Test – Enigmes?

On vous signalait, il y a quelques mois, le relooking de la collection “Enigmes ?” de Bioviva. Voici l’occasion de découvrir cette série de petits jeux, franchement sympathiques. Il est toujours plaisant d’avoir sous la main un jeu de cartes facile à transporter, susceptible d’être aussi fun à jouer sur la banquette arrière d’une voiture que sur une nappe de pique-nique. Si ce sont bien souvent les 7 familles ou le Uno qui sont de sortie, Bioviva! nous invite à nous creuser un peu les méninges avec sa gamme des Énigmes. Cette dernière se décline en de nombreux thèmes, destinés à différents âges. Si les premières Enigmes (animaux, objets…) se destinent avant tout aux marmots de 3 ans, les autres touchent des domaines un peu plus corsés (métiers, science, nouvelles technologies…) et se destinent à des marmots de plus de 7 ans.

Un jeu couteau Suisse

On n’insistera jamais assez sur l’aspect transportable et adaptable des Énigmes Bioviva. Chaque titre de cette série peut en effet être joué comme un jeu de plateau, comme un jeu de cartes, comme un jeu de voyage, à plusieurs ou en solo. Avec ses dimensions réduites, il est facile de le glisser dans un sac de voyage ou dans un cartable. Bref, c’est une gamme prévue pour les vacances ou les sorties scolaires, et il sera toujours facile de trouver un créneau d’un quart d’heure pour enquiller une ou deux parties.

Un indice s’affiche en bas de votre écran…

Si le thème de chaque boîte changera bien évidemment les sensations de jeu, la base reste la même quel que soit le sujet abordé. Il s’agira toujours d’identifier un élément mystère (animal, métier, élément du corps humain…) au moyen d’indices de plus en plus évocateurs.

Pour les thèmes destinés aux marmots de 3 ans, les indices sont bien évidemment graphiques. Ils seront dévoilés dans l’ordre, dissimulés au moyen d’un petit cache en carton. Simple à manipuler et pratique à jouer. Les marmots pourront ainsi reconnaître un éléphant au moyen de ses défenses, puis de sa trompe, puis de ses oreilles.

Pour les plus grands, ce sont des indices au format “texte” qu’il faudra lire pour tenter de découvrir quel est l’élément à identifier. Au nombre de 5, ils abordent le sujet de manière de plus en plus précise. Plus on répond tôt et plus on prend des risques, mais plus on a une chance de prendre ses adversaires de vitesse. De quoi faire tourner les petites cellules grises, assurément.

Une boîte bien fournie

La surprise de l‘ouverture d’un jeu “Enigmes”, c’est qu’il contient un mini plateau de jeu, ce qui n’est pas forcément courant pour les mini-jeu de question-réponse sous forme de cartes à jouer.

Le plateau de jeu (qui change légèrement en fonction des versions petit ou grand marmot), s’insère dans le fond de la boîte dépliée pour apporter une phase de jeu d’adresse en surcouche du jeu de questions. Un jeton, lancé dans la boîte, pourra déterminer quel sort attend le joueur qui a répondu correctement à l’énigme.

Mais ce sont les énigmes, je vous rassure, qui constituent le coeur du jeu. Chaque boîte contient 40 cartes, ce qui signifie 40 énigmes pour les versions “3 ans”, et 80 pour les plus grands.

Dans le cas des “Premières Enigmes”, les illustrations occupent la totalité des cartes : les indices au recto, et la solution au verso. Les illustrations sont plutôt agréables et les indices assez évocateurs. Pour les jeux des plus grands, les illustrations sont évidemment plus anecdotiques, la part belle étant évidemment réservée aux textes.

Si l’ensemble est plutôt bien réalisé, certaines illustrations des versions “Premières énigmes” peuvent parfois semer le doute dans l’esprit d’un marmot encore en phase de découverte. L’ordre dans lequel les indices sont donnés est parfois un peu curieux, mais on y reviendra un peu plus bas.

Une règle à géométrie variable

Le truc vraiment bien avec la série Enigmes, c’est qu’elle propose mais n’impose rien. Certes il y  a un plateau de jeu, certes il y a un jeton à lancer, mais chacun en fait ce qu’il veut. Vous voulez piocher quelques cartes au hasard et les lire au goûter façon questions Apéricubes ? Allez-y, le jeu est aussi fait pour cela !  

Suivre la règle proposée, toutefois, ne manque pas d’intérêt. Pour avoir le droit de remporter la carte, il faut en effet faire preuve d’un soupçon d’adresse. Le joueur qui a trouvé la bonne réponse est invité à lancer le jeton sur le plateau de jeu et à appliquer l’effet de la case rencontrée. Il faudra, selon les cas, savoir épeler correctement le mot trouvé, citer un autre mot lié au thème commençant par la même lettre, renoncer à la carte ou en gagner deux.

La version “Premières énigmes” propose quant à elle un plateau simplifié et des effets forcément plus accessibles.Dans les faits, j’avoue que les marmots m’ont plus souvent demandé des parties “simples”, sans le plateau de jeu, histoire de zapper la partie aléatoire. Mais jouer à la version complète est également intéressant, ne serait-ce que pour équilibrer les forces et éviter que le plus fort d’entre eux ne plie la partie en quelques tours. Libre à vous, évidemment, d’inventer vos propres règles pour adapter le jeu à ses joueurs.

Mauvaise foi autorisée

Ce qui est bon, dans tout jeu de questions, c’est aussi de contester la pertinence de la question posée. Les Enigmes Bioviva! ne font évidemment pas exception à la règle, avec des indices parfois donnés dans un ordre un peu curieux, ou des énigmes que l’on trouvera un peu corsées au vu de l’âge visé.

Dans les énigmes animaux, par exemple, c’est un peu l’anarchie dans la hiérarchie des indices. Certains commencent par l’habitat (désert, savane, forêt…) alors que d’autre attaquent d’emblée par un élément emblématiques (les bosses du chameau, les rayures de l’abeille…) rendant les deux autres indices (moins évidents) totalement obsolètes.

Chez les plus grands, en revanche, on sent que l’ambition est de mise. Pour l’édition “Métiers”, par exemple, on peut effectivement attendre qu’un enfant de 7 ans soit familier avec les boulangers et les facteurs, mais plus rares sont ceux qui identifient le paléontologue ou le… community manager. L’objectif est bien évidemment de faire découvrir des métiers et de se mettre d’emblée en liste d’attente sur Parcour’sup. Apparemment il vaut mieux s’y prendre tôt.

L’avis de Plateau Marmots

Accessible et bien réalisé, on passera donc d’excellents moments avec les Enigmes Bioviva!, dont les thèmes variés permettront à vos marmots de réviser leurs connaissances et faire travailler leur sens de la déduction. Jouable de manière simple ou “complète” avec un plateau qui ajoute une touche de suspense aux parties, c’est un jeu tout terrain qui sera parfait sur une table de camping ou dans une cour de récré. Ce que l’on apprécie le plus, c’est son côté “couteau suisse”, qui vous permet d’y jouer comme bon vous semble, en toute situation. Le plateau vous indiffère, hop, zappez-le ! Vous voulez mélanger des decks entre eux pour des parties plus variées ? Foncez ! Et si l’on trouvera toujours à redire sur telle ou telle énigme forcément plus discutable qu’une autre, cela se fera toujours dans la bonne humeur et dans la mauvaise foi assumée. On ne peut donc que conseiller d’en glisser un dans votre valise ou dans votre cartable, pour finir les vacances en douceur, ou attaquer la rentrée du bon pied.   

On aime

  • Un bon jeu de connaissances et de déductions
  • Règles adaptables
  • Facile à transporter
  • Plutôt joli

On aime moins

  • La hiérarchie de certains indices
  • Des questions parfois bien difficiles au vu de l’âge indiqué

Pour aller plus loin

Voici la liste des jeux disponibles :

Pour les 7 ans et + :

Énigmes Métiers
Énigmes Corps humain
Énigmes Monde animal
Énigmes Notre Terre

Pour les 9 ans et + :

Énigmes Nouvelles technologies
Énigmes Mystères de la science
Énigmes Notre environnement
Énigmes Chevaliers et châteaux

« Mes Premières Énigmes » pour les 3 ans et +:

Mes Premières Énigmes Objets
Mes Premières Énigmes Animaux

Comme toujours avec Bioviva ! les jeux sont produits en France de manière écoresponsable. Je sais que je vous saoule à vous le rappeler à chaque fois, mais c’est suffisamment rare pour être signalé 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.