Test – Unlock! Kids : Histoires de détectives

Fin février 2017, Unlock! secouait la planète ludique en obtenant l’As d’Or du meilleur jeu de l’année au nez et à la barbe de Kingdomino et Codenames. C’était fait : l’escape game à domicile devenait une réalité et il remportait tous les suffrages. Dès lors, les coffrets « Escape » n’ont cessé de fleurir chez nos ludicaires, tous éditeurs confondus. Et la chose la plus notable c’est que les marmots se sont très vite emparés du phénomène, voulant eux aussi résoudre mystères et énigmes. C’était un juste retour des choses, d’ailleurs, car les mécaniques de bon nombre de labyrinthes et jeux d’observation étaient à la base issues de leurs propres magazines jeunesse. Quoi de plus normal, donc, que des versions « junior » ou « kids » ne tardent pas à faire leur apparition ? Et sur ce point, c’est presque après tout le monde qu’Unlock! propose une version « Kids » de son célébrissime blockbuster, qui sortira dans quelques heures. Aux manettes, le toujours incroyable Cyril Demaegd, mais aussi deux inconnus prometteurs : une certaine Marie, un certain Wilfried. On va les surveiller, ils ont l’air d’une bande de joyeux loustics.

 Unlock! Kids est un jeu de Cyril Demaegd, Marie Fort et Wilfried Fort, illustré par Maud Chalmel, Antoine Bordin et Olivier Danchin. Il se destine de 1 à plusieurs marmots, âgés de 6 à 8 ans. C’est édité par Space Cow.

Un jeu déconnecté

Hop, abordons d’emblée le sujet qui fâche : contrairement à la saga « pour les grands », Unlock! est un jeu 100 % déconnecté, loin des tablettes et des smartphones. Vous pourrez donc y faire jouer vos marmots de 6 ans sans la moindre arrière-pensée, une démarche que l’on salue volontiers alors que les phénomènes d’addiction aux écrans chez les plus jeunes sont un sujet qui soulève aujourd’hui beaucoup de questions.

3 univers, 6 aventures

Unlock! Kids permet de plonger les joueurs dans 3 univers distincts, pour un total de 6 aventures, d’une vingtaine de minutes chacune. Il n’y a AUCUNE altération de matériel, ce que les professeurs et ludothécaires sauront apprécier : aucun besoin de préchauffer vos scanners, donc.

Les différents univers vous permettront de visiter une ferme, un château en Écosse et un parc d’attractions. Chaque univers s’explore au travers de deux aventures distinctes, qui auront parfois la bonne idée de vous faire revisiter les mêmes lieux, pour un moment assurément déstabilisant de… « mais on est déjà venus ici »… Des sensations qui fonctionnent très bien avec les enfants, et qu’on espère retrouver dans les probables prochaines aventures.

On met en place et on joue ?

Oh oui ! Mais comme pour tout Escape Game on va éviter de trop en dire. Non pas qu’on imagine une seconde que des enfants sont en train de lire ces lignes, mais parce qu’on sait bien que vous allez faire l’aventure avec eux, voire AVANT eux, coquins que vous êtes.

Unlock! Kids commence par un mini tutoriel, qui vous apprendra l’essentiel des mécaniques de jeu.  Quelle que soit l’aventure que vous ferez ensuite, la mécanique sera strictement identique.

Chaque aventure, en effet, se compose de 3 éléments distincts.

  • Des éléments de départ (pour vous mettre le pied à l’étrier et vous fournir la liste des symboles-codes à utiliser)
  • Un deck de cartes numérotées (à ne surtout pas regarder avant qu’on ne vous le demande)
  • Des « objets » en carton à puncher.

En début de partie, vous aurez donc juste besoin de choisir l’un des éléments de départ correspondant à une aventure – cela peut ressembler à un ticket pour un parc d’attractions, une carte d’invitation à un anniversaire…- et de vous laisser porter par le jeu. Chaque élément de départ, en effet, indique le numéro des éléments que vous devez révéler pour poursuivre l’aventure, qu’il s’agisse de cartes ou d’objets.

Par exemple : la carte de départ de l’aventure Le Château de Mac Unlock vous invite à prendre les cartes 26, 27 et l’objet 46. Une fois révélés, vous constatez que ces cartes représentent une scène, qui vous permet d’aller chercher d’autres cartes, voire d’interagir directement vers le décor en positionnant l’un de vos objets. Il suffira en effet de prendre cette charmante brebis en photo pour compléter un symbole. Consultez la table des codes et vous découvrirez (ébahis !) que ce symbole vous permet de révéler la carte 31.

Toute la mécanique de jeu repose sur ces associations, sur des positionnements de cartes parfois puzzlesques et sur des déductions à faire pour trouver dans quel ordre les faire. Et sur ce plan le jeu a du répondant, dans le sens où dans la quasi-totalité des situations, les solutions sont largement trouvables par les enfants s’ils prennent le temps de bien regarder les cartes et l’ensemble des accessoires de jeu.

Au fil de l’aventure, on pourra également récolter des étoiles, qui permettront de faire un peu de scoring en fin de jeu. Le fait de trouver un objet, le plus souvent, sera ainsi récompensé. Un peu de replay value pour ceux qui n’auront pas eu le score max, assurément, et qui voudront repartir en chasse des derniers détails.

