Test – Let’s Play ! Choco (la revanche de Maurice)

Il est toujours agréable d’avoir un petit jeu “tout-terrain” à sortir en fin de pique-nique, jouable directement sur la serviette de plage sans que l’on se stresse sur le vent, le manque de régularité du gazon ou les attaques du sable. Signé Tactic, Let’s Play Choco est un jeu de cette trempe, que vous pourrez trimbaler absolument partout et installer où bon vous semble : dans l’herbe, dans la caillasse, sur une table de jardin, voire dans la gadoue dou dou. Il s’agit d’un jeu de mémoire pour 2 à 4 joueurs qui risque fort d’ouvrir l’appétit des joueurs tant son matériel est retors. Imaginez : jouer avec des bouchées en chocolat… qui ne fondent pas ! N’est-ce pas là le rêve de tout gourmand qui se respecte ?

Du chocolat dans le frigo ?

Let’s Play Choco est un jeu de la collection Let’s Play, des minis-jeux qui ont pour particularité d’être présentés dans boîtes qui font furieusement penser… à des réfrigérateurs. Il n’y est pas toujours question de nourriture, loin de là, mais l’un des jeux Let’s Play ayant pour nom “Mémo Frigo”, j’ai tendance à généraliser.  

Dans le cas de Let’s Play Choco, le jeu contient 16 bouchées au chocolat en plastique, criantes de cacao. Vous y trouverez également autant de jetons représentant des cerises, des cacahuètes et une fourmi. Chaque jeton devra être inséré à la base des chocolats avant de jouer, pour qu’on ne puisse les distinguer en cours de partie. Un dé à 6 faces complète le matériel. Et vu qu’il est encapsulé dans une petite cloche en plastique, il peut ainsi être lancé sous la pluie sans jamais être mouillé. Du tout terrain, je vous dis !

Le jeu est très simple et la règle s’assimile en quelques secondes. Vous pourrez y jouer dès l’ouverture, ce qui est toujours appréciable si vous lancez une partie sur la banquette arrière d’une voiture bloquée par un interminable embouteillage.

La vie est une boîte de chocolat

Le matériel est plutôt réussi dans l’ensemble, mais il sera avisé de s’équiper d’un stick de colle u-hu lors de la première ouverture du jeu. En effet, la préparation du jeu nécessite de planquer un jeton cerise, cacahuète et fourmi sous chaque bouchée. Mais vous découvrirez bien vite que les petits disques de carton ont tendance à se faire la malle en cours de partie, ce qui est toujours pénible dans un jeu de mémoire où il ne faut surtout pas savoir ce que cache chaque chocolat.

Un petit loupé dans la réalisation, donc, mais heureusement vite rattrapable avec une pointe de colle ou de patafix, histoire de préserver l’insoutenable suspense des parties. Ouf !

Les Choco-Suiss’ de Maurice

Chaque joueur commence son tour en lançant le dé, qui peut lui donner un résultat cerise ou cacahuète. Le joueur doit alors choisir un chocolat et le retourner à la vue de tous. Si le jeton dissimulé correspond au lancer du dé,  le joueur peut conserver le chocolat. Sinon il le remet en place. Et si le joueur tombe sur la fourmi, berk, il devra remettre le chocolat-fourmi et l’un de ses chocolats précédemment gagnés en jeu, avant de tout remélanger.

Comme on le devine, le jeu est très simple.Il suffit de mémoriser l’emplacement des chocolats piochés par vos adversaires pour pouvoir vous les approprier à la faveur d’un lancer de dé. Seule la fourmi fera parfois durer les parties, puisque les chocolats seront systématiquement remélangés. C’est d’ailleurs un peu gavant, parfois, en fin de partie, quand il ne reste que 2 ou 3 jetons et que la fourmi sort à chaque tentative, mais cela fait aussi partie du jeu. Les parties sont souvent disputées jusqu’au dernier chocolat, et le stress de la pioche est particulièrement perceptible dans les derniers instants.

L’avis de Plateau Marmots

Au final, Let’s Play Choco est un excellent petit jeu de mémoire, qui revient régulièrement sur le devant de la scène depuis son édition originale en 1977. Sans prétention et vendu pour une dizaine d’euros, il fera le bonheur de votre table de jeu, où qu’elle se trouve. Le jeu est en effet aussi compact et léger qu’increvable (une fois qu’on aura pris soin de consolider les jetons dissimulés sous les chocolats) et il vous suivra volontiers dans vos pérégrinations.  La simplicité du jeu le rend accessible aux plus petits marmots, dès 3 ans. Et son côté universel permet d’agglomérer autour de la table des joueurs de tous âges, qui auront toujours plaisir à enchaîner deux ou trois parties, par exemple pendant le goûter… ou la récréation. Let’s Play Choco se joue vite, et toujours avec plaisir et enthousiasme. Il faut dire que son look joue beaucoup pour lui, et ne manquera pas d’attirer le regard, puis la main, des gourmands de passage. Plus original qu’un mémory lambda et pourtant ultra simple sur son fond de jeu, Let’s Play Choco a su nous convaincre. C’est le genre de petit jeu facile à sortir et à ranger, qui vient spontanément à l’esprit des joueurs pour une petite partie spontanée. Bref, une réussite de simplicité.   

On aime

  • Simplicité et fun
  • Solide et transportable
  • Les chocolats bien réalisés
  • Des règles assimilées en trois secondes
  • Autant d’amusement pour les petits marmots que pour les grands

On aime moins

  • Les jetons qui ne tiennent pas très bien

Fiche Technique

Un jeu édité par Tactic
Pour 2 à 4 joueurs
A partir de 3 ans
Sorti en 2018
Dispo chez Philibert

                                                                                                                                               

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.