Test – Catch It

Une tortue, un chat et un chien décident de s’habiller en rouge, jaune et bleu, et de porter des motifs différents. Comment les différencier ? En lançant les dés, pardi !

Catch it est un petit jeu de rapidité, créé (sans doute) par quelqu’un et illustré par Albert Pinilla et proposé par Goula.

Un matériel simple et efficace !

Catch it, disons-le tout net, est un petit jeu de rapidité pour petits marmots de 3 ou 4 ans. Il est très simple et propose un matériel plutôt réussi, composé de 3 dés en bois et de 27 tuiles représentant chaque animal habillé de manière différente.

Chaque bestiole, en effet, peut être habillée en rouge, bleu ou jaune, et s’orner d’un motif carré, rond ou rayé. Cela fait 3 animaux x 3 couleurs x 3 motifs, donc 27 tuiles. Tadi da dam, da di dam : le compte est bon.

L’ensemble est très simple, mais très solide et adapté aux marmots de 3 ans. La règle manque un peu d’illustrations, mais on comprend comment jouer dans les 5 secondes qui suivent la lecture. Ce n’est pas pour autant qu’elle est irréprochable, comme vous le lirez plus bas. Et bim : quel suspense !

3 dices to find them all

Pour jouer, on place face visible l’ensemble des tuiles au milieu de l’aire de jeu. Le premier joueur se saisit des 3 dés et les lance. Il obtient alors une combinaison couleur + animal + motif. Tous les joueurs doivent alors identifier l’animal correspondant le plus rapidement possible. Si, par exemple, vous tirez un chat, la couleur bleue et des carrés, il faudra trouver parmi les 27 où se trouve le chat bleu avec des carrés. Gnii !

Le joueur qui y parvient prend la tuile et la conserve en point de victoire. Le joueur suivant jette le dé à son tour, et chacun cherche à nouveau la tuile désignée par cette nouvelle combinaison.

Quand toutes les cartes auront été trouvées, le vainqueur est celui qui en possède le plus. Simple et précis. Il pourra alors crier sa victoire… s’il ne s’est pas endormi avant. Explications.

Une règle qui ne fonctionne pas vraiment… 

Catch it fait partie de ces jeux qui proposent un matériel réussi, mais une règle qui se perd en route, comme si le jeu n’avait jamais été testé avant d’être proposé sur le marché. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle est pénible à suivre si on la suit à la lettre.

Pour le premier round de jeu, tout va bien. Les choses se compliquent ensuite. Parce que voyez-vous, si j’enlève à chaque tour une tuile, j’enlève de fait une combinaison de dés. Si je fais à nouveau chat + bleu + carré, je vais le chercher deux secondes et réaliser que je l’ai déjà dans mes jetons gagnés. Phénomène qui ne va bien évidemment que s’amplifier tout au long de la partie.

Sur les 10 premières tuiles, ça passe encore. Mais quand il ne vous restera plus qu’une tuile à choper, il vous faudra lancer les dés inlassablement pour tomber dessus. 1 chance sur 27, pour mémoire. C’est long, pénible, et j’ai du mal à croire qu’une règle de puisse s’en satisfaire.

Vous voilà donc confronté à des fins de parties franchement laborieuses et de moins en moins fun alors que le temps avance. Quel dommage !

Des variantes indispensables !

Dommage en effet de ne pas utiliser un matériel simple, mais bien conçu.

La première alternative est simple : stopper la partie dès qu’un joueur a gagné 4 ou 5 tuiles. Cela permet de conserver de la tension et d’éviter qu’il n’y ait trop de jets de dés « à vide ».

Mais il y a mieux à faire encore. Chopez une trentaine de jetons issus d’autres jeux. À chaque fois qu’un joueur trouve la tuile correspondant au lancer, hop, il gagne un jeton. Le premier qui obtient 10 jetons remporte la partie.

L’avantage de cette variante, c’est que les 27 tuiles restent en permanence sur le plateau de jeu et que les combinaisons de dés fonctionnent obligatoirement à chaque lancer. Chez nous ça a bien mieux fonctionné que la règle originale.

La troisième variante part de la seconde, mais la transforme en un niveau plus hardcore, pour les plus grands. Le joueur qui trouve la bonne tuile gagne un jeton ET retourne la tuile face cachée. Plus le jeu avance, plus vous allez tomber sur des tuiles face cachée. Saurez-vous vous souvenir où est le chien rouge avec des rayures ?

L’avis de Plateau Marmots

Amateurs de règles maison, ce jeu est pour vous ! Catch it fait partie de ces petits jeux pas cher qui valorisent un matériel simple aux dépens d’une règle travaillée. Comme si le jeu n’avait pas été assez testé pour réaliser que les choses ne fonctionnent pas vraiment en l’état. Il est bien sûr facile d’adapter le jeu et de trouver de nombreuses variantes. Mais est-ce aux parents de le faire ? Dommage, car le matériel fait le job et le jeu est plutôt plaisant, tendu et rythmé. Seules les fins de parties, lassantes et poussives, vous inciteront à plier bagage avant que le vainqueur final ne soit désigné. Les marmots de 3 ans, moins patients que nous, étant déjà passés à autre chose.

On aime

  • Matériel sympatoche
  • Jolies illustrations
  • Pas cher

On aime moins

  • Des fins de parties terriblement laborieuses

Le trouver

Sur Amazon

Fiche Technique

Un jeu créé par… quelqu’un
Illustré par Albert Pinilla
Pour 2 à 4 joueurs
A partir de 3 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.