Test – Schotten Totten

  « Yououououou l’hiver est fini, à nous les courses tout nus dans la prairie, les barbecues, les journées plus longues… Mais, mais que vient faire ce filou de Mac Douglas dans MON champ, il s’est perdu ou quoi ? Mais ! Mais il déplace la borne de MON territoire !? Vite, j’enfile mon kilt et je m’en vais lui expliquer comment ça se passe chez mes Mac Allister ! »

Schotten totten est un jeu à partir de 8 ans de Reiner Knizia (Pickomino, Génial, les cités perdues…) pour 2 joueurs, édité chez Iello (Mini Games)

Avant que le son du cor ne m’use…

 Dans Schotten Totten, le but est de conquérir des territoires nichés au milieu de l’Écosse. C’est la fin de l’hiver, la neige fond et l’idée d’agrandir votre territoire en déplaçant discrètement les bornes des autres clans vous fait bien envie. Seulement pour soulever une borne, il va falloir vous battre… Mais attention ! Ici point de duel à l’épée façon Highlander ou duel de beuverie au Loch Lomond ! Pour vaincre les territoires adverses, il va falloir faire preuve d’audace, que dis-je de stratégie ! Enfin… de combinaison de cartes plus précisément. Le premier joueur qui aura conquis 3 bornes adjacentes ou 5 bornes en tout remporte la partie.

Écossais… comme un p’tit pois !

Shotten Totten est un jeu de cartes composé de 9 cartes bornes, 54 cartes de 6 couleurs différentes allant de 1 à 9 et de 10 cartes tactiques pour agrémenter vos parties.

Iello a également pensé à mettre dans la boîte 2 cartes « aide de jeu » avec le résumé des différentes combinaisons de la plus forte à la plus faible.

L’ensemble évoque bien les hautes terres d’Écosse : l’ambiance est donc volontiers au rendez-vous.

OK… mais comment qu’on fait pour gagner une borne ?

Au début de la partie, vous placez les 9 bornes entre les deux joueurs… Chaque joueur reçoit 6 cartes et le reste des cartes constitue la pioche.

À chaque tour de jeu, vous devez poser une carte devant la borne que vous souhaitez acquérir. Une fois cette carte posée, vous piochez une carte pour compléter votre main : vous devez toujours être en possession de 6 cartes. Le joueur suivant fait de même, il pose une carte et pioche une carte pour compléter sa main.

On ne peut poser que 3 cartes de chaque côté d’une borne. Une fois que les 3 cartes sont posées, on vérifie qui a la combinaison de cartes la plus forte.

Les combinaisons :

  • Suite de couleur
  • Brelan
  • Suite
  • Couleur
  • Somme des cartes

Si vous avez une suite de couleur, personne ne peut vous vaincre, la borne est à vous ! Si vous avez d’un côté une suite « simple » et de l’autre côté un brelan, c’est le brelan qui remporte la borne. Il est également possible de gagner une borne si votre adversaire n’a pas encore posé 3 cartes de son côté et que vous êtes sûr et certain que votre combinaison de cartes ne peut être battue… Par exemple, si vous posez un brelan de 9 et que vous êtes sûr que votre adversaire ne posera pas une suite de couleur, alors la borne vous appartient !

Le premier joueur qui réussit à conquérir 3 bornes adjacentes ou 5 bornes au total est déclaré vainqueur.

Et même qu’on peut ajouter des cartes pour varier les parties…

L’auteur a bien pensé à agrémenter les parties en ajoutant une variante tactique. Celle-ci est composée de 10 cartes qui ont chacune une action différente. Vous avez à présent 2 pioches dans le jeu et au moment de piocher, vous avez le choix entre les cartes de base ou les cartes tactiques… et ça c’est chouette et très malin, parce qu’en plus y’a pas de limite au nombre de cartes tactiques.

Comme je sais que vous êtes des petits curieux, je vous fais un petit topo des cartes tactiques. Elles sont réparties en 3 groupes : la troupe d’élite, le mode combat et les ruses. Pour ne pas vous assassiner, je vous présente une carte de chaque groupe,  histoire de voir un peu ce qui vous attend…

La troupe d’élite : Le porte bouclier. Il s’utilise comme les cartes de base, mais a une valeur de 1,2 ou 3 de la couleur que l’on souhaite.

Le mode combat : Combat de boue (mon préféré!!). Au lieu de placer 3 cartes pour gagner une borne, vous devrez en poser 4 là où se trouve la carte combat de boue.

Les ruses : Le traître. Vous choisissez une carte du côté adverse que vous posez de votre côté.

L’avis de plateau marmots

Schotten Totten est un très bon jeu où hasard et stratégie font bon ménage. Vous pourrez vous y amuser avec vos marmots mais aussi avec vos amis… qui ne le seront peut-être plus après une partie ! Schotten Totten fait partie de la gamme Mini Games édité par Iello… Le prix est attractif, le format pratique à emmener partout et comme le nom l’indique si bien les parties sont courtes (pas plus de 20 minutes)… Vous vous familiariserez très vite avec les cartes de bases et le fait de trouver dans la boîte des cartes pour agrémenter les parties sans racheter une extension nous fait toujours plaisir… On ne s’en lasse pas et on peut varier les plaisirs ! Je ne le conseillerai pas avant 8 ans parce qu’il demande pas mal d’anticipation, mais aussi de savoir « compter » les cartes déjà sorties pour revendiquer ou non une borne.

On aime :

  • les illustrations de Djib qui nous font voyager en Écosse
  • les variantes incluses
  • le petit prix

On aime moins :

  • quelques points de règles qui sont un peu flous et qui demandent plusieurs relectures
  • que le chef ne m’ait pas envoyé en Écosse pour le tester en live           

Le trouver : 

Chez Philibert

Soutenez Plateau Marmots ! 

–>  Vous avez apprécié cet article ? Alors rejoignez nous sur Tipeee et manifestez votre soutien ! 1 euro suffit pour nous encourager. 
–> Vous n’avez pas apprécié cet article ? Alors dites le nous, et rejoignez-nous sur Tipee pour qu’on s’améliore ! 1 euro nous donnera sans doute à réfléchir ! 

Fiche technique :

Un jeu de Reiner Knizia
Illustré par Djib
Edité chez Iello (Mini Games)
À partir de 8 ans

Pour aller plus loin :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.