Test – LogikVille

Le 14 juillet, c’est le moment des retrouvailles en famille, ou entre amis, autour d’un barbecue qui précède le lâcher de pétards le plus attendu de l’année. Cette année n’a pas failli à la règle, et, après avoir affronté 6 heures de route, je me suis retrouvé dans la quiétude du Sud-est, pas si loin que ça du Chef (oui, je prends le pli), pour descendre quelques litres de rosé autour d’une piscine (j’étais plutôt DANS la piscine, vu la chaleur), pour régler leur compte à plusieurs chipolatas et pour admirer, donc, le feu d’artifices tant attendu. Chose nouvelle pour moi, j’ai effectué une plongée en immersion dans une famille de 3 jeunes galopins qui ne demandaient qu’à m’accaparer pour jouer à tout un tas de jeux (ou pour avoir ma peau, question de point de vue).

C’est donc au détour d’une sieste, au milieu des assiettes sales poussées à la hâte, que ma belle-sœur a débarqué avec une boîte autour de laquelle se pressent, dans la foulée, « numéro 2 » et « numéro 3 ».

J’ai ainsi découvert que ma belle-sœur était une adepte des jeux de sociétés, qu’elle éduquait ses enfants à la même sauce et que je pourrais bientôt traumatiser les plus jeunes avec Zombicide, histoire de me venger. Mais on verra plus tard.

Pour l’instant, il s’agit de découvrir les règles de Logik ville, un jeu édité dans le Sud-Est notamment, par Asmodée, qui permet à 1 ou plusieurs bambins (et parents) de s’arracher les cheveux en mettant leur logique à rude épreuve.

LogikVille : dans la boîte

A l’ouverture de la boîte, on trouve :

  • un deck de cartes recto verso plutôt jolies, lisibles et assez rigides pour durer,
  • des petites maisons en plastique qui s’emboîtent de 3 à 5 en fonction de la difficulté souhaitée,
  • 10 petites figurines colorés (5 personnages et 5 animaux) de taille parfaite pour être manipulée par des petites mains.

LogikVille : de quoi ça parle ?

LogikVille est un jeu qui s’apparente au casse-tête, vous proposant une série de problèmes de logique pour lesquels il n’y a qu’une seule solution possible.

Le principe est avalé aussi vite qu’un verre de rosé :

  1. le joueur choisit un niveau de difficulté (3 étant le plus facile),
  2. il aligne le nombre de maisons correspondant à la difficulté choisie,
  3. il tire une carte de la difficulté choisie

Le joueur dispose ensuite du temps qu’il souhaite pour positionner correctement dans chaque maison un couple personnage + animal. Pour ce faire, il est aidé par différents indices qui lui permettent de déduire la position de chaque personnage. Ces indices se composent toujours de 3 éléments : sur la gauche et sur la droite de la carte, la représentation d’un personnage ou d’un animal. Et, entre les deux, un symboles qui se lit à la manière d’un signe logique, en maths : à côté de, pas à côté de, dans la même maison que, à gauche de, à droite de…

à la fin de sa réflexion, quand le joueur a positionné toutes ses figurines de la façon qu’il imagine être correcte, il retourne la carte et contrôle la solution indiquée au verso.

Petits et Grands Marmots

Si vous avez compris les bases posées au dessus, vous pouvez jouer, et faire jouer, à Logikville. Et affirmer votre supériorité en achevant dans un temps records une énigme de niveau 5, ou pas… et dans ce cas là, préparez vous à être la risée de la marmaille ! J’ai testé pour vous, ce n’est pas très agréable… parce que oui, si la plupart des énigmes ne posent pas trop de problème à un adulte dont le cerveau est normalement constitué, il faut bien avouer que deux ou trois nous ont lamentablement plantées et qu’il a fallu que nous nous y reprenions à plusieurs reprises pour les solutionner. Et de fait, il faut bien reconnaître que la difficulté parfaitement dosée par Avi Winer et Miki Ganor laisse présager une marge de progression assez intéressante pour les marmots qui y joueront régulièrement et qui aiguiseront ainsi leur esprit de déduction. Il est bien évidemment possible, parfois, de tomber juste « au pif », mais c’est assez rare, ce qui oblige à avoir une vraie réflexion.

Un jeu 100 % coopératif

L’intérêt vient également du fait qu’il n’est absolument pas question de score, de points ou de game over. C’est un casse-tête, tout à fait jouable en solitaire. Même à plusieurs, il n’y aura pas de gagnants ou perdants à Logik ville… On éprouve juste le plaisir auto-suffisant de solutionner une énigme, de passer à la suivante, et de recommencer, jusque à plus soif. La mise en place sommaire permet de sortir le jeu sans contrainte, en 5 minutes, pour faire quelques parties, et ensuite de le ranger aussi rapidement pour envoyer tout le monde au lit, plus calme après une petite séance de concentration sans compétition.

Pour y avoir joué avec deux enfants de 5 et 8 ans, Logikville est TRES accessible et un parent bienveillant pourra parfaitement aider son marmot de 5 ans à résoudre une énigme. De ce point de vue, la classification « 4+ » est plutôt réaliste. La durée d’une partie, estimée par l’éditeur à 15 minutes, dépend réellement de la capacité de l’enfant à solutionner une énigme et est donc nécessairement variable. Mais là encore, pas d’exagération de l’éditeur, c’est bien !

L’avis de Plateau Marmots

Finalement, LogikVille est une chouette surprise puisque je découvrais le monde ludique des tous petits et que je me suis moi-même piqué au jeu. La rejouabilité est évidente (à moins d’avoir la mémoire de Big Brother), et on ressortira avec plaisir régulièrement Logik ville tant que les enfants ne seront pas trop âgés pour avoir envie de voir autre chose que des petits chats, chiens, lapins chercher demeure. En tout cas, je recommande à tous les parents qui ont envie d’exercer leur logique tout en s’amusant avec leur(s) marmot(s).

Intérêt ludique : franchement sympa
Intérêt pédagogique : des énigmes qui font tourner les rouages du cerveau
Au final : un bon jeu pour faire tourner ses méninges, très joliment présenté

Fiche Technique

Edité par Asmodée
Date de sortie : 2011
Un jeu de Avi Winer
A partir de 1 joueur
Jouable à partir de 4 ans
Prix indicatif : 20 euros

Pour aller plus loin…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.