Test – Escape Box Pirates

Que votre bande de marmots habite dans une propriété de 50 hectares ou dans un petit appartement, les éditions 404 vous proposent de hisser le drapeau noir et d’embarquer pour les Caraïbes le temps de 45 minutes pleines d’action et de mystère. Sortez les longues vues, et les sabres de bois : l’Escape Box des Pirates vous plonge sans plus attendre en pleine chasse au trésor. Entre puzzles, charades et énigmes, parviendrez-vous à quitter l’île maudite avec les joyaux et les doublons ? Faites vite : le capitaine lèvera l’ancre, avec ou sans vous !

 404 : un nouveau joueur ?

C’est le premier jeu des éditions 404 que nous testons sur Plateau Marmots. Il faut dire que l’éditeur est plus connu pour ses publications littéraires (très axées jeux vidéo) que pour ses jeux de société pour enfants. Mais suite au succès de ses premières Escape Box pour adultes, l’éditeur s’est lancé dans une déclinaison pour marmots, avec deux premiers titres : Pirates et Minecraft.

Après notre récent test d’Unlock, nous sommes heureux de voir que les enfants sont de plus en plus souvent inclus dans les Escape Games, qui font décidément fureur. On ne pourra donc que se réjouir de la venue de 404 dans ce domaine.

Escape quoi ?

Petit rappel (encore) nécessaire : les Escape Games sont des jeux de société à usage unique, inspirés des Escape Rooms. Le but du jeu est d’atteindre tous ensemble un objectif commun en résolvant des énigmes successives et en déjouant des pièges en temps limité. Les Escape Games pour Grands Marmots ont été popularisés en 2017 par les séries Unlock (Space Cowboys) et Exit (Iello), et il est donc logique que les versions pour petits marmots commencent à fleurir ici ou là.  

Dans le coffre des pirates !

L’Escape Box Pirates réunit volontiers quelques marmots entre 8 et 12 ans, ainsi qu’un maître de jeu qui aura pour mission de cacher les indices avant le début de la partie et de suivre ensuite les joueurs dans leur progression. Dans le cadre d’une aventure que les marmots ne feront a priori qu’une fois, il serait souhaitable qu’ils en sortent victorieux, ou pour le moins qu’ils échouent proches de la victoire finale. Le Maître de jeu aura donc la lourde tâche de donner quelques indices, mais pas trop, pour conserver les aventuriers sur le bon timing.  

La boîte contient 40 cartes, une carte au trésor et la règle du jeu. J’ai vraiment apprécié cette dernière, car elle prend le temps de donner des conseils aux parents pour l’organisation de la partie, notamment pour la sécurité des petits ou la cachette des indices. L’auteur prend notamment le soin de détailler certains risques (cachettes en hauteur à éviter, objets fragiles à évacuer…) ou de donner des conseils pour l’ambiance générale de la partie. Ces précautions (certes évidentes) seront toujours les bienvenues pour les parents qui hésitent à se lancer.

Les cartes, quant à elles, sont classiques et plutôt solides. Elles représentent les pièces de dix puzzles et énigmes qu’il faudra résoudre en cours de partie. On notera enfin la présence d’un flashcode qui vous amène directement vers une bande-son de 45 minutes qui viendra rythmer et chronométrer votre partie. Une excellente idée.

Abandonnés sur l’île au trésor !

Si le scénario de L’Escape Box Pirates ne fera pas date dans l’histoire de la piraterie, il a le mérite de plonger immédiatement les joueur dans l’ambiance et de les lancer dans la fièvre d’une chasse au trésor. Il est question d’un groupe de pirates abandonnés sur une île, condamnés à retrouver un mystérieux trésor caché s’ils veulent pouvoir rentrer chez eux. Un brin cruel, certes, mais si ça peut motiver les troupes, allons-y !

La règle ne le précise pas, mais il faut bien évidemment faire SEMBLANT d’abandonner les marmots. Que les parents à bout de nerfs qui possèdent un bateau ne s’amusent pas trop à faire le jeu en “grandeur nature”, je doute que le résultat soit concluant. D’autant plus que si vos marmots parviennent à rentrer seuls et qu’en plus ils ont trouvé un trésor, vous allez mal le vivre, je vous le garantis.

Donc, trêve de billevesées, on conseillera donc de réunir entre 3 et 5 marmots dans le cadre tranquille d’un jardin ou du coin-salon pour que l’aventure soit amusante à jouer. À moins de joueurs, il faudra les aider un peu plus, et à davantage de joueurs, cela risque fort de tourner à l’anarchie la plus totale. À ce titre, le jeu peut tout à fait être joué par une classe (par exemple en dissimulant les indices dans la cour), mais il faudra alors former des équipes et confier une énigme pour chaque groupe d’enfants. Cela demandera un peu plus d’organisation, mais ça reste tout à fait jouable.

Une partie à préparer

Que vous jouiez en intérieur ou dans un jardin, il vous faudra planifier votre partie un peu à l’avance. Vous devrez en effet dissimuler 25 cartes du jeu un peu partout dans les pièces qui seront utilisées pour jouer, et prévoir aussi un point de ralliement (table…) où les pirates en herbe pourront tenter de résoudre les énigmes (avec papier, crayon, Red Bull, etc.)

Car l’Escape Box Pirates se joue en effet en deux temps. La première partie du jeu consiste à lâcher vos fauves pour qu’ils ramènent les cartes que vous aurez cachées, plus ou moins vicieusement. Ces cartes sont ensuite à trier en plusieurs tas, afin de reconstituer les 10 énigmes qui leur permettront de trouver l’emplacement du trésor sur la carte de l’Île.

Arrivera donc ensuite l’étape de la résolution d’énigmes… sachant que la dernière leur donnera l’emplacement final du trésor…

Papa j’ai tout fini !

Et là vous allez me dire : « oui, mais mes marmots à moi sont super plus malins que les autres : ils vont tout de suite attaquer la dernière énigme et trouver le trésor en 3 minutes ».

Mais vous oubliez un détail crucial, chers amis : si vous cachez 25 cartes, c’est que vous en avez conservé 15 en main. Et chacune de ces cartes permet en fait de progresser dans l’aventure en venant compléter les énigmes suivantes. La résolution se fera donc forcément plus ou moins dans l’ordre, que les joueurs le veuillent ou non. Et ça, c’est plutôt bien vu !

Le sombre héritage du Père Fouras

Chaque énigme est donc constituée de plusieurs cartes, qu’il faudra assembler pour reconstituer l’énigme complète. Les énigmes peuvent prendre la forme de labyrinthes à traverser, de puzzles à reconstituer, d’anagrammes, de petits problèmes mathématiques ou encore de craquage de code.

Aucune n’est insurmontable évidemment, mais parvenir à toutes les résoudre en 45 minutes, moins le temps pris pour la collecte des 25 cartes, n’est pas si simple. Il faudra donc garder un oeil sur la progression et veiller à ce que personne ne sèche trop longtemps. Un échec ne serait agréable pour personne.

Pour vous teaser la première énigme, il s’agit d’un parchemin avec de nombreux mots écrits un peu dans tous les sens. Mais si vous consultez la carte-boussole (disponible dès le début de la partie), vous verrez dans quelle orientation placer les cartes et vous obtiendrez alors une phrase qui a du sens… Magique !

Vous voyez le style : un peu de jugeotte, un peu de maths, un peu de logique, et vous en viendrez vite à bout. 

Gentil organisateur

Soyons clairs : les marmots DOIVENT gagner. Sauf si vous voulez pourrir le repas d’anniversaire ou la fin du week-end, évidemment. Ce serait marrant, j’en conviens : “Ah, mais t’as pas résolu l’énigme ??  Bon alors pas de cadeaux d’anniversaire, louuuuuuzzzzeuuuur”.

