage en 5 quartiers à colorier du plus clair au plus foncé. Puis on réalise une flèche qui sera fixée avec une attache parisienne.

Et c’est parti ! A différents moments de la journée, invitez votre marmot à positionner la flèche en fonction de son humeur et faites lui expliquer son choix. Echangez avec lui sur ce qu’il ressent et pourquoi.

L’idée n’est pas de l’utiliser uniquement quand ça ne va pas, ou sur un moment d’angoisse mais vraiment tout au long de la journée. Tout comme votre enfant, jouez le jeu et vous découvrirez que ce n’est pas toujours facile de verbaliser ses émotions 😉

Mon théâtre d’ombres

Grâce aux silhouettes fournies dans le coffret, invitez votre marmot à inventer une histoire et à les mettre en scène. Vous pouvez lancer un thème (le voleur de goûter, la maitresse est une sorcière…) ou lui laisser entièrement libre cours.

Les silhouettes peuvent servir de marionnettes mais aussi en projetant leurs ombres. A l’issue de l’histoire, prenez un temps d’échange sur ses choix.

Le Yoga de la nature 

Pour cette activité, différentes postures sont proposées en lien avec les animaux et la nature. Il est important d’insister sur la respiration qui pourra justement lui être utile en cas de montée d’angoisse. Cette activité est une petite parenthèse dans la journée avec son marmot ; un moment de complicité et de rigolade où l’on se détend.

L’avis de plateau de Marmots :

Quelque soit l’âge de nos marmots, la communication reste la base pour désamorcer les angoisses et les peurs et c’est là que le jeu est un véritable outil. Vous connaissez le proverbe « on en apprend plus sur quelqu’un en une heure de jeu plutôt qu’en une heure de conversation » ?  Il est complètement valable aussi pour nos marmots ! Un enfant pris par le jeu va dire et faire des choses qu’il nous serait impossible de lui faire sortir sur une « vraie » conversation…

Intérêt ludique : un vrai moment de partage
Intérêt pédagogique : verbalisation des émotions, communication, imagination, concentration
Notre avis : Vous l’aurez compris, « j’aide mon enfant à dépasser ses peurs » n’est pas le jeu de l’année qu’on sortira à tout va mais un véritable outil ludique !

Fiche technique :

Un jeu conçu par une équipe de parents, enfants et professionnels de l’éducation et de la psychologie
Illustré par Kévin Mermin
Edité par Bioviva (fabriqué en France)
Date de sortie : 2015

De 1 à 6 joueurs
De 3 à 10 ans
Durée moyenne d’une partie : Entre 5 et 30 minutes selon l’activité choisie
Prix indicatif : environ 11 euros

Pour aller plus loin : https://www.bioviva.com/nos-jeux/jaide-mon-enfant-a-depasser-ses-peurs/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *