Il est là, le tant attendu : MENESTRELS

OYÉ, OYÉ, sonnez trompettes, jouez musiciens, cabriolez acrobates, barrez vous c*** de mîmes… Faites place au très attendu nouveau jeu de Bruno FAIDUTTI : MENESTRELS !

Et oui, en février 2019, au FIJ de Cannes on nous présentait le tout nouveau jeu de collection de Bruno FAIDUTTI, un petit jeu malin dont la simplicité des règles est inversement proportionnelle au degré de stratégie à développer. Et c’est seulement quelques mois plus tard (oui on va pas chipoter) que l’on peut enfin enrichir notre collection de jeux de majorité avec cette petite boîte verte… non pardon bleue… enfin rouge… bref !

Dans Ménestrels vous incarnez chacun un noble se préparant à accueillir le roi et, pour l’accueillir en bonne et due forme, vous allez devoir constituer le plus beau et riche spectacle, fait de musiciens, d’acrobates, de jongleurs, de dresseurs, de danseurs et autres artistes.

Chaque joueur incarnera un noble (distribué au hasard) et aura un pouvoir particulier apportant une savante dose d’asymétrie comme on l’aime. Une fois votre identité affectée, vous allez partir en recrutement des différents artistes en choisissant soit ceux de la rivière face visible ou pour les plus téméraires, ou stratégiques, en prenant directement la première carte de la pioche donc face cachée.

La particularité de ce jeu de collection et de majorité est que vous allez avoir des cartes devant vous face visible et des cartes en main, ainsi vos adversaires ne sauront vraiment jamais où vous en êtes et donc où ils en sont dans les majorités de catégories d’artistes. Hé hé, malin je vous avais prévenu.

Autre fait qui déstabilisera vos adversaires, certains artistes sont affectés à plusieurs catégories, le danseur est à la fois acrobate et musicien par exemple, ça sera à vous en fin de partie de définir quelle catégorie d’artiste rejoindra ces cartes aux multiples facettes. Hé hé, malin double dose !

Et la triple dose est pour les cartes recrutées à effets spéciaux, les couples qui, rassemblés, scoreront des point supplémentaires, sans oublier les cartes grises qui apporteront un chouïa parfait d’interactions.

On se voit déjà enchainer les parties avec des marmots ébahis devant la beauté des illustrations. Le plus dur maintenant est de choisir la boîte qui gagnera vos faveurs ; rouge, verte ou bleue ? De quoi mettre en émoi votre âme de collectionneur, la mienne en tout cas en est toute tourneboulée.

Le Test complet est à venir bientôt, ça c’était juste une mise en bouche !

Fiche technique :

  • Un jeu de Bruno FAIDUTTI et Sandra PIETRINI
  • Illustré par David COCHARD
  • Edité par SWEET GAMES
  • Pour 2 à 5 joueurs
  • A partir de 7 ans
  • Pour des parties de 20 minutes

Déjà disponible chez Philibert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.