Test – C’est pas faux : Patates et Ninjas

C’est pas faux Patates & Ninjas est une version kid d’un jeu «pour grands» dont le titre est tout simplement : “C’est pas faux !”

L’objectif des auteurs est donc de rendre le concept d’origine, à savoir un quiz décalé, accessible à un large public, et notamment, aux plus jeunes. Et je t’entends, oh oui je t’entends, ami parent, te demander si l’objectif est atteint? Si c’est une réussite? Et si cela vaut le coup d’investir?

Je t’invite à me suivre pour en savoir plus…

Bruno Cathala et Ludovic Maublanc (C’est pas faux, Mr Jack,Dice Town, Cyclades…) rempilent pour cette version familiale au côté du Scorpion Masqué. Si la 1ère version s’adresse à des joueurs à partir de 10 ans, celle-ci réunit 3 à 7 patates (ou ninjas) à partir de 7 ans.

Sloubi et cul de chouette

Si le titre du jeu fait inévitablement penser à la réplique célèbre de ce bon Perceval version Astier, les règles sont beaucoup moins complexes et retorses qu’un jeu du Pays de Galles…

Je serais même tentée de dire qu’elles sont presque inutiles tellement le jeu est simple. Mais si vous prenez quelques secondes pour les lire, vous constaterez qu’elles sont claires, concises et permettent une mise en place rapide du jeu.

Visuellement, on ne peut pas se tromper : le jeu vise avant tout un jeune public. C’est joli, enfantin, coloré et amusant. Vous trouverez dans cette petite boîte des cartes, qui présentent d’un côté une scène plutôt loufoque, superbement illustrée et, de l’autre, une liste de questions portant sur la scène du recto. Nul besoin d’avoir une culture générale étendue, les questions restent extrêmement simples : de quelle couleur est tel objet, quel métier exerce tel personnage…

S’ajoute à cela un dé sur lequel figure 6 pictogrammes différents : 3 d’entre eux signifient qu’il faut donner une bonne réponse et les 3 autres, une mauvaise réponse.

Si à Plateau Marmots on aime bien chipoter, on aime aussi mettre en avant les petits détails qui n’ont l’air de rien, mais qui font plaisir :

  •  sur le verso de chaque carte est dessinée une empreinte pour rappeler aux joueurs comment tenir leur carte de façon optimale. Il est clair que si vos doigts cachent la moitié de l’image, les autres joueurs auront du mal à répondre aux questions;
  • une carte mémo pour rappeler la signification des symboles du dé;
  • une carte dont le verso est resté vierge pour inventer ses propres questions (c’est presque dommage qu’il n’y en ait pas plus…).

 

Pas de faux pas

La mise en place consiste à mélanger les cartes et à les disposer en une pile, face image visible. Un joueur, le lecteur, pioche la 1ère carte, choisit une seule question dans la liste, la lit à haute voix et lance le dé.

En fonction du symbole, les autres joueurs devront, le plus rapidement possible, donner une bonne ou une mauvaise réponse.

Exemple : quel ustensile utilise le père Noël dans cette scène ?

Si le dé indique « bonne réponse », les joueurs devront répondre « spatule ».
En revanche, si le dé indique « mauvaise réponse », les joueurs pourront répondre « couteau » ou « cuillère », par exemple.

Attention, la mauvaise réponse doit, malgré tout, respecter la catégorie du mot principal de la question. Dans l’exemple ci-dessus, on vous demande un « ustensile », n’allez pas répondre « extincteur » ou « râteau » !

Le joueur qui donne une réponse valide gagne la carte, il marque un point. Il devient à son tour le lecteur et procède de la même façon que précédemment. La partie s’arrête quand un joueur a gagné 5 cartes.

Trop facile ? C’est pas faux !

Vous l’aurez compris, Patates & Ninjas est un jeu d’observation et de rapidité où l’important est de donner une réponse valide, qu’elle soit fausse ou bonne. Dans le feu de l’action, donner une mauvaise réponse n’est pas aussi évident que ça. Les yeux s’écarquillent, les bouches s’ouvrent, les langues fourchent… c’est ce qui fait le charme de ce jeu !

Maintenant, imaginez répondre à une question totalement absurde, le genre de question qui n’a aucune réponse logique ? Dans ce cas, vous devrez répondre « c’est pas faux !» et ce, quel que soit le symbole donné par le dé.

Exemple : quel animal est noir et rouge dans cette scène ? Il n’y en a pas, donc la seule réponse valide est « c’est pas faux ! ».

L’avis de Plateau Marmots

C’est pas faux Patates & Ninjas est un excellent jeu d’ambiance, tout public, à dégainer partout et en toute occasion. Les parties sont rapides, les règles sont ultra simples et on finit le jeu, sourire aux lèvres, avec la sensation d’avoir passé un bon moment.

Compte tenu du nombre de questions par carte et des jets aléatoires du dé, C’est pas faux Patates & Ninjas offre une bonne rejouabilité. De plus, rien ne vous empêche de personnaliser votre jeu en créant vos propres questions sur chacune des cartes.

Je pense que l’âge annoncé (à partir de 7 ans) est judicieux, car la partie est beaucoup plus drôle quand tous les joueurs peuvent y participer, ce qui implique de maîtriser un minimum la lecture. Vous pouvez bien sûr y jouer avec des marmots plus jeunes en vous contentant de tenir le rôle de lecteur unique durant toute la partie… mais au risque de subir le jeu plus que de l’apprécier à sa juste valeur. Mais on est d’accord, ce n’est que temporaire.

Donc, oui, ce jeu est une réussite et l’objectif de le rendre accessible à tous, en particuliers aux moins de 10 ans, est atteint ! Maintenant, concernant l’investissement, tout dépend de toi, ami parent, de tes marmots et de vos préférences.

La 1ère version propose des questions (sans images) très générales et sur des thèmes variés : la Joconde a été peinte par quel peintre ? quel schtroumpf est le chef des schtroumpfs ?

Elles ne sont pas difficiles en soi, mais pas toutes accessibles avant un certain âge. Dans Patates & Ninjas, les joueurs se basent uniquement sur un support visuel et sur leur sens de l’observation. Donc, si tu veux un petit jeu d’ambiance drôle, sympa et léger pour jouer avec tes petits et grands marmots, Patates & Ninjas sera un bon investissement. En revanche, si tu veux un jeu d’ambiance drôle et sympa mais un peu plus pêchu sur le plan des connaissances pour jouer avec de grands marmots, oriente-toi vers C’est pas faux !

On aime :

  • Les illustrations
  • Des parties rapides
  • Accessible à un large public
  • Très bon jeu d’ambiance
  • Bonne rejouabilité

On en a gros :

  • J’aurais adoré une carte représentant Perceval et le roi Arthur en train de manger des côtelettes…

Fiche technique :

Auteur : Bruno Cathala et Ludovic Maublanc
Illustrateur : Rémy Tornior
Éditeur : Scorpion Masqué
Pour 3 à 7 joueurs
À partir de 7 ans

Durée d’une partie : 15 min

Le trouver 

Chez Philibert
Sur Amazon

Pour aller plus loin :

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.