Test – Cupcake Academy

Quand nous étions à Cannes, au Festival International du Jeu, on a fait le tour des sorties de Blue Orange. Autant vous dire que quand on est passés sur les casse-tête, j’ai fait une micro sieste. Oui, parce que les casse-tête, j’avoue, je trouve ça énervant. Y’a toujours un niveau où je bloque et où je me dis que je ferais mieux d’aller manger un gâteau au chocolat, la solution est peut-être dedans.

Spoiler alert : ne reproduisez pas cela chez vous, la réponse n’est pas dans le gâteau au chocolat, mais votre taux de glycémie, si.

Toutefois.

Toutefois, quand Céline nous a parlé de Cupcake Academy, mon cerveau a entendu « cupcake » et a dû oublier le concept de casse-tête. Alors j’ai écouté. Et quand Céline a ajouté « coopératif », tous mes neurones se sont alors connectés et j’ai été hyper attentive. On a même eu le temps d’en faire quelques parties et je ne vais pas vous mentir, Cupcake Academy a été mon coup de cœur de Cannes ! Oui, carrément.

Cupcake Academy est un jeu d’Erwan Morin (Speed colors), illustré par Simon Douchy (Draw’n’roll, 12 Gangster), à partir de 8 ans, pour 2 à 4 joueurs, pour une durée de 10 minutes, édité chez Blue Orange.

Pour bien réussir vos Cupcakes, vous aurez besoin de :

  • 20 moules à Cupcakes (chaque joueur en possède 5, de couleurs et de tailles différentes)
  • 12 tuiles assiettes (chaque joueur en dépose 3 de la même couleur devant lui)
  • 60 cartes missions (pour 2, 3 ou 4 joueurs)
  • 1 assiette de service
  • 1 carte récompense
  • 1 sablier

Mélangez le tout dans une boîte, entourez-vous de bons amis, réussissez vos missions en 7 minutes et vous pourrez intégrer la Cupcake Academy pour la session de septembre.

La recette du succès, vous la connaissez ?

Une fois que tous les ingrédients sont sortis de la boîte, chaque cuisinier se munit de 3 assiettes de la même couleur et les dispose devant lui.

Vous prendrez également un lot de 5 moules à Cupcakes. Chaque lot contient des moules de tailles et de couleurs différentes, mais tous les joueurs ont les mêmes lots. Déposez vos moules sur VOTRE assiette centrale, de sorte que tous soient emboîtés les uns dans les autres et que vous ne puissiez voir que le plus grand.

Au centre de la table se trouve l’assiette de service qui vous servira à échanger vos moules avec les autres joueurs, mais ça, on y reviendra plus tard.

Vous choisirez les cartes missions correspondantes au nombre de joueurs. Puis mettrez le sablier visible de tous, histoire de ne pas rater la cuisson.

Votre plan de travail est prêt, votre premier cours de Cupcake peut commencer.

Comme je vous l’ai dit plus haut, Cupcake Academy est un casse-tête coopératif. Vous allez donc devoir, tous ensemble, réaliser des missions. Avant tout, éclaircissez-vous la voix. Si vous ne parlez pas entre vous, autant vous dire que votre brigade aura du mal à venir à bout de son service.

Quand tout le monde est prêt, retournez le sablier et la première carte mission. Le but du jeu est de reproduire le schéma de la carte qui se trouve devant vous sur vos 3 assiettes. Il en est de même pour les autres joueurs qui eux aussi doivent placer les moules sur leurs assiettes comme indiqué sur la carte mission.

Lors des premières parties, la position de vos moules n’a pas d’importance, vous devez seulement placer les bonnes couleurs sur vos assiettes.

Un petit souvenir sucré de Hanoï ?

Pour déplacer vos moules sur vos assiettes, vous devez chaque fois mettre un grand moule sur un petit moule. Parfois c’est très simple et demande peu de manipulation, parfois c’est un vrai casse-tête et c’est là que vous aurez besoin de l’assiette de service au centre de la table et/ou des autres joueurs. On retrouve bien évidemment le principe cher aux célébrissimes « Tours de Hanoï » qui demandent de gérer chaque espace libre pour déplacer chaque étage de votre tour. Mais une Tour de Hanoï coopérative, ça, c’est clairement une incroyable idée !

