Test – Sauve Moutons

 Le loup rôde dans les alpages. Saurez-vous faire équipe pour mener les moutons en lieu sûr ?

Sauve moutons est un jeu coopératif pour 1 à 6 joueurs édité en 2015 par Bioviva, éditeur déjà bien connu pour la série des Défis Nature (que l’on trouve en général dans les magasins bio). Comme tous les jeux du même éditeur, Sauve Moutons se veut particulièrement respectueux de l’environnement en proposant des éléments de jeu en matières recyclées et/ou recyclables. Les Montpelliérains de Bioviva sont en effet connus pour mettre un point d’honneur à glisser un message environnemental et pédagogique dans leurs jeux (ramassage de déchets sur la plage, activités Montessori…) et de faire fabriquer leurs jeux en France qui plus est. C’est normal : les gens de Bioviva sont des Montpelliérains et les Montpelliérains sont des gens formidables (je vais d’ailleurs envoyer mon CV à Bioviva dès la fin de ce test).  

Le thème de Sauve Moutons ne fait donc pas exception au catalogue de l’éditeur et évoque la présence des loups en montagne, par le biais d’un petit texte informatif (mais en prenant bien soin de ne pas prendre parti, ce qui est plutôt intelligent de leur part).

Un matériel… spectaculaire !

Si Sauve Moutons est un jeu de plateau “classique”, son plateau de jeu est, n’ayons pas peur des mots, spectaculaire. Vous pensez que j’exagère ? Eh bien non ! En effet, le plateau de jeu reproduit une montagne en 3D, haute d’une bonne trentaine de centimètres, qui fourmille de couleurs et de petits détails sympathiques. Les pions du jeu vont donc pouvoir se déplacer sur deux plans, horizontal et vertical, dans leur folle course poursuite.

Le reste des éléments de jeu, bien que classique, est de très bonne facture : des pions en bois à la sauce Meeple pour symboliser les 10 moutons, le loup, le berger et la bergerie. Les cartes sont sobres mais réussies avec des illustrations claires et des pictogrammes parfaitement compréhensibles au premier coup d’oeil..

Le jeu contient également deux emplacements à garder près de la montagne : le pâturage (qui va accueillir les moutons sauvés) et le garde manger du loup.

Si le matériel est très réussi, je tiens à exprimer un regret personnel : le grand amoureux du Génie des Alpages que je suis ne peux s’empêcher de regretter que F’murr n’ait pas signé une édition spéciale de Sauve Moutons : ce jeu aurait été parfait pour voir déambuler Athanase Percevalve et son troupeau délirant.

Règles et Mise en Place de Sauve Moutons ! 

Les règles sont simples et claires, mais on regrette vivement que leur impression monochrome (et probablement écologique) en rouge sur orange les rende difficile à lire pour tout adulte de 43 ans qui se refuse encore à admettre qu’il doit porter des lunettes (oui je parle de moi). On les lira plus confortablement sur tablette, même si c’est tout de suite moins écolo.

La mise en place consiste essentiellement dans le montage du plateau de jeu, aussi magnifique que simple à monter. Le loup et les moutons sont ensuite placés sur deux cases opposées en bas du plateau, le berger et la bergerie sont placés tout en haut. Un petit bémol technique : sur ma version le plateau de jeu est un peu bancal une fois monté. Cela rend la montagne plus facile à pivoter pour voir les cases qui se trouvent sur l’autre versant, mais je ne suis pas sûr à 100 % que ce soit voulu 🙂

Deux decks de cartes sont mis à disposition des joueurs : le premier pour le mouvement des moutons, le second pour les déplacements du loup.

Bon alors, on les sauve, ces moutons ?

En bon jeu coopératif, Sauve Moutons invite les joueurs à s’allier pour aider les moutons à atteindre la bergerie au sommet de la montagne. Pour ce faire, ils disposent d’une série de cartes leur permettant de les déplacer. A chaque tour de jeu, le joueur dont c’est le tour choisit librement la carte qu’il souhaite jouer, tout en demandant éventuellement conseil au reste de l’équipe. 

Ces cartes de déplacement permettent de déplacer de 1 à 3 moutons sur une ou deux cases, horizontales ou verticales. Par exemple, une carte peut faire monter trois moutons d’une case, une autre peut en déplacer un de deux cases vers la gauche, etc. Aux joueurs de se mettre d’accord pour ce qui leur semble le mouvement le plus utile pour le tour. Une fois la carte jouée, elle est placée dans une défausse et l’équipe n’y aura plus accès avant que toutes les cartes “moutons” n’aient été jouées.

