Test – Hop, au dodo !

Il semble acté qu’Haba a décidé de nous assister dans notre périlleux travail de parents pour chaque moment clé de la journée. Après nous avoir sympathiquement aidés à les nourrir, les laver chez le pédiatre, voilà que les boîtes jaunes se proposent de mettre nos enfants au lit dans la joie et la bonne humeur. Autant vous dire que si je prends mon fils en exemple, va clairement y avoir du sport.

Hop au dodo est un jeu de Kristin Dittmann, illustré par Sabine Kraushaar. Destiné aux tout petits marmots de 2 ans, il est édité par Haba.

–          Allez au dodo !
–          Méééé, il est à peine 23 heures, papa ! »

Hop au dodo est donc un jeu qui prend à son compte les petits rituels du coucher, présentés de manière ludique et amusante. On s’extasiera une fois encore sur le travail fourni pour nous rendre les choses mignonnes. On pourrait être habitués avec Haba, penserez-vous ? Que nenni, même les plus blasés ne pourront que reconnaître le fantastique travail porté sur le matériel, qui donne immédiatement envie d’être joué.

On trouvera, devant nos yeux ébahis d’émotion parentale, des petits lits composés de plusieurs éléments : lit, couverture, oreiller et doudou, déclinés en 3 couleurs pour 3 personnages. Il faudra bien évidemment collecter tous les éléments afin que chacun puisse se mettre au lit dans les meilleures conditions possible.

Le jeu se compose également de tuiles représentant des éléments propres au rituel du coucher, comme la brosse à dents, le pot, le verre d’eau et le livre d’histoires.

L’ensemble est parfait et donne immédiatement envie de jouer. Quant à la règle, elle propose comme toujours de nombreux conseils pour la découverte du matériel en mode jeu libre. C’est toujours agréable à lire et plein de bienveillance. Bref, un matériel au top.  

Bwaaaaah, j’ai un de ces coups de barre, moi !

Hop au dodo, comme plusieurs jeux récents de chez Haba d’ailleurs, propose en fait 3 jeux basés sur le même matériel. Une façon intelligente d’utiliser le contenu de la boîte de plusieurs manières différentes.

Le premier jeu, le plus complet, est aussi le plus sympathique. Il s’agit d’un jeu très simple, coopératif, dans lequel on pioche l’ensemble des tuiles du jeu en espérant tomber sur les éléments de chacun des trois personnages avant de tomber sur les brosses à dents et consorts.

À chaque tour de jeu, on pioche une tuile. Si elle contient un élément de dodo (lit, couverture ou doudou, on l’attribue au personnage concerné). Sinon, on la met à proximité d’une petite réglette prévue à cet effet. Si les 3 personnages ont tout leur nécessaire au dodo avant que la réglette ne soit complète, c’est gagné. Sinon, tant pis, ils feront d’effroyables cauchemars et hurleront toute la nuit et ce sera bien fait pour les parents malchanceux.  Non, mais !

Niveau ludique, ça ne va pas très loin, mais cela crée clairement un petit moment apaisant avant le dodo, ce qui est clairement l’objectif de cette gamme de jeux.

Deux autres jeux pour les endormir tous

Le second jeu est un peu plus classique : c’est un mini mémory dans lequel on essaye de reconstituer son nécessaire à dodo en évitant de tomber sur les éléments neutres ou ceux des adversaires.

Quant au troisième jeu, il transforme simplement le premier mode de jeu en compétitif. C’est vraiment la même chose, sauf que le jeu s’arrête dès qu’une couleur est complétée. Bof.

De notre côté on n’a pas pu s’empêcher de créer un 4e mode de jeu (identique au premier) dans lequel les personnages doivent avoir des éléments forcément différents dans leurs lits, comme si chaque personnage prêtait ses affaires aux autres. Cela force les enfants à dissocier les couleurs et à réfléchir à quel personnage ils vont attribuer tel ou tel élément, le doudou restant « neutre ».  

Meunier, tu dors ?

Les sensations de jeu sont agréables, mais oubliez immédiatement le doux rêve que votre marmot s’endorme, bercé par la douceur de la partie. Enfin, le mien en tout cas. Après avoir joué, il veut… rejouer. (Damned !)

Plus sérieusement, le jeu est idéal pour installer un petit temps calme et complice avec votre enfant, mais il ne remplacera pas le combo câlin + histoire + bisou + (câlin + bisou + histoire + bisou + câlin) + (câlin + bisou + bisou + câlin + histoire + bisou + « okay, tu peux t’endormir dans le lit de maman et papa, mais juste pour cette nuit ») qui fonctionne depuis des générations. Tant mieux, ce n’est pas son but.

L’avis de Plateau Marmots

Jolie réussite pour ce hop au Dodo, au matériel coloré très agréable à manipuler, qui servira autant de base pour le jeu libre que pour de véritables parties. S’il n’endormira pas vos marmots (ne rêvez pas), il pourra contribuer à la mise en place d’un « temps calme » quelque part entre les dents brossées et l’histoire du soir… ou à n’importe quel autre moment de la journée, d’ailleurs. Bref un jeu simple, sans chichis, mais très bien réalisé.

On aime

  • Fort joli
  • Fort simple
  • Règle sympatoche
  • Facile à adapter

On aime moins

  • Les “variantes” finalement très proches

Le trouver

Sur Amazon
Chez Philibert

Fiche Technique

Un jeu de Kristin Dittmann
Illustrateur : Sabine Kraushaar
Édité par Haba
Pour 1 à 4 joueurs
A partir de 2 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.