Test – Hop !

Quand Tom a ramené ce vieux livre trouvé dans le grenier de ses grands-parents, une sorte de grimoire décrivant tout un royaume dans le ciel, vous n’en reveniez pas. Des nuages peuplés par des créatures fantastiques et des personnages malicieux ? Le secret pour grimper sur les nuages grâce aux arcs-en-ciel, et s’élever tout en haut du ciel ? C’était trop beau ! Avec votre bande de copains, rien ne vous arrête, et vous avez décidé de tenter l’aventure ! Sitôt dit, sitôt fait : vous attrapez une poignée de ballons pour vous envoler et commencer votre folle ascension. Mais attention, le peuple des nuages a lui aussi envie de s’amuser !

I believe I can fly….

Dans Hop ! vous incarnez un enfant parmi six, 3 filles et 3 garçons. Le but est de marquer le plus de points à la fin de la partie, en gravissant tous les étages pour arriver le premier au sommet du ciel, ce qui mettra fin à la partie mais n’est souvent pas suffisant. Car c’est aussi en marquant des points en gagnant des “nuages” lorsque vous aidez vos copains et copines lors des défis que vous pourrez crier “Toujours plus loin, toujours fort, toujours plus haut !!” ou plutôt juste “J’ai gagné  !!!”

Des défis ? Eh oui car dans Hop ! chaque joueur devra en relever via des arcs-en-ciel et à l’aide de ses mains. Concrètement, c’est lancer un anneau sur le doigt de son partenaire qui souvent devra garder son coude sur la table. Certaines conditions viendront corser l’ensemble, comme pour le lanceur s’allonger sur sa chaise, lancer l’anneau avec son coude (!), etc. Parfois un élément perturbateur, à savoir un troisième joueur, viendra semer la zizanie pendant le lancer… Les joueurs spectateurs pourront marquer de points en pariant sur la réussite ou le ratage de ce lancer…

I believe I can touch the sky

Ce qui saute aux yeux dans Hop! c’est clairement la taille de la robuste boîte et son contenu. Chaque joueur se verra attribuer une magnifique figurine peinte de près de 6 cm ainsi qu’une carte très rigide avec le prénom et son personnage dessiné dessus ainsi qu’un jeton recto verso (nuage content / nuage  gris pas content) qui permettra de parier sur le lancer du joueur actif. Va-t-il réussir ? On choisit content. Va-t-il échouer ? On choisit pas content. Si on a raison, on aura le droit de piocher un pion nuage avec soit 0, 1 ou 2 points. Enfin chaque joueur aura 5 ballons de la même couleur représentés par des jetons cartonnés très épais.

Le plateau de jeu en carton très solide également est à monter étage par étage avec un sommet sous la forme d’une petite plateforme. Tout autour on sèmera des jetons nuage côté caché, recto verso avec au verso un chiffre de 0 à 2 et des pions oiseaux recto verso également avec une colombe et un corbeau. Viendront les 2 mini-frisbees en mousse rigide en forme d’arc-en-ciel donc et les 50 cartes de défis très joliment illustrées mar Marie Cardouat dont on reconnaît la “patte”, légère et onirique. Effet “waaaah” garanti une fois le jeu installé.

On joue ! 

Chacun son tour, un joueur tire une carte “gage” et choisit celui qui réceptionnera le lancer, c’est à dire l’anneau “arc-en-ciel”. S’ils réussissent ensemble, le lanceur aura le droit de déplacer son personnage sur le plateau et de monter un étage (chaque étage permettant de marquer des points) et le joueur “attrapeur” aura le droit de prendre un pion nuage. Tous les autres joueurs qui auront parié la réussite de ce gage auront le droit de prendre un pion colombe. Pour ceux qui se sont trompés, un corbeau. Au bout de trois corbeaux le joueur devra perdre un ballon. Dès que tous les ballons sont perdus ou se sont envolés, devrions-nous dire, le joueur est éliminé de la partie… Au bout de trois colombes collectés, le joueur pourra monter un étage avec son personnage

Certains défis nécessitent un assistant pour le lanceur. Si le défi est réussi, l’assistant gagne aussi un nuage. Pour celui qui joue le perturbateur, il est également désigné par le joueur qui doit faire le défi. En revanche, quelle que soit l’issue du gage, il ne gagne ni ne perd, pas de jetons à prendre.

 

L’avis de Plateau Marmots

Dans les premières parties, certains gages sont assez difficiles, aussi bien pour les adultes que pour les marmots. Hop! est clairement un jeu qui requiert de la dextérité. De plus le fait que le lanceur (et l’attrapeur) n’ont le droit qu’à un essai est assez rude surtout pour les plus petits. Nous n’avons pas hésité à donner plusieurs essais pour certains gages où il faut se contorsionner

Ce que l’on observe également est que si l’un des joueurs s’avère assez habile en tant que “rattrapeur” les lanceurs auront tendance à le prendre assez souvent, ce qui peut créer des petites tensions entre les marmots, notamment ceux qui ne sont jamais choisis pour ce rôle, surtout que lorsque le défi est réussi, il gagne aussi le droit de piocher un nuage avec potentiellement 1 ou 2 points. C’est aussi dans ce genre de situation qu’il est bon qu’il y ait au moins un adulte pour superviser, arbitrer et équilibrer le jeu si les joueurs sont exclusivement des enfants. Enfin l’adulte sera également bienvenu pour aider à compter les points entre les points des étages et des nuages.

Hop! est un jeu d’ambiance et semi-coopératif, il s’avère parfait pour les médiathèques ou lors d’anniversaires. C’est un beau jeu qui visent clairement les enfants en premier. C’est vrai que l’on n’enchaîne pas les parties en tant qu’adultes. Il est un peu lassant à la longue pour nous les grands, répétitif, même si l’on reconnaît une grande imagination dans les gages. Une partie de temps en temps est suffisante.

Mais quel magnifique matériel ! 

Ce que l’on a aimé :

  • un univers poétique et enfantin qui plaît aux enfants
  • le matériel est très chouette, notamment les superbes figurines  peintes et les illustrations
  • un arc-en-ciel (anneau ou frisbee) de rechange si besoin
  • une bonne excuse pour les adultes de retrouver leur âme d’enfant ou de faire l’idiot(e)

Ce que l’on a moins aimé :

  • les premières parties sont difficiles ou peuvent l’être pour les nouveaux joueurs, petits ou grands
  • une énorme boîte mais vu le matériel c’est obligé…
  • certains éléments du plateau à étages sont à manipuler avec précaution
  • répétitif

 

Le trouver

Chez Philibert
Sur Amazon

 

Fiche technique

Un jeu de Ludovic Maublanc et Marie Cardouat
Illustré par Marie Cardouat
Édité par Funforge
De 3 à 6 joueurs
A partir de 6 ans

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.