La science du détail

Et pour faire un score parfait, mieux vaudra jouer au calme… et sous un bon éclairage. Le jeu, en effet, reprend l’essence de la plupart des escape games classiques, avec des petits chiffres cachés au cœur des illustrations et quelques labyrinthes pour rendre l’ensemble plus digeste. Quelques codes à reporter, quelques cartes à positionner, un peu de logique, mais surtout du bon sens, et les marmots parviendront au bout de l’aventure.

Paradoxalement, les marmots ont trouvé la première aventure plus complexe que les autres, dans la mesure où ils ne savaient pas encore exactement ce que le jeu allait attendre d’eux. Une fois les mécaniques assimilées, l’ensemble du jeu n’a guère posé de problème. L’enthousiasme était clairement de mise, et la frustration absente. C’est une force pour les nouveaux venus, mais ce sera une déception pour d’autres.

Trop facile… ou justement réellement adapté à l’âge des enfants ?

C’est à la fois la force et le défaut du titre : il propose une ergonomie sans faille, mais on ne pourra pas non plus hurler à l’ingéniosité et à l’originalité des situations. C’est tout simplement parce que le titre se positionne, mine de rien, pour être le premier escape game joué par des enfants de 6 ans en autonomie. Et clairement il n’y a rien à y redire tant les solutions sont (presque) toujours logiques et intuitives. La règle le précise d’ailleurs très vite : il n’est PAS nécessaire de savoir lire pour jouer à Unlock! Kids, ce qui indique clairement le niveau de difficulté induit par le jeu.

Ceux qui en seront pour leurs frais, donc, ce sont les gros routiers des escape games de 8-9 ans, qui ont déjà étrillé les collections de chez Don’t Panic Games ou de chez 404, et qui se retrouvent devant un jeu plaisant à manipuler, mais ni très original ni très difficile. C’est normal : Unlock! Kids ne s’adresse tout simplement pas à eux.

Les parents qui se frottaient déjà les mains en se disant qu’ils allaient faire l’aventure avec leur enfant vont donc devoir passer leur tour : Unlock! Kids est un jeu 100% pour les enfants de 6 – 7 ans, qui pourront vaincre le jeu sans l’aide de papa/maman. Ils seront d’ailleurs ravis de s’en sortir « tout seuls » et de prouver ainsi leur ingéniosité. Des jolis moments de félicitations collectives en perspective.

Un peu d’aide, quand même ?

Si on apprécie autant cet Unlock! Kids, c’est aussi parce qu’il sollicite toute la concentration des enfants, le temps d’une partie. Parce qu’en dépit de tout ce qui vient d’être dit, il est facile de passer à côté d’un détail ou de zapper un raisonnement dans l’impatience de passer à l’étape suivante. Que les parents ne s’inquiètent pas : ils pourront bel et bien passer pour des héros en donnant un indice… voire la solution (si eux-mêmes sèchent). Un livret accompagne les joueurs et leur souffle à l’oreille quelques bonnes idées pour chaque carte « problématique ». Et il est possible de retourner le livret pour obtenir des solutions complètes. De quoi nous permettre de débloquer nos petits aventuriers sans trop de mal, et de se voir brutalement élevé au rang de génie. C’est toujours satisfaisant.

L’avis de Plateau Marmots

Enfin un “vrai” Escape Game – Aventures pour les marmots ! Au final, Unlock! Kids remplit superbement son contrat en permettant d’accueillir de nouveaux joueurs dans le monde de l’escape game « à la maison ». On apprécie tout particulièrement le parti pris d’un jeu déconnecté, adaptant sa formule de manière efficace. Tous les petits aventuriers passent un excellent moment à se trifouiller les méninges dans des situations qui rappellent fortement les bons vieux point’n click, et la découverte de chaque nouvelle carte est toujours un beau moment d’excitation et de fun. On manipule les objets, on observe, on essaye, on se trompe, on recommence, on trouve, et c’est la joie. Bref, Unlock! Kids est véritablement un jeu “pour les enfants”, et leur permet de vivre des aventures en toute indépendance. Chouette !
Alors oui, les aguerris pourront de fait lui reprocher un manque d’originalité, de flamboyance voire d’unlockitude. Mais le jeu ne s’adresse tout simplement pas à eux. Cela ne les empêchera pas de vivre des moments sympatoches, mais ils risquent fort de trouver le temps de jeu un peu court et les énigmes fort légères. À eux de faire « tourner » le jeu dans les salles de classe et auprès des copains pour comparer les étoiles glanées et leurs ressentis sur les énigmes traversées. Et de rêver, assurément, à un Unlock! Kids 2 susceptible de les mettre au défi.

On aime

  • Génial à prendre en main
  • Intuitif et malin
  • Des énigmes logiques
  • Le côté point’n click
  • Les illustrations
  • 2 aventures par univers et quelques revisites marrantes
  • Les objets cachés
  • Jouable sans savoir lire
  • Parfait pour les 6/7 ans

On aime moins

  • Les plus grands pourront déplorer le manque de challenge
  • Il manque peut-être un énigme “finale” unlockienne qui donne l’impression de vaincre un boss de fin de niveau

Le trouver

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.