Test – La vallée des Vikings

La vallée des Vikings accueille le grand bowling annuel des tonneaux. Les joueurs doivent faire preuve de courage et d’habileté et savoir prendre des risques pour faire tomber les bons tonneaux avec la boule et déplacer habilement les Vikings sur la jetée. Qui de Finn, Tjarne, Magnus ou Inga ramassera le plus d’or ?

La vallée des Vikings, jeu de Wilfried et Marie Fort pour 2 à 4 guerriers, édité par Haba, a remporté le Kinderspiel des Jahres 2019. Rien que ça ! Quand on sait que ces mêmes auteurs ont remporté l’As d’or enfants 2019 pour Mr Wolf, on ne peut que se dépêcher de mettre son casque,  d’enfiler sa cotte de maille et de s’armer de son bouclier et de sa hache pour aller glaner de l’or.

La construction d’Asgard

On est un peu surpris par la taille de la boîte. Celle-ci est assez imposante. Mais on comprend tout de suite pourquoi en l’ouvrant, car son contenu est généreux. Vous y trouverez un grand plateau (prévoyez de la place sur la table !), 4 drakkars, 1 boule, 24 pièces d’or, 4 tonneaux en bois, 8 drapeaux bonus, 4 jetons vikings et 1 personnage pousseur de boule. Ça en fait du monde à dépuncher ! Les marmots sont tout de suite conquis par les drakkars en 3D. Petit bémol du côté du montage, qui s’est révélé un peu fastidieux, car l’on doit forcer sur les pièces en carton pour les assembler, au risque de fragiliser les angles. Faites bien attention à assembler les bordures de même couleur ensemble, sinon vous serez punis et devrez tout recommencer ! Un point positif et bien pensé cependant : une fois la partie terminée, vous n’aurez pas à démonter les drakkars ; vous aurez juste à retirer la voile, les bateaux tiennent dans la boîte, couchés sur le côté. Tout juste, mais ça passe ! La boule en plastique aurait gagné à être dans une matière un peu plus agréable à manipuler, comme du caoutchouc par exemple, mais l’avantage est qu’elle est légère. Et l’on apprécie le grand plateau de jeu avec ses illustrations nous immergeant bien dans le thème.

Sif, déesse de la richesse et de l’or

La mise en place se fait rapidement : on assemble le grand plateau de jeu, chaque joueur se voit remettre une pièce d’or dans son drakkar, on pose les 4 jetons Vikings devant la première case de la jetée, on mélange à l’aveugle les tuiles drapeaux avant de les poser au hasard face visible dans chaque évidement du plateau, puis on place les 4 tonneaux dans les trous centraux de manière aléatoire.

Le but du jeu ? Amasser le plus de pièces d’or. Simple. Direct. Compréhensible et visuellement parlant pour les marmots.

Thor, dieu du combat

On jouera à tour de rôle dans le sens des aiguilles d’une montre : en s’aidant du pousseur de boule, on renversera les tonneaux visés de notre choix avec la boule depuis une des rampes. Pour chaque tonneau tombé, on déplacera le jeton Viking de la couleur correspondante d’une case sur la jetée, dans l’ordre de son choix. Les cases occupées ne comptent pas, et l’on passera les jetons par-dessus.

Dès qu’un jeton Viking dépasse la dernière case de la jetée, il tombe à l’eau et les pièces sont distribuées aux Vikings encore présents sur la jetée, en commençant par celui qui est le plus avancé, et en fonction des drapeaux sous lesquels ils se trouvent :

  • drapeau avec des pièces d’or = prendre le nombre de pièces indiquées dans la réserve
  • drapeau avec le Viking d’un autre joueur = voler une pièce à ce joueur
  • drapeau avec sa propre image de Viking = voler une pièce dans le drakkar de chaque autre joueur.

Après la distribution, le jeton Viking tombé à l’eau reprend place devant la première case de la jetée ; les autres jetons Vikings restent à leur place ; les tonneaux encore debout restent dans leur trou ; et les tonneaux tombés peuvent être replacés dans n’importe quel trou par le joueur suivant, qui tentera à son tour de les faire tomber.

Lorsque toutes les pièces de la réserve sont distribuées, la partie prend fin. Le Viking avec le plus de pièces dans son drakkar gagne la partie.

Atteindre le Valhalla

Vous l’aurez compris, 3 compétences font de cette partie de bowling un jeu divinement bon.

  • De l’adresse. Vous visez les tonneaux, et décidez donc de qui vous allez faire avancer, voire tomber à l’eau. Bien sûr, il vous faudra être habile pour faire s’écrouler les tonneaux de la bonne couleur.
  • De la stratégie. Vous déplacez les jetons dans l’ordre que vous voulez. Autrement dit, vous pouvez déplacer en premier le Viking rouge, ce qui vous permettra de faire sauter votre Viking verte par-dessus pour vous retrouver sous un drapeau de 4 pièces ; ou de faire tomber à l’eau la Viking jaune, afin de déclencher immédiatement la distribution de pièces, et empêcher le Viking bleu d’avancer sur la jetée.
  • De l’anticipation. Les tonneaux tombés sont replacés à votre bon vouloir quand c’est à votre tour de jouer. Vous pouvez choisir de les placer en avant, pour les viser plus facilement ; et/ou de placer à un endroit gênant les tonneaux que vous ne voulez pas que votre adversaire fasse tomber au tour suivant.

C’est un vrai bonheur au même tour de gagner des pièces, faire tomber à l’eau un adversaire, et empêcher un troisième de gagner de l’or. A l’inverse, on jurera quand notre Viking se verra recalé au début de la jetée, sans glaner aucune pièce.

 

Idunn, déesse de l’éternelle jeunesse

On est bien devant un jeu de stratégie, qui ne laisse pas de place au hasard, et ne se joue pas qu’au coup par coup. Si les premières parties sont un peu rudes pour les petits marmots, ils comprennent très vite les règles, et l’âge indiqué de 6 ans est tout à fait justifié. Croyez-moi, ils ne vous feront pas de cadeau ! Et bien que la frustration de voir leur Viking plonger dans l’eau sera réelle, ils savent qu’ils pourront se venger au tour suivant.

L’avis de Plateau Marmots

La taille de la boîte est un peu impressionnante de prime abord, mais quel plaisir de manipuler les éléments du jeu. Les drakkars en 3 D rapportent tous les suffrages, et naviguent aisément en jeu libre une fois la partie terminée. On est devant un vrai jeu de stratégie pour petits marmots, tout à fait à leur niveau, et qui a l’intérêt de n’être ni trop compliqué pour l’enfant, ni trop simple pour l’adulte. On râle autant de se faire jeter à l’eau qu’on exulte en volant les pièces d’or des autres Vikings. Le jury du Kinderspiele n’a vraiment pas eu Thor de lui décerner ce prix !

On aime

  • les drakkars en 3D
  • faire tomber les autres Vikings à l’eau
  • la mécanique permettant de déplacer les jetons dans l’ordre qu’on veut
  • un jeu de stratégie accessible aux petits marmots

On aime moins

  • assembler les drakkars
  • ramasser la boule qui a roulé par terre (mais c’est parce qu’on a une sciatique)

Le trouver

Chez Philibert
Sur Amazon

Fiche technique

Un jeu de Wilfried et Marie Fort
Illustré par Maximilian Meinzold
Édité chez Haba
2-4 joueurs
À partir de 6 ans
Durée d’une partie : 15-20 mn

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.