Test – Mouse in the house

Une souris facétieuse se cache dans la chambre des marmots ? Ses couinements vous rendent dingue ? Alors nous allons vous aider à la débusquer. Non, non, rangez ce piège à souris et ce triste morceau de fromage, voyons… Armez vous plutôt d’un petit bâtonnet et d’un dé à 6 faces. Vous aurez tôt fait de la trouver… si vous vous rappelez des endroits où vous avez déjà cherché ! .

Mouse in the house est un jeu pour 2 à 4 joueurs, édité par Piatnik. Il s’agit de la réédition d’un jeu sorti en 1990 sous le même nom, édité par Play Toy. 

“Qu’est-ce que c’est que ce truc ?”

J’avoue qu’à l’ouverture de la boîte de Mouse in the House, mon front juvénile de fringuant quarantenaire s’est plissé un grand coup et que ma ride du lion s’est creusée de deux bons millimètres dans un rugissement interrogatif.

“Qu’est-ce que c’est que ce truc ?”

Parce que, pour vous parler de cuisine interne deux minutes, sachez qu’en général je ne me renseigne pas sur les jeux qu’un éditeur se propose de m’envoyer. Je reçois parfois un message du style : “tiens, tu voudrais essayer tel ou tel titre ?”, et je regarde alors en fonction de l’âge requis ou du thème si ça peut coller. L’idée, vis à vis des jeux envoyés par un éditeur, c’est de conserver l’esprit aussi neutre que possible jusqu’à ouverture. Ce n’est pas toujours possible, évidemment, mais dans le cas de Mouse in the House, j’étais totalement vierge d’informations sur le jeu. Je voulais “garder la surprise”, comme on dit.

Ça a bien fonctionné : j’ai clairement été surpris.

Une souris dans la maison

L’interrogation se produit en fait dès l’ouverture de la boîte, quand on se retrouve face à un plateau de jeu parsemé de petits trous. Instinctivement, après avoir écarté la règle, on cherche à soulever le plateau de jeu pour récupérer les éléments logés en dessous. Et lorsque que l’on découvre, un peu penaud, que le plateau de jeu est collé à la boîte, cela fait bizarre.

C’est ça le jeu ? Une boîte avec des trous ?

Presque, mais pas complètement. En regardant attentivement, quand même, on découvre deux petites trappes qui renferment les deux accessoires du jeu : 1 dé à 6 faces et un bâtonnet (qui évoque furieusement celui d’une sucette). Voilà : l’intégralité du jeu est désormais entre vos mains, accompagné d’une règle presque inutilement longue au vu de la simplicité désarmante de Mouse in the house.

Le jeu est ouvert ? alors la mise en place est faite. Royal, non ?

Squeeeek !

Il y a donc une souris dans la chambre des marmots et cette dernière est très joliment représentée sur le plateau de jeu. L’ensemble est très agréable à l’oeil, très coloré, et on ne pourra que féliciter l’artiste (hélas aussi anonyme que l’auteur) pour ce rendu fort agréable.

Avant de débuter la chasse à la souris, on vous demandera au préalable de secouer la boîte de jeu, pour aider le rongeur à aller se cacher.

Ensuite, le joueur dont c’est le tour lance le dé, lui donnant un résultat entre 1 et 3. Le nombre obtenu correspond en fait au nombre de tentatives dont le joueur dispose pour trouver la souris pour ce tour.

Et comment qu’on fait pour chercher la souris, me demanderez-vous ? bah on prend le bâtonnet, et zou, on le plante dans un des trous. Celui de la lampe. Ou celui du canapé. Ou celui du tapis. Et on tâtonne pour voir si la souris est dans le trou. Si on la touche, elle fait “squuuueeeek” !

Hein, mais y’a une vraie souris dedans ?

Meuh non, rassurez-vous. Il s’agit d’un petit coussin couineur, qui y va de son petit son aigu, quand vous appuyez dessus. Au moyen d’un ingénieux réseau dissimulé au fond de la boîte, la souris sera toujours sous l’un des nombreux trous. Il faudra donc de la chance, mais aussi un peu de mémoire, pour tomber dessus.

Le jeu est fort simple, donc, et fonctionne très bien ainsi. Son accessibilité ravageuse permet d’agglomérer toute la famille le temps de quelques parties “express”, et on se surprend à tartouiller les trous avec insistance, de peur que l’animal ne nous échappe. Plus amusant encore, quand ce sont les autres qui jouent, on espère secrètement qu’ils ne trouveront pas le rongeur en fuite. Limite on se bouche les oreilles pour ne pas entendre la bestiole couiner. Et arriver à un tel degré de suspense avec une boîte pleine de trous et un coussin couineur, je dis, bravo les amis de chez Piatnik, c’est génial. 

Viens fifton on va aller faffer les fouris !!

Bref, ça fonctionne, c’est joli, et on s’y amuse. Pas des heures, évidemment, car après trois parties, on aura tendance à vouloir passer à autre chose. C’est du fun immédiat et communicatif, mais que l’on réservera volontiers aux tout petit marmots entre 3 et 5 ans, qui seront les seuls assez endurants pour prolonger la traque. Cela tombe bien : le jeu est clairement fait pour eux.

Les grands, eux, décrocheront après leur première victoire… mais ils ne seront jamais très loin quand le jeu sera à nouveau ouvert.

L’avis de Plateau marmots

La désarmante simplicité de Mouse in the house questionne dans les premières secondes et séduit ensuite. Si l’on est volontiers dubitatif à l’ouverture d’un jeu qui nous demande de plonger un bâton de chupa chups dans des trous, le plaisir de la chasse vient très vite amener sa dose de fun.

On essaie, avec plus ou moins de méthode, de localiser l’animal, et surtout de se souvenir où les autres joueurs ont joué, pour ne pas fouiller des coins déjà visités. Celui qui détecte l’animal pourra ensuite le faire couiner à loisir pour célébrer sa victoire.

Le bonheur, et il faut le signaler, c’est aussi d’avoir un jeu qui est prêt à jouer aussitôt ouvert. Mais vraiment aussitôt, hein. On ouvre la boîte, et pof, on joue. Ça, quand on est avec des petits, croyez-moi, c’est un bonheur ineffable.

Simple, efficace, amusant et bien réalisé : comment ne pas apprécier ?  

On aime 

  • Simple
  • Beau
  • Accessible
  • Fun
  • Jouable dès l’ouverture
  • Parfait pour les 3 – 4 ans

On aime moins

  • Un peu léger pour les plus grands
  • Encore un auteur anonyme

Le trouver

Sur Philibert


Soutenez Plateau Marmots ! 

–>  Vous avez apprécié cet article ? Alors rejoignez nous sur Tipeee et manifestez votre soutien ! 1 euro suffit pour nous encourager. 
–> Vous n’avez pas apprécié cet article ? Alors dites le nous, et rejoignez-nous sur Tipee pour qu’on s’améliore ! 1 euro nous donnera sans doute à réfléchir ! 


 Fiche technique

Un jeu de quelqu’un
Illustré par quelqu’un d’autre
Pour 2 à 4 joueurs
A partir de 3 ans

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.