Test – Deserto

Si vous découvrez un trésor, vous vivez assurément une belle aventure. Mais si ce trésor appartient à de redoutables bandits, gare à vous ! Qui n’a pas été bercé par le conte d’Ali Baba et les quarante voleurs ? Restez dans cette ambiance orientale, et venez gagner des trésors, mais attention à ne pas vous faire attraper par le vizir qui veille au grain ! Le mieux sera parfois de faire une halte dans une oasis rafraîchissante.

Deserto est un jeu de cartes de Jean-Jacques Derghazarian, édité chez Djeco, dans la gamme jeu de stratégie.

Sésame, ouvre-toi !

On est désormais rompus aux petites boîtes de jeu Djeco, simples, pratiques, faciles à transporter. Deserto ne déroge pas à la règle. Vous trouverez ici 51 cartes aux illustrations poétiques et une courte règle du jeu.

4 types de cartes vous permettront de jouer :

  • le vizir : attrape le voleur
  • le voleur : vole le trésor, mais se fait attraper par le vizir
  • le trésor : est volé par le voleur
  • l’oasis : sans action

Le but du jeu est bien sûr de gagner le plus de cartes. Jusque-là, rien de bien original.

La caverne d’Ali Baba

Chaque joueur recevra 3 cartes en début de partie, le reste des cartes constituera la pioche face cachée. A son tour de jeu, chaque joueur placera au choix l’une de ses 3 cartes, et en piochera une nouvelle pour reconstituer sa main.

La surface de jeu sera toujours composée d’un carré de 4 cartes. Tant que le carré n’est pas complètement constitué, on posera toujours sa carte à côté d’une carte déjà posée, jamais en diagonale. Par la suite, dès que le carré est constitué, on peut empiler sa carte sur une des 4 cartes déjà posées.

Les placements

Le joueur qui pose une carte vizir à côté d’une carte voleur remporte la carte voleur, voire un tas de cartes si plusieurs cartes ont été empilées. Si l’on pose une carte voleur à côté d’une carte trésor, on gagnera la carte trésor, voire le tas en dessous. Simple comme bonjour ! Petit bonus : on peut même gagner deux tas en même temps, pour peu que l’on ait bien positionné sa carte vizir ou voleur à côté des bonnes cartes.

Quelques règles viennent complexifier ce jeu de placement. Ainsi, il nous est interdit d’effectuer les actions suivantes :

  • poser une carte voleur à côté d’une carte vizir
  • poser une carte trésor à côté d’une carte voleur
  • poser 2 cartes identiques l’une sur l’autre.

Deux petits ajouts viennent compléter la mécanique :

  • quand le carré est composé de 4 vizirs, c’est le joueur qui a posé la 4e carte vizir qui remporte toutes les cartes
  • si on ne peut pas jouer, on donnera au choix l’une de ses cartes au joueur précédent.

Petits voleurs et grand vizir

La boîte indique un âge minimum de 7 ans, mais votre marmot pourra jouer à Deserto à partir de 5 ans. Aucun texte ni nombre à déchiffrer sur les cartes, et uniquement 4 symboles à retenir, cela n’est pas sorcier !

Cependant, sous son apparente simplicité, on est bien ici face à un jeu de placement qui nécessite de la réflexion. Les plus petits marmots seront un peu ballotés au départ, n’effectuant pas toujours les placements les plus judicieux, et subiront un peu les blocages de jeu. Mais dès que la mécanique sera comprise, vous verrez disparaître trésors et voleurs à grande vitesse ! La mention « jeu de stratégie » figurant sur la boîte n’est donc pas volée !

Quand t’es dans le désert depuis trop longtemps…

Petit bémol concernant la règle du jeu, qui, bien que courte, n’est pas toujours très claire. La faute à un début de partie trop directif, et à des ajouts qui s’accumulent. Ainsi la règle qui interdit de poser une carte en diagonale quand le carré de 4 cartes n’est pas constitué, se voit contredite par la suite. En effet, dès que le carré est formé, les joueurs peuvent poser leur carte sur une des 4 cartes déjà posée (à condition qu’elles ne soient pas identiques). Pas de quoi fouetter un chameau au final, mais on a tendance à un peu s’emmêler les sabots au début.

L’avis de Plateau Marmots

Petit jeu de cartes qui ne paie pas de mine de prime abord, Deserto se révèle un vrai jeu de stratégie. On emportera avec plaisir cette petite boîte pour des parties courtes et rythmées. C’est sûr, le vizir de ce jeu ne s’appelle pas Iznogood !

On aime :

  • le visuel des cartes
  • la mécanique de jeu
  • la petite taille

On aime moins :

  • la règle, pas toujours très claire

Le trouver ?

Deserto est devenu difficile à trouver. Il vous faudra surveiller le marché de l’occasion, ou surveiller de temps à autres sa fiche Amazon.

Sur Amazon

Fiche technique

Un jeu de Jean-Jacques Derghazarian
Illustré par Muriel Kerba
Édité chez Djeco
2 à 4 joueurs
À partir de 7 ans
Durée d’une partie : 15 mn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.