Test – Top That !

Les projecteurs sont braqués sur le prestidigitateur qui entre en scène. Va-t-il faire disparaître un lapin dans son chapeau ou est-il plutôt adepte du close-up en subtilisant des pièces ?

Dans « Top That ! », ajustez votre haut-de-forme et endossez le rôle d’un magicien pour reproduire des tours de passe-passe, tout en mêlant adresse et rapidité.

Objectif : faire une « tour » de magie en empilant des objets selon des consignes prédéfinies.

La vitesse sera un atout majeur pour valider votre tour avant vos adversaires.

Alors, êtes-vous prêts à relever ce défi ?

Rendez-vous sous le chapiteau…

« Top That ! » est un jeu de Thierry Denoual illustré par Stéphane Escapa, pour 2 à 4 joueurs, à partir de 6 ans.

D’entrée de jeu, on apprécie le packaging attractif et coloré. C’est comme une petite voix qui vous susurre subtilement à l’oreille « achète-moi ! Oui, toi là, prends-moi ! » (on parle toujours du jeu, un peu de tenue!)

Blue Orange a encore une fois mis la barre très haute avec du matériel qualitatif. Le coffret révèle une série de 5 objets, afin de s’approprier le rôle : chapeaux, gobelets, cylindres, pièces ainsi que les fameux lapins, indispensable aux tours de magie. 55 cartes plastifiées parfont le jeu : parfaitement préhensiles pour les petites mains de nos marmots. 10/10. Rien à redire !

Top That

 

Tous en scène!

Pour commencer, chacun se munit de son assortiment d’objets. La pile de cartes est placée au centre, face cachée. Il est alors temps de révéler la première carte et de découvrir l’empilement à réaliser !

Quelques règles s’appliquent toutefois :

  • les objets en couleur doivent être visibles
  • les objets grisés doivent être dissimulés dans la tour
  • les objets absents de la carte doivent être mis de côté

Les règles sont claires et concises. Franchement, « c’est pas sorcier », comme dirait Fred et Jamie.

top that

 

Je n’ai pas bien entendu le “mot magique”!

Vous l’aurez compris, « Top That ! » est un jeu de rapidité qui requiert un peu de logique et de dextérité. Quand un joueur a réussi à agencer sa tour comme annoncée, il crie « Top That » Profitez-en pour peaufiner votre anglais en améliorant votre prononciation du son « th » : vous devez mettre le bout de votre langue entre vos dents et… bref ! Je m’égare !

Après vérification, plusieurs options se proposent :

  • si l’empilement est conforme, le joueur remporte la carte en question
  • s’il s’est trompé, il est disqualifié de la manche et les autres continuent sans lui jusqu’à la prochaine carte

Le jeu prend fin quand un des joueurs a gagné 5 cartes.

Et le jeune prodige devient magicien confirmé…

Si les règles de base sont adoptées « finger in the nose », alors vous pouvez accéder aux règles avancées et ajouter ainsi un peu de difficulté à la partie. Encore une fois, le principe est simple : certaines cartes laissent apparaître des étoiles jaunes autour d’un objet. Ce dernier doit obligatoirement être rempli d’un ou plusieurs accessoires. Ainsi, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation.

Top That

 

Une formule de réussite ?

« Top That ! » avait tout pour nous plaire. Néanmoins, et c’est là que le bât blesse, le jeu étant construit autour du principe de rapidité, veillez à équilibrer la partie en opposant des adversaires de niveau plus ou moins équivalent. Sinon, c’est la crise de larmes assurée !

Mon fils s’est d’ailleurs un peu braqué après avoir accusé quelques défaites contre moi. Mais chez Plateau Marmots, on a plus d’un tour dans notre sac et j’ai mis en place une variante afin de rééquilibrer les parties. Je lui ai accordé un peu d’avance afin qu’il prenne en considération les objets présents sur la carte. Oui, c’est un peu de la triche !

Cependant, on me dit dans l’oreillette que certains enfants de l’équipe n’ont aucune peine à battre leurs parents à plate couture ! Vous n’aurez donc peut-être pas besoin d’ajuster le niveau…

L’avis de Plateau Marmots :

Bien sûr, si vos marmots sont assez réactifs pour vous mettre la pâtée, alors « la question est vite répondue » et ce jeu va vous plaire ! « Top that ! » allie rapidité, logique et habileté, le tout sublimé par un matériel de qualité.

L’avantage majeur est que les parties sont modulables : vous pouvez tout à fait décider de jouer la totalité des cartes ou simplement vous limiter à quelques unes.

Toutefois, une fois la mécanique acquise, les parties peuvent paraître un peu redondantes. On souhaiterait davantage de variantes ou de règles avancées pour pimenter la chose.

Des niveaux avec plus d’objets pour une pile encore plus haute ? Des contraintes pour ajouter du fun, comme par exemple jouer avec une seule main ? Des gages lorsqu’un joueur présente une mauvaise tour ?

Quoiqu’il en soit, l’ambiance reste sympathique !

On aime

  • le matériel qualitatif
  • les règles simples
  • les parties courtes et modulables

On aime moins

  • les parties inégales selon le niveau des enfants
  • l’aspect redondant des parties

Votre enfant appréciera si

  • il aime les jeux de rapidité
  • il aime les jeux de logique
  • il aime l’univers de la magie

Le trouver

Fiche technique

  • un jeu de Thierry Denoual
  • illustré par Stéphane Escapa
  • édité par Blue Orange
  • à partir de 6 ans
  • pour des parties de 15 minutes environ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.