Test – Pick me Up

« Pick me Up » est l’un des jeux qui inaugurent la nouvelle gamme « Cool School » de Djeco. Une gamme qui, comme son nom anglophone l’indique, regroupera l’ensemble de leurs jeux éducatifs. Chez Plateau Marmots, on est souvent sceptiques face à ce genre de jeu qui a parfois tendance à sacrifier l’aspect ludique au profit d’un pseudo apprentissage.

Djeco a-t-il évité ce piège ? Vous allez très vite le savoir.

« Pick Me Up » est un jeu de tri et de catégorisation conçu par Babayaga, illustré par Delphine Chedru et édité par Djeco. 2 à 4 amateurs de Bingo de 4 ans et plus peuvent être de la partie.

Pick me up before you go-go

Depuis quelques titres, Djeco habille certains de ces jeux d’une direction artistique délicieusement rétro (« Tapikékoi », « P’tit Market »). Aussi bien par sa boîte que par ses illustrations, « Pick me Up » fait furieusement penser au minimalisme et à la gamme de couleur de certains jeux des années 60-70 comme nous le montre si bien cette image:

Qu’on aime ou pas, le matériel est parfaitement conçu, de par l’utilisation du carton épais, typique des jeux Djeco, et d’une iconographie simpliste mais parfaitement pensée.

La boîte, bien remplie, contient un plateau à assembler, 4 pions colorés, 1 dé en bois et surtout, le cœur du jeu : 48 jetons “Image”.

Pick et pick et colegram

Avant de commencer la partie, les joueurs placent leur pion sur la case « Arc-en-ciel ». L’ensemble des jetons “Image” est réparti équitablement entre eux de façon aléatoire.

A votre tour, vous lancez le dé et avancez votre jeton d’autant de cases qu’indiquées. La case sur laquelle vous atterrissez indique une consigne de tri. Elles sont grosso-modo de 4 types :

  • Consignes de Couleur : Il y a huit cases Couleurs différente et la case Arc-en-ciel agit comme un Joker.
  • Consignes de Motif : « A pois » ou « A rayure ».
  • Consignes de Catégorie : Fruit, Légume, Animal…
  • Consignes Thématiques : « Qui pousse sur un arbre », « Qui va dans l’eau »…

Quand vous tombez sur une des cases, vous pouvez alors vous débarrasser de l’ensemble de vos jetons qui correspondent à la consigne  indiquée sur la case. Ceux-ci sont placés au centre du plateau sur les images correspondantes.

On joue ainsi chacun son tour et le premier joueur à avoir placé tous ses jetons gagne la partie.

Bingo Star

Avec un lancer de dé en guise de tirage, avec le petit suspense à chaque tour pour savoir si on réussira à se débarrasser de jetons, « Pick me Up » procure les même sensations qu’un jeu de Bingo ou de Loto. Là où il se fait plaisant et original c’est qu’à chaque tour, le tirage ne nous indique pas un jeton précis, mais la catégorie de jetons à poser. C’est la fameuse strate « éducative » qui fait travailler le langage et la capacité de tri des Marmots les plus jeunes. En cas de doute (« Puisque je te dis que la tomate est un fruit ! ») une aide de jeu qui liste l’ensemble des pions par catégories, vient jouer les arbitres.

De plus, au lieu de simplement défausser nos jetons, le jeu nous invite à les placer au centre du plateau, sur les silhouettes correspondantes. Au fil de la partie, on comprend que l’ensemble des silhouettes est organisées de manière bien précise, classé principalement par couleurs mais aussi par catégories. C’est une nouvelle étape de tri que les Marmots apprécient particulièrement, fiers qu’ils sont de pouvoir étaler leurs réussites.

Malgré toutes ses qualités, « Pick me Up » présente toutefois un très gros point négatif : une fois que les joueurs n’ont plus qu’un jeton ou deux, les fins de parties peuvent s’éterniser et devenir très lassantes. On enchaîne les tours de plateau en croisant les doigts pour le que le dé nous mène sur l’une des 2 ou 3 cases qui nous permettraient de nous débarrasser de ces derniers maudits jetons.

