Test – Rory’s Story Cubes

En avant les histoires !

Sorti en 2008 et récemment racheté par Asmodée, Rory’s Story Cube est un petit jeu de dés très simple à jouer qui vous invite à créer et raconter des histoires. Idéal pour booster l’imagination, mais aussi pour préparer les enfants au dodo ou pour meubler un voyage en voiture qui s’éternise un peu trop. 

9 dés pour un chef d’oeuvre

Un jour, Mr Rory O’Connor sera décoré de l’ordre du mérite parental. Si si, rien, de moins.  Pourquoi ? Parce qu’il a eu cette idée aussi simple qu’implacable : créer un jeu très simple à utiliser et à transporter qui permet de développer l’imagination des marmots, mais aussi de les endormir (sans les étouffer avec un oreiller).

Rory’s Story Cubes est donc un jeu de dés narratif qui peut se jouer de 1 à x puissance infini joueurs (mais l’éditeur conseille de s’arrêter à 12) et qui repose sur le principe de l’imagier. Pour ceux qui connaissent leurs classiques, le concept est assez proche du jeu de cartes « Il était une fois ».  En effet, le but du jeu consiste à raconter une histoire (plus ou moins cohérente) en s’appuyant sur les visuels obtenus lors d’un lancement de dés. Diffiicle de faire plus simple. 

Le matériel

Le jeu se compose donc de 9 dés à 6 faces, comportant des symboles aussi simples qu’explicites (un trou de serrure, un smiley, une flèche de direction, un mouton…). 
Et c’est tout. Et ça suffit.

Les dés sont solides et agréables à lancer, les pictogrammes retenus évoquent immédiatement l’idée qu’ils sont censés représenter. 

Les règles

Les règles tiennent sur quelques lignes ce qui est tout à fait suffisant pour ce type de jeu. Mieux encore : elles sont personnalisables à l’infini pour une expérience de jeu optimale en fonction du nombre et de l’âge des joueurs. je pense même que l’on pourrait synthétiser les règles en disant :

« Lancez les 9 dés et vous verrez bien ». 

Mais pour ceux qui ont besoin d’un cadre de jeu un peu plus structuré, le principe général est le suivant : le joueur lance les 9 dés, et doit s’inspirer des images obtenues pour raconter une histoire.

Voilà. 

Alors attention, il y a plusieurs façons de faire, laissés à la discrétion des joueurs. On peut tout à fait se forcer à prendre 3 dés pour le début, 3 pour le milieu et 3 pour la fin. Ou bien jouer en temps chronométré. Ou bien faire en sorte que l’un des joueurs impose le prochain dé qui devra être utilisé dans la narration.

Le jeu est totalement ouvert, et devient un puissant outil de narration à l’usage des adultes ou… des marmots. 

Petits et grands marmots

Eh oui, les marmots, parlons-en ! Le jeu est officiellement conseillé « à partir de 6 ans ». Mais rien n’empêche de le sortir bien avant…

Lorsque les marmots sont petits (A partir de 3-4 ans), Rory’s Story Cube est un excellent moyen de les inviter à manipuler des dés (en veillant à ce qu’ils ne les avalent pas, évidemment !) Faites-leur jeter les 9 dés et improvisez une histoire à partir de leur lancer. C’est idéal à l’heure du coucher, pour éviter de raconter pour la 600e nuit d’affilée l’histoire de la chenille qui veut manger une pomme rouge.

Dès qu’ils vous sembleront plus réceptifs (vers 4-5 ans) proposez-leur de participer au déroulement de l’histoire en leur demandant d’ajouter leurs propres éléments, par exemple en choisissant 3 dés sur les 9 qu’ils devront placer dans l’histoire. 

A partir de 6-7 ans, les marmots peuvent jouer en parfaite autonomie entre eux, et développer leurs propres histoires. Elles auront parfois ni queue ni tête, mais ils seront contents et c’est bien l’essentiel. Essayez néanmoins de conserver quelques parties “au coucher” pour développer vos histoires soir après soir et construire un univers qui n’appartiendra qu’à vous et à votre progéniture. 

N’oubliez pas non plus que les histoires et contes de fées doivent être inlassablement lus et relus pour que les petits marmots aient plaisir à les écouter et à les vivre encore et encore. N’hésitez pas à noter vos histoires les plus réussies et les ajouter à la liste de celles que vous raconterez le soir. 

L’avis de Plateau Marmots

Une idée simple, une réalisation simple, un succès mérité. Difficile de dire autre chose que de ce Rory’s Story Cubes, récemment récupéré par Asmodée. Facile à transporter, facile à sortir, facile à ranger, ce « petit jeu » mérite de faire partie de la ludothèque de tout parent. Fort de son concept et de ses nombreuses extensions, ce petit jeu titille l’imaginaire avec délice.

Intérêt ludique : Excellent !
Intérêt pédagogique : Enorme ! Association d’images, narration, construction de récit… 
Notre avis : Indispensable, tout bêtement.  

Fiche technique :

Edité par Asmodée
Créé par Rory O’Connor
Sorti en 2011
De 1 à 12 joueurs
A partir de 4 ans
Durée d’une partie : environ 10 minutes
Prix indicatif : 15 euros

Ce jeu est disponible chez Philibert

Aller plus loin…

Le succès de Story Cubes a permis la sortie de très nombreuses extensions thématiques, par sets de 3 ou de 9 dés. Enquêtes policières, fantasy, sport, médecine, préhistoire, aventures, mythologie, voyages… sont désormais disponibles.

Des sets dédiés à des personnages sont également proposés, de Scoobydoo à Batman en passant par les Looney Tunes.

Il n’est pas dit que certains scénaristes ne les utilisent pas avant d’écrire un épisode 🙂 

Un exemple de partie ? C’est ici ! 

Je me suis personnellement prêté à l’exercice de narration d’une petite histoire sur un coin de table. Cela vous donnera une idée du type d’histoire qu’il est aisé de sortir en quelques minutes, sans se creuser la tête. 

C’est à découvrir juste ici : Le mouton qui voulait voler

Pour aller plus loin : 

Voir la vidéo de présentation du jeu par la team Asmodée

2 commentaires sur “Test – Rory’s Story Cubes

  • Pingback: 3 nouveaux Story Cubes – Plateau Marmots

  • 8 octobre 2017 at 7 h 45 min
    Permalink

    A posseder pour toutes les raisons et les ages cités plus haut,
    et pour partager simplement des bons moments avec ses enfants et les laisser imaginer, rever… prendre le temps tout simplement

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *