Test – Krom

J’ai eu la grande joie de découvrir Krom en famille au festival ludique de Parthenay. Et ce fut le coup de cœur de la famille !

Chapeau bas aux animateurs de Paille éditions, Florent et David  qui n’ont pas faibli pendant les 10 jours de Flip et ont géré leur stand en autonomie et avec toujours une grande patience et le sourire malgré le flux constant.

Je suis donc repartie de Parthenay un exemplaire de Krom sous le coude et l’envie de prendre ma plume pour vous faire partager mon expérience de jeu…

Krom en bourg

Amis barbus habillés en peau de bête, bienvenue dans la caverne des « kromagnons » !

C’est la panique ici, nous sommes perdus depuis que le chef de la tribu a été happé dans les cieux par un mystérieux halo bleu.

La quête du pouvoir est ouverte : serez-vous assez malin pour réaliser les bonnes cueillettes, vaincre les animaux féroces, vous défendre contre vos adversaires et ainsi faire évoluer votre tribu ?

Y’a quoi dans la boîte ?

Krom est un jeu de plateau familial sur le thème de la préhistoire dans lequel vous devez faire évoluer votre tribu en échangeant des ressources.

Afin de plonger dans cette période cavernoise, une petite installation est nécessaire, mais même le plus bas-du-front des kro-magnons devrait y arriver, car tout est indiqué sur le plateau.  😉

Après avoir déplié le plateau qui se divise en 4 mondes, placez les ressources correspondantes aux lieux (le bois dans la forêt, les os dans la savane et les pierres dans la montagne). Disposez les différents tas de cartes sur les emplacements prévus à cet effet (cueillette, chasse, évolution, bonus). Placez les Kroms (les petits jetons éclairs) au centre, ce sera votre monnaie d’échange pour vous aider dans les missions.

 Vous pourrez ensuite piocher votre plateau (au hasard c’est plus fun), prendre la figurine personnage correspondante, récupérer 5 Kroms, 1 carte bonus, 7 cœurs dont 6 sont à placer sur votre plateau individuel et 4 cartes destinations chacun.

Comment on joue ?

Tout démarre dans la caverne. On s’aime, on se tient chaud autour du feu en se racontant nos exploits de chasse, mais… pour combien de temps encore ?

Chaque tour de jeu se décompose en 2 phases, une phase de déplacement et une phase action :

Déplacement :

Chaque joueur choisit secrètement une carte destination et déplace sa figurine lors de la révélation. Il est interdit de rester au même endroit !

Action :

Les phases d’action sont résolues selon l’ordre des lieux et dans le sens horaire. On commence par la caverne, suivie de la forêt, de la savane pour terminer par la montagne.

Mais attention, si un autre joueur est sur le même emplacement, il faudra d’abord combattre pour déterminer l’ordre de jeu (chaque joueur lance un déė et on applique ensuite un ordre décroissant).

En cas d’égalité, on départage les joueurs en fonction de leur poids (noté sur leur plateau personnage, d’où l’intérêt de choisir face cachée). Ainsi le plus lourd l’emportera dans la caverne et la savane, et le plus léger dans la forêt et la montagne.

Mais ce combat serait bien trop simple si on s’arrêtait là, puisqu’en cas de combat, il y’a forcément des blessures ! C’est pourquoi le perdant se voit retirer autant de cœurs (point de vie sur le plateau personnage) que la différence entre son résultat de dé et celui du vainqueur.

Et si un joueur tombe à 0, bim, il est assommé.

Dans le coma, son impitoyable adversaire le dépouillera alors au choix d’un bois, d’un os, d’une pierre, de la moitié de ses Kroms ou d’une carte bonus. Fort heureusement, la victime ne tardera pas à se réveiller. Reposée, elle attaquera alors le prochain tour avec 6 nouveaux points de vie.

Durant la phase d’action, chaque lieu nous propose une mission différente :

  • À la caverne, on se repose ou on fait du troc (exemple 3 Kroms contre 1 ressource, 2 Kroms pour 1 carte Bonus et 1 Krom pour 2 points de vie).
  • Dans la forêt on part à la cueillette. La première carte est gratuite, mais si vous êtes gourmands, il faudra sortir votre « porte kromonnaie » et tenter votre chance. A gagner, du bois, des kroms… ou rien.
  • Dans la savane, réveillez votre instinct aventurier et luttez contre les bêtes féroces. On choisit un animal parmi 4 disponibles, on lance le nombre de dés indiqué sur la carte en espérant atteindre ou dépasser le nombre cible en haut à gauche. On peut augmenter nos chances en achetant jusqu’à 2 dés pour 2 Kroms par dé. Si la chasse est réussie, on gagne les récompenses indiquées sur notre victuaille (os, kroms, bonus, points de vie).
  • À la montagne, on essaye de grimper toujours plus haut grâce à nos bonnes combinaisons de dés  (paire, brelan, carré…). Le 1er jet est gratuit, le 2nd et le 3ème se payent en kroms. À chaque résultat correspond une récompense (pierre, kroms, point de vie, bonus).

