Test – Roi en en Équilibre

Il est l’oooor, Monseignnoooor ! Avachi sur son trésor, un lion paresseux se laisse aller à ses rêveries pendant que des voleurs lui dérobent les pièces d’argent dissimulées sous le sommier. Il y a du pognon à se faire, mais attention : ceux qui feront tomber le roi risquent fort de se prendre une tomate pourrie sur le coin du museau !

C’est sur ce scénario pour le moins tarabiscoté qu’Haba nous propose Roi en en Équilibre, un petit jeu d’adresse pour 2 à 4 joueurs, accessible dès 4 ans et signé Heinz Meister (Déjà vu).

Alors César, prêt à grappiller des pièces sous le lit de Don Salluste ?

Awimbaweee Awimbaweeee

Eh oui, le lion dort ce soir, et c’est donc le moment rêvé pour le délester de son trésor jalousement gardé. Dans la boîte de Roi en Équilibre, on trouve un matériel plutôt simple, mais bien réalisé. Une planche en carton fait office de lit, le roi Léo (en bois) est plutôt joli, et les 18 blocs argentés (en bois également) constituent le trésor à récupérer.

Vous trouverez également dans la boîte quelques jetons « tomate pourrie » et une petite baguette en plastique qui complètera le tout. Rien de foufou, donc, mais l’ensemble est plutôt agréable à l’oeil. Quant à la règle : pas de souci à signaler, vous saurez jouer à la première lecture. 

La mise en place de Roi en Équilibre est aussi simple que rapide : les blocs en argent sont rassemblés sur la table de jeu et le lit du roi est posé dessus. Attention, aucun bloc ne doit dépasser. On pose ensuite le pion du roi sur son lit, et on peut commencer.

Par ici la monnaie !

Le but du jeu consiste à se saisir de la baguette et de faire glisser un ou plusieurs blocs argentés vers soi, sans faire tomber le pion du roi, posé en équilibre. D’où le titre du jeu, probablement. Il faut donc plonger la baguette sous le lit, et faire venir (délicatement ou rapidement) les blocs rencontrés en chemin. Attention : il est interdit de regarder sous le lit ! Si le roi ne bouge pas, les pièces récoltées sont placées sur le lit, et l’on passe la baguette au joueur suivant.

Lorsqu’un joueur fait tomber le lit et/ou le roi, il reçoit alors un jeton de tomate pourrie. Oui, ne me demandez pas trop pourquoi, c’est comme cela. On réveille le roi en lui dérobant son trésor, et on est puni d’une tomate pourrie dans la tronche, sploutche. J’ai connu des monarques moins zen sur la question, mais passons… 

Dès qu’un joueur récolte sa deuxième tomate, il a perdu la partie et… tous les autres ont gagné. Oui, c’est un peu bizarre aussi, mais Haba est d’humeur généreuse pour ce jeu, alors profitons de l’aubaine pour vilipender l’unique perdant. Allez, tout le monde fait un L avec ses doigts et le met sur son front : LOUUUUSEUUUR !

Équilibre… instable ?

Je vais d’emblée nuancer ce qui va suivre : non, Roi en Équilibre n’est pas un mauvais jeu. Il est plutôt agréable à jouer et se destine volontiers aux marmots de 4 ans, voire 3 ans, pour des parties plutôt amusantes. Avec les petits de 3 ans, tout particulièrement, il y a un effet « Bambi apprend à marcher » assez amusant, qui ne manquera pas d’attendrir les parents sadiques que nous sommes parfois. Et quand votre marmot parviendra à ne pas faire tomber le roi, quelle fierté ! 

Cela étant posé, il n’en demeure pas moins que Le Roi en Équilibre génère des sensations assez curieuses, à cause de choix de gameplay assez singuliers.

Le premier, c’est que les blocs d’argent sont de taille un peu trop réduite pour qu’un déséquilibre puisse véritablement se créer lorsqu’on les dégage du dessous du lit. Les parties se jouent donc souvent jusqu’aux deux derniers blocs, car le lit peut très bien tenir en équilibre sur un seul. Quelques centimètres de plus auraient rendu le lit beaucoup plus instable et aurait donc boosté l’intérêt des parties.

Pour preuve, nous avons fait quelques parties en mettant les blocs deux par deux l’un sur l’autre, et l’ensemble était beaucoup plus disputé.

« Tout à fait sor ! »

Autre point bizarre : les blocs d’argent sortis de SOUS le lit sont ensuite placés SUR le lit. Le but du créateur du jeu était peut-être de déséquilibrer le Roi, mais soyons honnêtes, ça ne déséquilibre rien du tout.

Le jeu n’en aurait sans doute été que meilleur si chaque joueur avait pu conserver les pièces récoltées. Cela l’aurait encouragé à se montrer gourmand, et donc à prendre le risque de faire tomber le roi

Cela aurait en outre épargné le final assez indigeste du « tout le monde gagne sauf toi », pimenté par des tomates pourries qui semble avoir été ajoutées là par hasard. Bref, il y avait sans doute mieux à faire pour donner un peu plus de pep’s à ce roi endormi, fût-ce de manière optionnelle.

L’avis de Plateau Marmots

En l’état, Le Roi en Équilibre est un jeu assez curieux, qui laisse une impression bizarre de « pas fini », chose rare pour du Haba. S’il n’est pas désagréable à jouer, il se destine clairement aux petits marmots, de 4, voire 3 ans, qui se feront un plaisir de faire tomber le roi à grand coup de motricité fine en chantier. Pour eux, le jeu tiendra volontiers la route quelques mois, jusqu’à ce que des épreuves d’équilibre plus complexes viennent ensuite leur proposer des challenges plus corsés.

Pour les plus grands, 5 ou 6 ans, le jeu est clairement trop simple pour maintenir leur intérêt au-delà de quelques parties. Il faudra donc inventer des variantes (ou utiliser celle que je donne un peu plus bas) pour ressentir encore un petit frisson de stress au moment où le lit du roi commence (mollement) à trembler.

Au final, le Roi en Équilibre est un petit jeu certes sympathique, mais donc le manque d’ambition peine à encourager le joueur à le sortir régulièrement. Dommage.

Ça fait plaisir

  • Des graphismes plutôt sympathiques
  • Un premier jeu d’équilibre, jouable dès 3 ans

Ça fait moins plaisir

  • Le roi en équilibre est quand même très, très stable
  • Les pièces d’argent remises sur le lit
  • Des parties sans grande tension

Variante : Le roi en équilibre, version Don Salluste

Réunissez les blocs d’argent deux par deux, et placez les un au dessus de l’autre. 

Placez ensuite le lit du roi sur les blocs. Chaque joueur doit ensuite récupérer les blocs d’argent en utilisant la baguette. Tout bloc d’argent récolté sera placé devant le joueur. Le joueur qui fait tomber le roi ne peut évidemment pas récolter de blocs, mais il doit en outre offrir un bloc gagné à chaque joueur adverse.

La partie se joue en 3 manches : celui qui totalise le plus de blocs sur les trois manches a remporté la médaille Don Salluste, du meilleur ramasseur de pièces sous le lit. 

Fiche technique

Un jeu de Heinz Meister
Illustré par Pascal Nöldner
Édité par Haba
Sorti en 2018
Pour 2 à 4 joueurs
À partir de 4 ans (mais ça passe aussi à 3 ans)
Chez Philibert : https://www.philibertnet.com/fr/haba/61428-roi-en-equilibre–4010168234298.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *