Test – Vivez l’Aventure – L’Atlantide aux 100 Pièges

“Le roseau est toujours plus vert dans le marais d’à côté, toi t’aimerais bien vivre sur terre, bonjour la calamité !” De rien pour la chanson, si vous êtes au petit-déjeuner, c’est sûr, vous l’aurez en tête toute la journée. Bref, je vais vous parler d’océan, enfin plutôt du fond des océans. Pas de panique, je ne vais pas vous parler d’Ariel mais de l’Atlantide. Et oui, rien que ça ! Aujourd’hui, on va vivre une aventure sous l’océan, au cœur de la cité engloutie. Mais avant tout ça, plantons le décor. 

L’Atlantide aux 100 Pièges est un livre écrit par Gauthier Wendling, illustré par Théo Berthet et édité chez 404 éditions. Il est donné à partir de 7 ans, pour une aventure d’environ 45 minutes.

Plan(c)ton le décor !

Vous êtes à votre cours de voile, tout se passe bien. Tout à coup, vous vous rendez compte que vous êtes perdu et là, la panique commence à vous envahir. Heureusement, vous n’êtes pas tout seul et on ne va pas vous demander de trouver qui tombe à l’eau entre Tom et Nadia. Non, on va vous demander de choisir qui vous souhaitez incarner dans votre aventure avant d’enfiler votre combinaison de plongée, votre masque, vos palmes et d’attraper votre bouteille d’oxygène. Parce que oui, vous êtes sacrément prévoyant quand vous partez en cours de voile ! Et heureusement, car un tourbillon vous arrive droit dessus. Pas le temps de réagir, vous ne pouvez pas l’éviter car la barre ne répond plus.

Soudain, c’est le drame ! La coque craque et plouf ! C’est le grand plongeon.

“Je suis le maître du monde ! Ouhou”

Désolée, c’était trop tentant, votre bateau s’appelant “Le Touti”, je ne peux m’empêcher de penser à un p’tit Tanic.

Vous voici donc au fond des océans. Vous avez passé quelques secondes pour choisir si vous vouliez être Tom ou Nadia dans votre aventure. N’y passez pas non plus mille ans, cela ne changera rien à vos choix puisqu’à aucun moment on ne vous demande qui vous avez choisi. Et ça, c’est bien dommage. Ça aurait vraiment apporté un petit plus dans l’aventure de pouvoir subir quelques conséquences, même minimes, liées à ce premier choix.

Vous nagez donc tranquillement au fond de la mer et vous rencontrez un dauphin qui parle et qui vous explique où on se trouve : vous voilà aux portes de l’Atlantide, ville depuis laquelle une malédiction vous a été jetée. Vous avez une heure, pas une minute de plus, avant que des branchies et des nageoires ne vous poussent dans le dos, vous condamnant, alors, à rester à tout jamais sous l’eau. En ce qui me concerne, si c’est pour retrouver Jack, je peux faire un effort. Mais là n’est pas vraiment l’objectif de notre aventure.

Vous voici donc face à vos premiers dilemmes car vous allez devoir explorer l’Atlantide à la recherche du nom magique qui vous permettra de mettre fin à cette malédiction !

On a coulé, on a parlé avec un dauphin et maintenant on va à la pêche aux infos ?

Evidemment que oui.  Je vous rappelle qu’on doit trouver un mot pour stopper la malédiction de l’Atlantide. Et comme vous l’aurez compris, on est en train de vivre une aventure de folie au fond de la mer (ben oui, on parle quand même à un dauphin je vous rappelle …).

Vous allez donc devoir fouiller, farfouiner, chercher, observer, imaginer… et tous les verbes du premier groupe que vous voulez  (enfin presque tous!) mais il ne va pas falloir rester la tête dans les étoiles (de mer) si vous voulez accompagner votre marmot. Les énigmes sont adaptées mais restent, parfois, un peu tirées par les algues cheveux et il aura sûrement besoin d’un petit coup de pince de temps en temps.

C’est assez compliqué de ne pas spoiler les livres d’aventure… J’ai bien envie de tout vous raconter et, en même temps, je ne peux pas sans vous gâcher le plaisir de la découverte. Et puis, c’est bien connu, si j’en dis trop, une malédiction va s’abattre sur ma maison pendant 40 décennies. Et je n’ai pas trop envie de vivre les pieds dans l’eau.