Les cartes Bonus :

À tout moment, enfin en fonction de ce qui est noté sur la carte ; on peut jouer des cartes bonus et là ouille ouille, ça fait mal. Pouvoir sur nos dés ou ceux des adversaires, vols, sabotage ; tous les coups bas sont permis. Ben oui pour monter au pouvoir suprême faut ce qu’il faut, y’a pas de pitié !

Mais dans tout ça, comment on gagne ???

C’est simple, durant notre phase d’action on peut échanger nos ressources contre une carte évolution (qui vaut entre 1 et 6 points). Attention tout de même, car certaines cartes ne peuvent s’obtenir uniquement sur un lieu précis.

Le premier joueur à atteindre 10 points d’évolution (pour 2 à 4 joueurs) ou 8 points (pour 5 joueurs) remporte le titre suprême de chef du village.

L’âge de Glace :

Une variante (il suffit de retourner le plateau) qui renforce un peu la difficulté du jeu est proposée :

Chaque tour passé loin de la caverne frigorifie les joueurs et lui font perdre un point de vie.

À l’inverse il retrouve un point de vie dès lors qu’il retrouve la chaleur de la grotte.

La réflexion sur les déplacements et la stratégie se trouvent modifiées par rapport à la version de base. De quoi amplifier la rejouabilité de Krom.

L’extension Kromosaure :

Pour encore plus de piment et surtout pour les amateurs de bastons, vous pouvez jouer avec le Kromosaure, une horrible bête féroce et résistante (10 points de vie) qui se balade aléatoirement sur le plateau (enfin pas partout, car ouf elle est trop grande pour rentrer dans notre caverne).

Dès lors que vous croiser son chemin il vous faudra être téméraire et combattre contre cette grosse bête qui a en permanence +2 à sa valeur de dé.  Toutefois le chanceux qui réussira à l’assommer gagne sa figurine en trophée qui vaut 1 point d’évolution en fin de partie (celui-ci peut être d’ailleurs volé si vous êtes vous-même assommé).=

L’avis de plateau Marmots

Krom est un jeu familial et très complet. Il demande réflexion, anticipation et stratégie, mais reste abordable pour nos marmots. J’émets tout de même une réserve sur l’âge conseillé par l’éditeur qui est de 7 ans. Si vous voulez que votre marmot y joue en totale autonomie, je le conseillerai plutôt à  partir de 8 ans et pour des enfants ayant déjà une bonne habitude de jeu.

Pour des raisons organisationnelles, je le trouve idéal à 4 (ben oui le plateau est carré) et ça se bastonne, mais pas trop non plus, donc bien équilibré.

Après plusieurs parties entre amis ou en famille, le constat est unanime, on s’éclate !!! On ne voit pas le temps passé, il n’y a aucun moment creux durant la partie qui va de rebondissement en rebondissement.

Krom propose le bon équilibre entre la gestion, la baston et le hasard. Tout le monde y trouve son compte quel que soit ses préférences de jeu.

Je me rends compte en écrivant ces quelques lignes que je suis bien enthousiaste et pourtant je vous avoue que malgré une bonne dizaine de parties, je n’ai même pas encore gagné !!! Une belle leçon qui prouve que le plaisir de jouer est bien l’essentiel 😉

On aime :

  • Les illustrations et noms loufoques
  • Les cartes bonus pleines de rebondissements
  • La rejouabilité
  • La diversité des actions
  • Le plateau réversible sur l’âge glaciaire pour plus de difficulté
  • L’extension Kromosaure incluse qui permet de pimenter les parties

On aime moins

  • Les différents éléments ressources et Kroms sont un peu petits pour les grosses paluches
  • Âge indiqué un peu optimiste (8 ans sont plus réalistes)

Fiche technique

Un jeu de Xavier Baud et Kevin Berenger
Illustré par Damien Cornu
Édité  par Borderlines
Distribué par Pailles Éditions
Date de sortie : fin juillet 2018
De 2 à 5 joueurs
À partir de 7 ans
Durée  moyenne d’une partie : 40 mn
Mécanismes : gestion, déplacement, hasard, bluff
Prix indicatif : 32 euros

Dispo chez Philibert

 

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.