Les jeux de société incontournables pour les petits marmots (à partir de 4 ans)

Si le choix était peut-être plus restreint pour les jeux accessibles dès deux ans ou dès trois ans, il devient soudain bien plus vaste quand votre marmot atteint l’âge de quatre ans. En effet, on trouve des dizaines et des dizaines de titres pour cet âge, réputé pour être celui des premiers “vrais” jeux. Des règles plus complexes peuvent être mises en place, et l’enfant est désormais en mesure de jouer sans qu’il ne soit obligatoire de lui venir en aide. Si les jeux pour enfants de trois ans permettaient une découverte des premiers jeux de société modernes, ceux pour enfants de quatre ans témoignent d’une certaine maîtrise. On sait lancer le dé et en appliquer les effets, et déplacer un jeton sur un plateau de jeu est désormais chose tout à fait naturelle. 

Voici donc une liste de jeux qui nous semblent particulièrement indiqués pour jouer avec vos marmots dès quatre ans ! 


Les  jeux incontournables pour enfants de 4 ans et plus :

Le monstre des couleurs (Purple Brain)

Directement inspiré du célèbre album “La couleur des émotions” d’Anna Llenas, Le Monstre des Couleurs est un jeu de plateau très accessible qui se base sur la mémoire. Le monstre, en effet, doit essayer de replacer ses émotions dans les bons flacons en parvenant à les reconnaître et à mémoriser leur emplacement. Il peut bien évidemment compter sur l’aide de la petite fille, qui va l’aider à démêler ses émotions.  

Pourquoi on l’aime : Le Monstre des Couleurs est un jeu, et avant tout un jeu. Mais il utilise avec intelligence sa simplicité pour permettre aux marmots de s’exprimer sur leurs émotions, sur leur manière de les reconnaître et de les comprendre. Le jeu est donc autant une source d’amusement qu’un outil d’échange avec ses enfants, sur un domaine qui les aide à se construire au quotidien. Indispensable. 

Kang-A-Roo (Piatnik)

Kang-a-Roo est un classique du jeu de cartes, signé Reiner Knizia. Chaque joueur pioche une main de cartes de couleur. A son tour, il joue une carte lui permettant de prendre une figurine kangourou de la même couleur. Si le kangourou a déjà été pris par un autre joueur, c’est à lui que vous le prendrez. Mais si ce joueur a en main une carte de cette même couleur, il peut alors défendre son kangourou et le conserver. A moins que vous ne contre-attaquiez avec une carte de la même couleur, évidemment. Lorsque toutes les cartes auront été jouées, le joueur qui possède le plus de kangourous remporte la manche. 

Pourquoi on l’aime : Kang-A-Roo est le jeu qui a été le plus souvent cité par les rédacteurs de Plateau Marmots lorsque je leur ai posé la question du jeu qu’ils conseillaient pour cet âge. Il faut dire que ce petit jeu de cartes a beaucoup de choses pour séduire : un système de jeu carré,  simple et intuitif, des cartes colorées et des figurines réussies. Pour Plateau-Marmots, Kang-A-Roo est un jeu qui agglomère aussi bien les enfants que les adultes dans un mélange de bluff et de stratégie, très facilement accessible. Bref, un indispensable. 

Pique Plume (Gigamic)

Chaque joueur incarne une poule qui a pour but de voler les plumes de ses adversaires. Pour se déplacer, les poules doivent trouver le motif de la case suivante parmi les 12 disposés face cachée au centre du jeu. Si la poule parvient à se déplacer, elle peut rejouer immédiatement. Et si elle parvient à sauter par dessus une poule adverse, elle lui dérobe sa plume. Le joueur qui parvient à obtenir toutes les plumes gagne la partie. 

Pourquoi on l’aime : Ce grand classique, qui fête ses 20 ans cette année, est un redoutable jeu de mémoire qui saura plaire à toute la famille. Les parties démarrent lentement, et prennent soudain de la vitesse au fur et à mesure que l’emplacement des motifs est mémorisé. Alors il ne sera pas rare de parvenir à se déplacer de plusieurs cases, voire du plateau tout entier, en un seul tour de jeu. C’est une torture pour la mémoire, mais le plaisir de jeu est total.   

Le bal masqué des coccinelles (Matagot)

Comment se déguiser lorsque l’on est une coccinelle ? En coloriant les petits points noirs de ses ailes, pardi ! Dans ce jeu coopératif, les coccinelles doivent échanger leurs points de couleur avant que les fourmis n’aient le temps d’atteindre le buffet. L’astuce, c’est que chaque coccinelle est équipée d’un petit aimant. Quand on la présente en face d’une autre coccinelle, elles peuvent s’attirer (et l’échange sera possible) ou se repousser (et ce sera le tour du joueur suivant). Si toutes les coccinelles ont des points de couleurs différentes, la partie sera gagnée !

Pourquoi on l’aime : Les jeux magnétiques fonctionnent toujours bien avec les petits marmots. L’attirance ou la répulsion des aimants a toujours un petit côté “magique” qui ne peut que fasciner. Ici les coccinelles se font des bisous ou tournent le dos, ce qui crée toujours un moment plein de malice lorsque l’enfant présente les deux coccinelles l’une à l’autre. Ce jeu a été récompensé par le Kinderspiele 2002. 

Kikou le Coucou (Haba)

Kikou le coucou est un jeu d’adresse qui consiste à placer des baguettes de bois (assez proches du mikado) dans un enchevêtrement qui permettra aux oeufs du coucou de ne pas tomber. A son tour de jeu, chaque joueur va devoir se saisir d’une à trois baguettes et les placer en travers du nid. S’il y parvient sans encombre, il pourra déposer l’un de ses oeufs dans le nid.  Le joueur qui parvient à placer tous ses oeufs, ainsi que Kikou le coucou, remporte la partie. 

Pourquoi on l’aime : As d’or du jeu de société enfant 2017, Kikou le Coucou se présente sous une forme très simple alors qu’il peut être bien plus tactique qu’on ne l’imagine de prime abord. Chaque placement de baguette peut en effet être l’occasion de mettre ses adversaires en difficulté, pour peu qu’on sache prendre des risques. Amusant pour tous les âges, ce jeu est un régal pour la motricité fine des plus petits. 

Le trésor des lutins (Gigamic)

Le trésor des lutins est un jeu coopératif dans lequel les joueurs doivent créer ensemble un chemin leur permettant de récupérer plusieurs clés avant d’atteindre la caverne du dragon. A chaque tour, une tuile de route est piochée, et devra être orientée de telle sorte à permettre de poursuivre le tracé commun. Mais si une tuile dragon est piochée, il faudra avancer le dragon d’une case vers le trésor. Qui arrivera en premier ?

Pourquoi on l’aime : Le trésor des lutins est un excellent jeu pour découvrir la création de tracés, qui sera ensuite développée avec des titres comme Karuba ou Bandido. Le fait de déterminer aléatoirement la position des clés à récupérer en chemin est une excellente idée, qui permet de renouveler l’intéret des parties.

Playa Playa (Bioviva!)

Et si on nettoyait la plage de ses détritus ? Pour libérer les animaux marins prisonniers des déchets, encore faut-il se souvenir de leur emplacement ! Chaque joueur doit coopérer et trier les détritus qui jonchent la plage avant que la marée montante ne vienne tout recouvrir. Il faudra faire preuve de chance… mais surtout de mémoire !

Pourquoi on l’aime : Un jeu écoresponsable, amusant à jouer et qui nous rappelle l’importance de prendre soin de notre environnement en jetant et triant nos déchets, c’est pour nous un jeu qui mérite sa place dans n’importe quelle ludothèque. Si la plupart des jeux Bioviva sont dignes d’intérêt, Playa Playa en est clairement l’un des plus emblématiques. Un excellent point de départ pour faire connaître cet éditeur Montpelliérain. 

Clac Clac (Gigamic)

“Clac Clac”, c’est le bruit que vont faire les jetons magnétiques que vous allez ici empiler avec frénésie. Le jeu se compose en effet de 36 disques magnétiques sur lesquels sont reproduits des symboles de formes et de couleurs différentes. Un joueur lance alors deux dés, qui vont indiquer un symbole et une couleur. Tous les joueurs devront alors empiler le maximum de disques sur lesquels apparaît cette combinaison. Et le plus rapidement possible, évidemment !  