Mais comme je suis du genre à vous montrer de quoi je vous parle, je vous mets quand même quelques images d’énigmes que vous trouverez tout au long de votre périple, histoire de vous donner envie de plonger dans le livre.

 

 

 

Une fois que vous aurez tourné le livre dans tous les sens, que vous aurez visité chaque recoin de l’Atlantide, que vous aurez bu plusieurs fois le café chez le Dauphin (je vous rappelle qu’il vous parle), vous aurez sûrement découvert le mot magique qui vous permettra de sauver l’Atlantide de la malédiction. Vous pourrez ainsi refermer le livre, fier de vous, et partirez vous coucher en rêvant des fonds marins que vous venez de sauver.

L’avis de Plateau Marmots

Avec mon marmot, on s’est régalés avec cette aventure. Les illustrations sont immersives, les énigmes bien pensées pour les enfants et l’histoire n’est pas trop longue ce qui permet de ne pas perdre votre marmot en chemin. La présence des solutions à la fin du livre vous permet, en cas de blocage, de vérifier si vous partez dans une mauvaise direction ou si au contraire vous êtes au top! Et ça c’est assez rassurant, surtout si votre marmot a tendance à rapidement baisser les bras. Vous pouvez, à tout moment, jeter discrètement un œil aux solutions et l’aider à avancer.

Le petit hic que nous avons rencontré avec mon marmot, et qui est présent dans les deux aventures que nous avons faites, c’est que le choix du personnage n’apporte rien à l’aventure. Rien ne change que l’on soit Nadia ou Tom : il n’y a pas de chemin caché si tu es X ou de passage souterrain si tu es Y. On fait l’aventure, on passe un très bon moment, on échange, on rit, on panique, on sourit… Mais, une fois l’aventure achevée, on pose le livre et on n’a pas forcément envie de le reprendre parce que rien ne sera différent. Et c’est vraiment dommage.

Le thème est très sympa et permet de parler de la légende de l’Atlantide. Vous pourrez même donner, par la même occasion, un petit cours de mythologie à votre marmot. Les illustrations étant extrêmement bien réussies, il s’y croira presque, et vous aussi.

Même si votre marmot sait lire, je vous conseille tout de même de commencer l’aventure avec lui, histoire qu’il comprenne le fonctionnement du livre. Mon marmot avait commencé tout seul mais il s’est ravisé car il ne comprenait pas le mécanisme de certaines énigmes et ne savait donc pas comment faire. Alors, on a décidé de le faire ensemble et c’était un chouette moment. Donc, à vous de voir comment votre marmot se débrouille avec le livre d’aventure avant de décider de l’accompagner ou non.

Je suis très contente d’avoir vécu cette aventure avec mon marmot mais on reste déçus qu’une fois le livre refermé, il ne se passe plus rien. On aurait vraiment aimé pouvoir revivre l’aventure différemment, trouver des petites choses en plus comme des objets, des personnes disparues qu’on aurait pu aider…  Bref, on est un peu restés sur notre faim malgré tout. On a vécu l’aventure une fois, on l’a aimée puis on a rangé le livre sans être sûrs de l’ouvrir à nouveau.

Peut-être trouverons-nous ce qui nous a manqué lors d’une prochaine aventure 404 Edition?

On aime :

  • le thème de l’aventure
  • les illustrations très immersives
  • les énigmes adaptées à l’âge des marmots
  • la durée de lecture (on a mis environ 45 minutes à vivre l’aventure)

On aime moins :

  • choisir un personnage mais que ça n’ait aucun d’impact sur notre aventure
  • faire l’aventure une fois et finir en queue de poisson

Votre marmot aimera si :

  • il a envie de découvrir les livres dont il est le héros
  • il aime se creuser les méninges
  • il aime observer

Le trouver

Fiche Technique

  • L’Atlantide aux 100 Pièges
  • Écrit par Gauthier Wendling
  • Illustré par Théo Berthet
  • À partir de 7 ans
  • Environ 45 minutes
  • Édité chez 404 Edition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.