Test – Twin it (Tu paires ou tu perds !)

Twin it est un jeu d’observation et de rapidité, pour 2 à 6 joueurs, dans lequel les joueurs devront constituer 5 paires, appelées « prises », pour gagner.

Simple, me direz-vous. Dit comme ça, c’est vrai. Mais ne vous fiez pas aux apparences : Twin it est un véritable champ de bataille où vous devrez être sans pitié. Soyez attentifs, soyez vifs et surtout, soyez sans scrupules !

Revue de paquetage

Twin it, c’est une petite boîte métallique très colorée contenant :

  • 135 cartes aux motifs psychédéliques, illustrées recto verso. Certaines vont par paires voire par triples et, comble de la sournoiserie, d’autres sont uniques !
  • une notice claire et détaillée vous explique les trois modes de jeu : compétitif, par équipe, et coopératif. Après la première lecture, vous pourrez vous lancer sans difficulté.

Conclusion : encombrement minimum pour une efficacité maximum…

Chaaaargez!

Chaque joueur dispose d’un paquet de cartes qu’il place devant lui. Chacun leur tour, les joueurs retournent une carte de leur pioche et la posent sur la table.

Dès qu’un joueur identifie une paire, il pose ses doigts ou ses mains sur chacune des deux cartes. Si effectivement les motifs sont identiques, il ramasse les cartes qui vont constituer une prise. S’il se trompe, il devra remettre une de ses prises dans sa pioche (s’il en a, bien sûr).

Les joueurs devront placer leurs prises de façon à ce qu’elles soient visibles et accessibles pour tous… Vous sentez les gouttelettes de sueur qui se forment sur le haut de votre crâne ? Normal : la tension monte d’un cran… Et vous savez pourquoi ? Parce qu’une paire peut non seulement se former avec les cartes disposées sur la table, mais aussi avec les cartes visibles sur les pioches et les prises de vos adversaires… et donc la vôtre, bien évidemment. Aaargh.  Je vous ai prévenu, c’est la guerre ! Mais attention, si vous avez le droit de voler, il est interdit de miner le terrain ou de briser des doigts ! Restons fair-play.

La partie se termine dès qu’un joueur réussit à aligner cinq prises devant lui.

Lorsque vous serez devenu un combattant chevronné, vous pourrez partir à l’assaut de la variante « motifs tabous ». Vous devrez alors placer devant votre pioche trois cartes aux motifs différents. Dès lors, il vous sera interdit de constituer des paires avec l’un de ces trois motifs.

Par contre, vos adversaires, eux, le pourront. Ils auront donc le choix entre vous laisser ces cartes taboues ou vous en libérer en les utilisant pour se constituer des paires. Cruel dilemme !

Alliances

Si le « chacun-pour-soi » n’est pas votre tasse de thé, rassurez-vous, des alliances sont possibles :

– le mode par équipe (pour 4 à 6 joueurs) : la mise en place est la même que citée précédemment. Mais au lieu d’être seul contre tous, vous êtes deux. Méfiance, ce n’est pas forcément plus facile ! Pour valider une prise, chaque membre de l’équipe devra poser son doigt sur une des deux cartes constituant la paire. En d’autres termes, si votre coéquipier désigne un motif, vous devrez retrouver l’autre le plus rapidement possible et le pointer.

-le mode coopératif (pour 1 à 6 joueurs) : ici, les parties sont chronométrées. Il s’agit de constituer, tous ensemble, le maximum de paires et de triples en 1 min.

Plus question de pioches, les cartes sont largement étalées sur la table. Les joueurs peuvent les remuer et même les retourner autant de fois qu’ils le veulent.

Au gong final, on compte les  points : 1 point par paire et 2 points par triples. Le tableau des scores présent dans la notice vous révèlera alors dans quelle catégorie vous vous situez : débutant, prometteur, expert ou génie. Difficile de décrocher tant qu’on n’a pas réussi à améliorer ses performances!

L’avis de Plateau Marmots

Twin it est une petite boîte pleine de surprises. Les nombreux modes et variantes viennent enrichir le concept d’origine. Ils offrent ainsi la possibilité à tous les joueurs d’y trouver leur compte, quelque soit leur âge,  leur catégorie « ludico-professionnelle » (novices, occasionnels, experts) ou leur nombre (1 à 6).

Avec les plus jeunes, préférez, dans un premier temps, le mode coopératif qui évite la pression de la compétition. En effet, la rapidité d’action et le vol possible des cartes peuvent être déroutants et poser problème. Le but reste de s’amuser, pas de provoquer des drames !

Quant aux plus grands…. ils accrochent quelque soit le mode. Ils ne craignent pas la compétition, bien au contraire. Ils prendront même un plaisir sadique à vous chiper vos cartes, les fourbes !

On aime

  • les multiples possibilités qu’offre le jeu
  • la boîte facilement transportable

On aime moins

  • nécessite un minimum de place pour que toutes les cartes soient bien visibles
  • le mode coopératif devient vite addictif ! Évitez donc de sortir Twin it 15 min avant d’aller au dodo ou de partir à l’école…

Fiche technique

Auteurs : Thomas Vuarchex (Jungle Speed), Nathalie Saunier, Rémi Saunier (Stellium, Dice Crash)
Illustrateur : Thomas Vuarchex
Éditeur : Cocktail Games
Pour 2 à 6 joueurs
À partir de 6 ans
Durée de la partie: 10-15 min

Voir ce jeu chez Philibert

Pour aller plus loin :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *