Une nounou en fer (couches sales 2.0)

Il est toujours très plaisant de croiser la team Hubvious, tant ces garçons (poilus !!) sont franchement sympathiques et sérieux. (En tout cas assez sérieux pour décliner notre invitation d’aller prendre un verre au sortir d’une longue journée de festival, signe que, pour eux, le travail passe avant tout).

Nous les avions laissés en dompteurs/collectionneurs de monstres dans Hubywoky, et les revoilà (après un jeu d’apéro de Théo Rivière au nom prometteur de « Tapage nocturne ») dans un jeu de parcours/blocage tout à fait réjouissant qui ose un titre qui tue sa grand-mère (Yetta) : « Une nounou en fer ». Avouez que c’est un titre qu’on aurait pu sortir nous aussi.  À la manœuvre, Jean-François Rochas (déjà acclamé pour Slide Quest), Catherine Mollica et Adélaïde Camp (dont on avait pu apprécier le travail sur Trouv’ Tout)

En tant que nourrisson, le but du jeu est de guider son pion vers un appétissant sachet de bonbons. Oui, mais voilà : la concurrence est rude, le parcours semé de couches sales, et la nounou veille au grain.

Concrètement, chaque tour de jeu consiste à se déplacer et/ou dévoiler une tuile permettant de créer un chemin jusqu’à la cible tagadesque. Bien souvent, des effets permettront d’obtenir un bonus sympatoche pour faciliter le déplacement. Après avoir géré ses actions, toutefois,  le joueur doit alors lancer le dé de la nounou et la déplacer dans une direction ou une autre : de préférence celle qui va le plus enquiquiner ses adversaires. Le premier qui parviendra à se faufiler entre les couches et échapper à la vigilance de la nounou remportera la partie.

Comme avec Hubywoky, une application a été créée pour accompagner la sortie du jeu. Dans ce cas précis, son but est d’amener des effets de jeu rigolos et des mini-games, consécutifs à un résultat au dé. Elle n’a rien d’obligatoire pour jouer, mais apporte un petit twist intéressant.

Le début de partie que nous avons fait à Cannes était particulièrement concluant. On se balance des couches sales dans la tronche, on se bloque avec la nounou, et on jubile des coups fourrés que l’on peut déployer au fil des tours.  Bref : on a hâte d’en avoir un exemplaire sous la main pour faire tester aux marmots.

Le jeu est accessible dès 5 ans pour des parties à jouer en famille ou entre marmots, et le jeu est attendu en septembre. On en reparlera dès qu’on la verra montrer le bout de son nez, mais ça fait déjà bigrement envie. 

Le site qui va bien : http://www.hubvious.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.