Mais on sait vous et moi, parents que nous sommes, que ça ne se passe pas comme ça. Les marmots DOIVENT gagner, quoiqu’il arrive. Pire encore, ils doivent gagner sans pour autant leur donner l’impression que vous les menez sur les rails d’un grand huit dont vous maîtrisez seul la vitesse.

Bref, vous allez devoir mettre l’ambiance, les aider sur certaines énigmes (un peu) moins évidentes que d’autres, et mener de front cette aventure sans temps mort.

On rejoue ? Ou pas.

Cette nécessité que tout le monde passe un bon moment tient avant tout au fait que vous ne ferez pas cette aventure deux fois. Comme tout jeu du même genre, elle est unique, et ne sera jouée qu’une fois avec le même groupe d’enfants. Autrement dit, l’Escape Box vous coûtera 10 euros, mais ne comptez pas faire plusieurs parties avec elle. Si vous êtes de ces joueurs qui estiment qu’un jeu doit forcément être rejouable pour mériter un achat, passez d’emblée votre chemin, car ça ne sera pas le cas ici. À Plateau marmots, cela ne nous pose aucun souci, mais il est clair que ce n’est pas le cas de tout le monde. Donc une fois l’aventure finie, vous pourrez toujours la revendre, la troquer contre une autre (une aventure Minecraft est disponible) ou la stocker pour en faire profiter vos petits neveux aux prochaines vacances. Et ce sera très bien aussi.

Un jeu pratique, mais…

Si le jeu est somme toute plutôt sympathique et permet de passer un bon moment, on se chagrinera quand même un peu du format choisi. Les enfants ont besoin de toucher, de manipuler; et le fait de tout avoir représenté sous la forme de cartes à jouer est un peu dommage. On aurait rêvé de faux parchemins, de carte enroulée dans une bouteille, de pièces d’or en plastique, d’enveloppe à décacheter et de petits casse-tête à manipuler.

10 énigmes sous forme de carte à jouer, même si c’est moins cher à produire et plus simple à conditionner, ça ne permet pas de prendre le grand large et donne un peu l’impression de caboter sur la mare aux canards. On aurait aimé utiliser davantage la carte fournie, vivre un combat naval et croiser la route d’un perroquet agaçant… mais ce sera pour une prochaine fois. Ce sera donc à votre talent de conteur, et à l’imagination des marmots, de vous faire sortir la grand voile.

L’avis de Plateau Marmots

Contrat rempli pour l’Escape Box Pirates, qui propose une aventure festive et maligne en moins d’une heure pour moins de 10 euros. Si vous avez un, coin de jardin disponible, ce sera une aventure idéale à vivre juste avant l’apéro ou le gâteau d’anniversaire. Sinon poussez les meubles et rangez le vase de mamie, car les pirates vont déferler ! Plaisant aussi bien en intérieur qu’en extérieur, le jeu vous invite à vous creuser les méninges pour 10 énigmes variées à défaut d’être mémorables. Idéale pour 3 à 5 marmots en goguette, l’Escape Box vous permettra de passer un moment vraiment agréable, même si vous ne pourrez évidemment pas renouveler l’expérience avec les mêmes enfants. Si on aurait apprécié un matériel un peu plus riche, les cartes fournies font le job et on ne pourra dès lors qu’encourager les éditions 404 à étoffer leur gamme pour multiplier les aventures.

Ça fait plaisir

  • Une heure d’évasion à moins de 10 euros
  • Des règles bien rédigées, pleines de conseils judicieux
  • Le fichier sonore qui met dans l’ambiance

Ça fait moins plaisir

  • Un matériel plus ambitieux aurait été le bienvenu
  • Un peu plus d’utilisation de la carte au trésor, sivouplé !

Fiche technique

Un jeu de Stéphane Anquetil
Edité par 404 Editions
Pour 3 à 8 joueurs
À partir de 8 ans
Disponible chez Philibert : https://www.philibertnet.com/fr/404-editions/61053-escape-box-pirates-9791032401750.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.