Oh oh ! Smartgames cache quelques monstres sous le lit…

Bon Ok, Halloween est passé depuis presque 2 mois maintenant et on a rangé, au fond du placard, déguisements horrifiques et autres araignées en plastique. Mais qu’ils soient mignons, gloutons, terrifiants, ou gentils (si si ça existe !) les monstres fascinent toujours autant les marmots et ce, quelle que soit la période de l’année.

Pour l’heure, pas de bonbons à aller réclamer chez le voisin, ni de chaussettes volées à retrouver dans la maison mais plutôt une mission toute particulière que propose l’éditeur Smartgames à nos marmots de 6 ans et plus : chercher un moyen de repérer les monstres de la nuit, ceux qui les empêchent de fermer leurs petits yeux plein de sommeil… Ceux cachés… sous le lit !

Monstre sous le lit est le nouvel opus dans leur gamme “Compact” c’est à dire les boites de petit format qu’on peut facilement glisser dans le sac, mêmes ceux remplis, à ras bord, de jeux de société divers et variés. Un casse-tête parfait pour occuper les marmots sur la route des vacances, puisqu’il se joue en solo et propose 60 défis à difficulté croissante.

Vous incarnez donc un Marmot qui entend régulièrement des bruits bizarres près de son lit, lorsque les rideaux sont tirés et que la pénombre s’installe dans sa chambre à l’heure du coucher. Ces bruits, vous l’aurez compris, ce sont des monstres, pas toujours gentils, qui ont décidé de l’enquiquiner un peu pour l’empêcher de s’endormir paisiblement.

Le jeu se compose d’une grille divisée en 4 carrés (sur lesquels sont dessinés plus ou moins de monstres selon la zone) et de 4 tuiles (polyominos) de taille différente. Les monstres sont nombreux, donc, mais seuls quelques uns auront le cran d’aller chatouiller les orteils de notre petit Marmot.

Votre délicate mission, si vous l’acceptez, va consister à placer les polyominos de manière à ce que seuls les monstres demandés par le défi soient visibles. Hop au placard, les autres ! 

Evidemment, plus les niveaux avancent, plus les monstres téméraires sont nombreux : si les premiers défis, assez simples, ne laisseront apparaitre que quatre monstres, les derniers défis, bien plus ardus, demanderont de laisser jusqu’à sept monstres visibles et ce, toujours avec les quatre mêmes polyominos.

Comme d’habitude chez Smartgames, il n’existe qu’une solution unique pour chaque défi, mais elle vous est délivrée à la fin du livret (loin des yeux malicieux des Marmots, on les connait ces petits filous !) si vraiment vous coincez trop longtemps sur un niveau.

Ce jeu n’est pas sans rappeler son grand frère, Pirate Cache Cache Jr, sorti il y a quelques années, et dont je vous proposais le test juste ici. Basé sur le même principe d’éléments à cacher pour n’en laisser apparaître que certains, ce Smartgames avait fait fureur auprès des Marmots, mon neuf ans (qui en avait 7 à l’époque) en tête de file.

Nul doute qu’avec un univers aussi mignon et un gameplay qui a su faire ses preuves par le passé, Monstres sous le lit saura trouver une place de choix dans les ludothèques des marmots friands de casse-tête en tout genre.

Pour aller plus loin :

  • la fiche du jeu sur le site de Smartgames
  • Une vidéo d’explication des règles du jeu (en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.