Sur certaines cartes missions, un même joueur peut avoir besoin de 2 moules de la même couleur, vous devrez donc le récupérer chez un autre joueur. Mais vous n’avez pas le droit de mettre les mains dans les assiettes des autres joueurs, c’est sale de faire ça ! C’est là que l’assiette de service entre en scène. Vous allez déposer sur cette assiette un moule qui peut servir à un autre joueur ou un moule qui vous empêche de réaliser votre mission. Un autre joueur peut le récupérer dans son jeu afin de le recouvrir ou pour finir sa mission.

Une fois que la carte mission est terminée, vous en retournez une autre et ainsi de suite jusqu’à ce que le temps du sablier soit écoulé. Si vous avez réussi toutes les cartes missions avant la fin du sablier, vous remportez la partie. Sinon, vous n’aurez plus qu’à faire vos tronches de (cup)cakes !

Et si on affrontait Christophe Michalak ?

Et bien vous pouvez ! Enfin avec un peu d’imagination hein, le budget « glisser un chef pâtissier dans la boîte » revenait un peu trop cher.

Blue orange vous propose deux petites variantes qui donnent un peu de piment au jeu :

*une variante expert où vous devez remettre les moules sur vos assiettes, mais dans le même ordre que sur la carte.

*la cupcake éducation, une fois l’académie intégrée, vous devez faire vos preuves. Vous allez tenter d’obtenir des médailles en utilisant la plaquette récompense. Vous obtenez les récompenses en fonction du nombre de carte missions que vous avez réalisé en 7 minutes. Vous pouvez également ajouter des contraintes comme jouer avec votre main opposée et/ou ne pas parler pendant toute la partie.

L’avis de Plateau Marmots

Je vais être honnête avec vous, les casse-tête, en règle générale, je trouve ça pas drôle. Arrive toujours le moment où je suis bloquée à un niveau et où passe une personne âgée de 7 ans et me dit « mais si regarde maman c’est facile. Le lapin il doit sauter par-dessus quelque chose pour se déplacer et le renard lui il glisse d’autant de cases que tu as besoin. Hop, zip, hop, zip, zip, bam, tchick, tchack et voilà le niveau est fini tous les lapins sont dans leur terrier ». Ce à quoi je réponds généralement par un « Grrr » (*cf smart games et son jeu lièvre et renard!). Vous serez peut-être avec moi, le casse-tête et la coopération, c’est pas toujours un truc qui marche, c’est plus du « regarde j’suis trop fort j’y arrive en deux secondes! ».

Mais dans Cupcake academy, vous êtes obligé de communiquer sinon vous ne parviendrez pas à finir votre mission. Et ça c’est vraiment bien parce que si vous n’arrivez pas à trouver comment déplacer vos moules, un autre joueur pourra vous aider et parfois c’est vous qui aiderez les autres. Bref, chacun a un rôle à jouer dans la réalisation des missions et ça n’est pas toujours le même joueur qui trouve les solutions.

Cupcake academy est un coup de coeur ludique pour moi. Il est très réussi avec un matériel très coloré. Les règles sont simples, mais on se creuse sacrément la tête pour réussir les missions. Le sablier met un petit coup de stress en plus, mais pour les premières parties avec les marmots, vous pouvez l’enlever histoire qu’ils prennent la mécanique en main. Le coup de l’assiette de service demande parfois quelques tours de chauffe.

Une réussite de la part de Blue Orange, mais je vous laisse voir par vous-même, j’ai des cupcakes au four !

On aime :

  • l’idée de la coopération pour réaliser un casse-tête
  • le côté hyper coloré qui donne trop envie d’y jouer
  • les cartes missions adaptées au nombre de joueurs, pas besoin de bidouiller les règles
  • réunir tout le monde autour de la table, si les plus jeunes on un peu de difficulté au début, au bout de quelques parties, se sont eux qui vous aideront
  • la rapidité des parties qui permette d’y jouer entre deux services
  • trouver des variantes pour aller plus loin

On aime moins :

  • ne pas voir sortir un chef étoilé de la boîte qui nous cuisine des Cupcakes

Le trouver

Fiche technique

Cupcake academy
Un jeu d’Erwan Morin
Illustré par Simon Douchy
À partir de 8 ans
Pour 2 à 4 joueurs
Pour une durée de 10 minutes
Édité chez Blue Orange

Pour aller plus loin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.