Pour palier à ce problème, nous avons testé deux variantes chez Plateau Marmots : l’une pragmatique, l’autre plus fantaisiste.

La première consiste simplement à déclarer vainqueur le premier joueur à n’avoir plus qu’un seul jeton devant lui. Cela évite à la partie de traîner en longueur.

La seconde variante demande, elle, un peu de mauvaise foi et beaucoup de fair-play. Lorsqu’un joueur n’a plus qu’un ou deux jetons devant lui, il peut tenter de trouver une justification pour placer l’un de ces jetons dans une catégorie qui n’est pas la sienne. Il peut ainsi prétexter que même si les cerises sont rouges, leur queue et leurs feuilles sont vertes, que même si les cerfs-volants ne poussent pas sur les arbres, ils y finissent bien souvent leur vol, ou qu’un bol est un objet qui va bel et bien dans l’eau quand on fait la vaisselle. Une variante qui fait se conclure le jeu sur une note loufoque mais qui demandera beaucoup de fair-play de la part des Marmots pour accepter les explications les plus cocasses ou les plus pertinentes.

L’Avis de Plateau Marmots (Vincent)

« Pick me Up » est donc une excellente alternative aux jeux de Bingo ou de Loto, qui se démarque par son principe de tri mais souffre hélas de fins de parties trop longues. Rien de rédhibitoire toutefois ; si vous avez lu l’intégralité du test, on vous aura même proposé deux solutions à ce problème.

Sur le plan « éducatif » (puisque le jeu s’inscrit dans la gamme « Cool School ») l’intérêt est par contre très limité. Il consiste en tout et pour tout à développer le vocabulaire et la capacité de tri des plus jeunes. Dès 5 ans, ces principes étant généralement acquis par la plupart des Marmots, cette strate « éducative » n’est plus que prétexte à un jeu certes plaisant mais qui n’a pas en soi de valeur d’apprentissage.

On aime :

  • L’iconographie très lisible.
  • Une belle alternative au loto ou au bingo.

On aime moins :

  • Les fins de parties qui s’éternisent
  • Pas vraiment un jeu éducatif malgré le logo “Cool School”

L’avis de Plateau Marmots testé avec un Junior (Soffy)

Mon Junior de 8 ans, voyant trôner sur l’étagère de jeu “Pick Me Up” prêt à partir en test chez Vincent, m’a demandé m’a demandé si nous pouvions y jouer. Evidemment j’ai dit oui et nous nous sommes lancé dans ce jeu au graphisme rétro mais fort attirant. Le jeu est simple pour un 8 ans me direz vous, mais nous avons quand même eu besoin d’utilisé l’aide de jeu car, pour nous, certains objets rentraient dans plusieurs catégories de tri. Il fallait donc trancher!

Tout comme le dit Vincent, la fin de partie se fait attendre surtout si le dé ne vous donne jamais la face que vous attendez. On a donc fini par mettre fin à la partie quand l’un d’entre nous n’avait plus qu’un jeton “image” devant lui et que cela faisait 3 tours que rien ne se passait. Si vous vous demandez si jouer avec un jeune marmot et un junior à Pick Me Up est possible et intéressant, je vous dis un grand oui! Oui car ils échangeront sur quel objet va dans quelle catégorie, pourquoi ce jeton va dans cette catégorie et pas dans celle là, bref, vous verrais que contrairement au loto où il y a peu d’échange, vous en aurez autour de Pick Me Up, et ça c’est un chouette paris que Djeco réussi avec ce jeu.

Où le trouver :

Fiche Technique

  • Pick me Up
  • Un jeu de Babayaga
  • Illustré par Delphine Chedru
  • Et édité par Djeco
  • Pour 2 à 4 Marmots
  • De 4 ans et plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.