Pourquoi on l’aime : Explosif comme du Dobble mais encore plus simple d’accès, Clac Clac se sort en toute circonstance et permet des parties acharnées, quel que soit l’âge des joueurs. Ce jeu d’observation et de rapidité est parfait pour une “petite partie” improvisée, qui permettra de concentrer l’attention des marmots sur la table de jeu.  

L’escalier Hanté (Gigamic)

Un fantôme facétieux a tendu un piège à quatre garnements qui veulent lui faire une surprise. Au fur et à mesure de leur progression, il les transforme eux aussi en fantômes. Chaque joueur devra donc tenter de se souvenir où est son pion, alors que les fantômes se mélangent, se croisent et se confondent. Qui sera le premier à atteindre le fantôme ? 

Pourquoi on l’aime : L’escalier hanté est un excellent jeu de parcours qui permet d’amuser toutes les générations de joueurs. A chaque lancer de dé, il faut en effet déplacer l’un des pions, sans pouvoir les différencier. Est-ce bien le vôtre que vous menez à la victoire ? Est-c-bien celui d’un adversaire que vous avez rétrogradé en dernière position. L’Escalier Hanté est un jeu idéal pour jouer à quatre joueurs. 

Le Petit Chaperon Rouge Deluxe (Smart Games)

Au travers de 40 problèmes de difficulté croissante, le Petit Chaperon Rouge doit trouver un chemin au travers de la forêt pour rejoindre la maison de mère-grand. Avec un matériel absolument somptueux, Smart Games nous propose un puzzle game d’exception, jouable dès 4 ans. Il faudra faire appel à son sens de la logique et de la perception spatiale pour parvenir à trouver chaque solution, toujours unique. Les 20 derniers niveaux ajoutent en plus le persopnnage du loup, qui devra lui aussi atteindre la maison de mère-grand, et toujours avant le Chaperon ! 

Pourquoi on l’aime : Le petit chaperon rouge Deluxe est l’un des meilleurs puzzle games existants. Jouable dès quatre ans, il permet une montée très progressive dans la difficulté, et les marmots éprouvent toujours grand plaisir à manipuler les différentes pièce de puzzle. Idéal pour jouer en solo, ou pour résoudre les puzzles en famille.  

— 

Ramasse Trésor (Ludattica)

Des pirates doivent amasser le plus grand trésor possible au milieu d’une pagaille indescriptible. Des jetons comportant 5 symboles différents sont éparpillés sur la table de jeu. Un joueur retourne alors un jeton qui affiche un symbole unique. Tous les joueurs doivent alors se précipiter pour ramasser tous les jetons comportant le symbole. La tuile gagnée est ainsi retournée et dévoile un nouveau trésor… et ainsi de suite. Dès qu’un joueur est persuadé d’avoir atteint le dernier trésor, il lance une bombe et met fin à la manche. Celui qui aura le plus de jetons l’emporte. 

Pourquoi on l’aime : Ce dobble-like est parfait pour les petits marmots grâce à son matériel très solide et très réussi. Le jeu se dissimule en effet dans un coffre de pirate du plus bel effet, et les tuiles, très épaisses, résisteront à n’importe quelle manipulation. Ramasse Trésor est un excellent jeu d’adresse et de rapidité. 


— Les jeux incontournables pour les tout petits marmots (à partir de 2 ans)
— Les jeux incontournables pour les petits marmots (à partir de 3 ans)
— Les jeux incontournables pour les marmots de 4 ans
— Les jeux incontournables pour les marmots de 5 ans


Nouveau – découvrez notre nouvelle sélection des jeux incontournables de 2018 ! 

Soutenez Plateau Marmots ! 

–>  Vous avez apprécié cet article ? Alors rejoignez nous sur Tipeee et manifestez votre soutien ! 1 euro suffit pour nous encourager. 
–> Vous n’avez pas apprécié cet article ? Alors dites le nous, et rejoignez-nous sur Tipee pour qu’on s’améliore ! 1 euro nous donnera sans doute à réfléchir ! 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.