En plus des cartes de déplacements, une carte “moutons” fort utile est celle qui permet de déplacer le berger. Ce dernier immunise la case où il se trouve de la plupart des attaques du loup. A vous de voir, donc, où il sera le plus utile, car il ne sera là aussi plus possible de la jouer avant qu’elle ne soit piochée à nouveau, après un cycle complet de cartes.

Dès qu’un mouton atteint la case bergerie, en haut des alpages, il est retiré du plateau de jeu et considéré comme sauvé.

Loouuuuup are you ? (hou houuuu, hou houuuuuu)

Une fois que le joueur a joué sa carte “moutons”, le loup entre aussitôt en scène. Une carte “loup” est piochée du paquet et son effet est immédiatement appliqué. Contrairement aux moutons, le loup ne peut se déplacer que d’une seule case, horizontalement ou verticalement. Si le loup croise un mouton sur son chemin, il le kidnappe et l’emmène hors du plateau de jeu, dans son garde manger.

Les cartes loup peuvent également générer des effets de jeu variés (libération d’un mouton, fourbe capture d’un mouton, remise en jeu d’un mouton sauvé, etc.).

Lorsque tous les moutons ont quitté le plateau de jeu, le partie est finie. S’il y a plus de moutons sur les pâturages que dans le garde manger, c’est gagné. Sinon, on pourra toujours souhaiter un bon appétit au loup :).  

Petits et grands marmots

Comme la plupart des jeux coopératifs, Sauve-Moutons demeure sympa à jouer pour les grands, qui pourront conseiller leur équipe et s’émerveiller de voir les stratégies plus ou moins foireuses que les marmots s’évertuent à mettre en place.

Il est néanmoins possible (et bien plus amusant) pour l’adulte d’incarner le loup, en chasse contre les petits. Il faudra alors surjouer son rôle. La variante compétitive prévoit en effet, que le joueur du loup choisisse désormais la carte qu’il souhaite jouer parmi deux piochées au hasard dans son deck. Un excellent moyen de renouveler le fun des parties !

L’avis de Plateau Marmots

Sauve Moutons est un bon jeu de coopération qui permet aux joueurs de se mobiliser pour faire progresser les moutons vers la sécurité relative de la bergerie. Le jeu étant en 3 dimensions, il incite les joueurs à se lever, faire le tour de la table, et envisager les mouvements dans l’espace, ce qui est un excellent apprentissage avant d’aller défier Mr. Spock aux échecs 3D de Star Trek.

On regrettera à ce propos qu’il n’y ait au final qu’une ou deux stratégies de déplacement à mettre en place de la part des moutons : une fois que les enfants l’ont trouvée (alors que moi toujours pas !!), le jeu devient parfois répétitif.

 On regrettera également que le jeu soit parfois frustrant à cause des déplacements du loup. D’une partie à l’autre, vous aurez l’impression d’affronter un Terminator ou Rantanplan tant certains mouvements peuvent être efficaces ou navrants de candeur lorsque le hasard décide de les combiner. Vous sauverez parfois l’intégralité de vos moutons sans effort tandis que le loup s’obstine à vous chercher sur un versant de la montagne dont vous êtes totalement absent.

Ne vous y trompez cependant pas : Sauve Moutons est un jeu réussi et accrocheur, auquel il ne manque qu’une petite étincelle pour toucher à la perfection. On aurait pas exemple pu imaginer que chaque case du jeu ait un effet sur le déroulement de la partie : une variante facile à bricoler et à mettre au point avec vos enfants.

Intérêt ludique : On s’amuse vraiment bien à Sauve Moutons
Intérêt pédagogique : Le plateau de jeu est génial pour les représentations en 3 dimensions et pour donner envie de visiter la montagne en été. Par contre ne servez pas du mouton aux enfants le midi.
En bref : On aime bien ! 

Fiche technique

Edité par Bioviva
Année de parution : 2015
De 1 à 6 joueurs
A partir de 5 ans
Prix indicatif : 30 euros

Pour aller plus loin…

Les règles du jeu sont disponibles sur le site de l’éditeur. 

Une pensée sur “Test – Sauve Moutons

  • 8 octobre 2017 à 7 h 20 min
    Permalink

    un materiel magnifique, un soupcon de strategie a partir de 5ans, deux regles possibles, bioviva réalise (encore) un beau jeu. en effet la regle pourrait etre encore ameliorée pour qu ‘on ait envie d’y revenir encore plus souvent

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.