Test – Potomac

Aujourd’hui tous les animaux de la forêt ont rendez-vous avec le cerf pour faire une petite fête. MAIS… pour se rendre dans la forêt, il faut traverser la rivière. Aucun des animaux ne sait nager, la rivière est déchaînée et le loup rode sur la rive en face.

Mettez votre plus belle tenue de soirée, vos bottes et vos cirés, on va accompagner les animaux dans la forêt !

Potomac est un jeu de Geoffroy Simon, illustré par Jesus Verona, à partir de 5 ans, de 2 à 4 joueurs pour des parties d’environ 15 minutes, édité chez Djeco.

Loup, loup y es-tu ? Que fais-tu ? Je suis habillé et je vous attends pour vous manger !!!!!

Unissons nos force pour aider les animaux de la forêt à traverser la rivière bien déchaînée. Mais attention, le loup rôde de l’autre côté de la rivière, prêt à vous bondir dessus. Saurez-vous ramener tous les animaux dans la forêt avant que le loup ne vous dévore ou que la rivière vous fasse tomber dans la cascade ?

Cerf, cerf Boîte, boîte ouvre-moiiii…

Dans cette boîte (peut-être un peu grande pour le contenu) vous trouverez un plateau de jeu, 1 dé, 6 animaux de la forêt, 2 barques, 1 loup et 4 cartes défense.

Le plateau est divisé en 20 carrés qui vous servent à déplacer les animaux à votre tour de jeu.

Avant le début de la partie, vous devez placer les animaux sur les cases prairie, 1 des barques sur le début de la rivière, le loup à l’entrée de la forêt et les cartes bonus dans la forêt.

Vous avez tout bien placé ? Super vous êtes prêt à affronter la forêt…

Comme je vous l’ai dit, Potomac est un jeu coopératif. Les 6 animaux sont donc à tout le monde et pour gagner il faut ramener ensemble les 6 animaux dans la forêt.

A votre tour de jeu vous lancez le dé. Le dé ne contient pas de chiffre mais un code couleur. C’est donc à ce moment là que je vous dis que si vous souhaitez jouer avec un marmot de moins de 5 ans, c’est complètement possible.

Si en lançant le dé vous tombez sur :

  • fleur orange : le loup se déplace vers les fleurs oranges dessinées sur le plateau
  • fleur jaune : le loup se déplace vers les fleurs jaunes dessinées sur le plateau
  • rond blanc : déplacez l’animal de votre choix d’une case (verticale ou horizontale)
  • rond bleu avec des vagues : déplacez d’une case la barque (si un animal se trouve dessus, il se déplace avec). Dès qu’une barque arrive au bout du plateau, elle tombe et est perdue à tout jamais.

Une fois que les animaux ont traversé la rivière, ils ne sont pas complètement sauvés car le loup rôde non loin de là. Si en sautant de la barque un animal tombe sur la même case que le loup il se fait manger et la fête est annulée. Il faut donc discuter entre vous pour déplacer les animaux en faisant attention à tout (la barque qui bouge, le loup qui avance ou qui recule).

Quand les animaux arrivent dans la forêt, ouf, ils sont sauvés et ne pourront plus être mangés par le loup. Sur certaines cases forêt, vous trouverez des bonus :

  • stop au loup : empêche le loup de se déplacer. Très pratique quand le loup est trop proche d’un animal !
  • saut : ce bonus vous permet d’esquiver le loup s’il arrive sur une case où se trouve un animal en inversant leur place. Si un animal se trouve sur la barque au moment où vous utilisez cette carte, l’animal va directement dans la forêt et est sauvé.

Si vous arrivez à sauver les 6 animaux, vous gagnez la partie. Mais si un animal n’est pas sauvé ou si les deux barques tombent, la partie est perdue.

L’avis de Plateau Marmots

Potomac est un petit jeu fort sympathique au graphisme vraiment très réussi. La mécanique est très simple et l’idée de pouvoir faire bouger la barque sur la rivière avec ou sans les animaux dessus donne tout son charme au jeu. Mais j’émets un ou deux petits bémols. Je trouve que pour la tranche d’âge visée, la règle est un peu simpliste. Vous devez disposer le plateau au début du jeu toujours de la même façon. Je vous entend déjà me dire qu’on fait un peu ce qu’on veut, si on a envie de placer différemment on le fait et puis c’est tout. Oui je suis d’accord avec vous mais y’en a pas 10 000 des possibilités…donc je crains une petite lassitude au bout d’un moment.

Par contre pour complexifier un peu, on peut faire partir la barque plus loin sur la rivière et là, on prend un peu de risque de la faire tomber.

L’idée du jeu coopératif est bonne, l’idée de sauver les animaux aussi mais au vue de la taille de la boîte, pourquoi ne pas avoir fait un plateau plus grand ou un plateau inter-changeable histoire d’avoir plus de possibilités ? Ou avoir plus d’animaux à sauver ? Ou encore la louve qui surgit de nul part et ajoute une contrainte ?

On aime :

  • Les animaux en bois plutôt qu’en plastique
  • La règle du jeu très simple
  • Le graphisme très sympa, on s’y croirait
  • Etre dans la forêt plutôt que dans la ferme

On aime moins :

  • La tranche d’âge 5-10 ans, comme souvent avec Djeco. Pas sûr qu’un enfant entre 8 et 10 ans s’amuse avec ce jeu.

Le trouver

Chez Philibert

Fiche technique

Un jeu de Geoffroy Simon
Illustré par Jesus Verona
Edité chez Djeco
A partir de 5 ans (mais à 4 ans c’est possible aussi)
De 2 à 4 joueurs

Pour aller plus loin mais toujours en Espagnol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.