Test – Saute lapin ! (le dernier arrivé se fait carotter)

Une bande de lapins, bloqués sur une île déserte, aperçoit au loin une autre île sur laquelle poussent des carottes. Comment la rejoindre ? En sautant de pierre en pierre, pardi ! Mais attention à ne pas être trop ambitieux, au risque de boire la tasse...

 Sorti chez Haba en 2016, Saute lapin ! est un petit jeu d’adresse qui fait appel au sens de l’appréciation des distances (mais aussi à la chance), afin de pouvoir déguster sereinement une carotte bien méritée. 

Le matériel

Saute lapin ! se compose de deux îles (départ et arrivée), de jetons en bois (lapins et carottes), de réglettes et de gros jetons symbolisant les pierres sur lesquelles les lapins sautent. Un dé multicolore (souvent présent chez les jeux Haba) est aussi présent. 

La règle

Saute lapin !, comme tous les jeux Haba, bénéficie d’une règle simple et clairement rédigée. Le jeu s’apprend en quelques secondes, et il est amusant à jouer dès sa première partie. Le principe en est simple : faire sauter son lapin de pierre en pierre jusqu’à l’arrivée, en évaluant la distance que son lapin pourra parcourir à chaque tour. 

Déroulement de la partie de Saute lapin ! 

Tout d’abord, les joueurs placent les points de départ et d’arrivée à bonne distance (4 fois la longueur de la boîte de jeu).

Les joueurs jouent chacun à leur tour. A son tour, le joueur prend en main la pierre sur laquelle doit atterrir son lapin et il lance ensuite le dé multicolore. A chaque face du dé correspond l’une des 6 réglettes de couleur, qui sont toutes d’une longueur différente. Pour déplacer son lapin, le joueur doit regarder la réglette sans la toucher, et estimer la distance qu’elle lui permet de couvrir. Il pose alors la pierre à l’endroit qu’il pense pouvoir atteindre. Il peut jouer la prudence et poser la pierre très près de son lapin, ou un peu plus loin… et croiser les doigts.

Une fois la pierre posée, la réglette est prise et déposée sur les pierres qui marquent le saut du lapin. Si la réglette ne permet pas de relier les deux pierres, plouf, le lapin tombe à l’eau et revient à la pierre précédente. L’île d’arrivée contient une carotte de moins que le nombre de joueurs : le dernier arrivé n’aura donc rien à se mettre sous la dent !     

Petits et Grands Marmots

Accessible dès 4 ans, le jeu est évidemment plus facile pour les adultes, qui y joueront toutefois sans déplaisir.  

L’avis de Plateau Marmots

Assez original dans son approche (et excellent entraînement pour les jeux de combats de figurines que les enfants découvriront plus tard), ce jeu d’évaluation des distances est fort agréable à jouer, mais souffre néanmoins d’un aléatoire un peu trop fort. En effet, il suffit de quelques mauvais jets de dés pour que la partie devienne un calvaire pour certains joueurs, alors que les autres boucleront le trajet en quelques tours. Hormis ce point, le matériel est très agréable et les parties s’enchaînent bien volontiers. 

Intérêt ludique : Agréable
Intérêt pédagogique : Appréciation des distances
Notre avis : Pas mal ! 

Les variantes

Pour contrer un peu l’effet aléatoire du jeu, voici quelques variantes très simples à mettre en place :

  • Variante 1 :  « Essaye encore »
    Chaque joueur peut relancer le dé après l’avoir jeté la première fois. Attention, il est obligé de conserver le second résultat.
  • Variante 2 : « Chacun son tour »
    Une fois qu’une réglette de couleur a été utilisée, elle est mise de côté et n’est plus disponible jusqu’à ce que toutes les réglettes aient été utilisées une fois. Si un joueur qui lance le dé tombe sur une couleur qui n’est plus disponible, il choisit alors la réglette de son choix parmi celles encore en jeu. Une fois que toutes les réglettes auront été utilisées, elles reviennent toutes en jeu. Cette variante permet de faire tourner les réglettes et de minimiser les risques que la malchance tombe toujours sur le même joueur. 
  • Variante 3 : « Prise de risques »
    Dans cette variante (disponible sur le livret de règles), les joueurs doivent poser la pierre AVANT de lancer le dé. A eux de savoir s’ils joueront la sécurite en la posant près de leurs lapins, où s’ils tenteront la chance en pariant sur une réglette élevée. 
  • Variante 4 : « Rallycross »

Le jeu étant en placement libre, rien n’empêche d’imaginer un parcours semé d’embûches pour corser le voyage.

Fiche technique

  • Edité par Haba
  • Créé par Sylvain Ménager
  • De 2 à 4 joueurs
  • A partir de 4 ans
  • Durée d’une partie : environ 15 minutes
  • Prix indicatif : 17 euros

Aller plus loin…

Voir la règle de Saute lapin ! en vidéo

 

3 commentaires sur “Test – Saute lapin ! (le dernier arrivé se fait carotter)

  • 10 juin 2017 at 22 h 41 min
    Permalink

    Bonjour,
    Je l’avais vu/animé en festival l’an dernier et c’est vrai que c était pas mal. Par contre ce qui est bizarre, c’est que les lapins ne sautent pas en fait dans ce jeu : ils avancent sur des planches de caillou en caillou. Bon on peut les faire sautiller en leur faisant traverser les planches mais c’était une réflexion qui m’avait été remontée par certains parents.

    Reply
  • 11 juin 2017 at 13 h 05 min
    Permalink

    Eh oui, les lapins ne sautent pas, car seule la traduction française du jeu évoque cette capacité des lapins ^^. Le titre original du jeu se traduirait plutôt par « Le Rallye des lapins ».

    Je ne sais pas pourquoi le traducteur a décidé que les lapins français préféreraient sauter plutôt que de faire la course, à moins que ce ne soit pour court-circuiter un vieux jeu Ravensburger qui s’appelait lui aussi « Saute-lapin ».

    http://jeuxsoc.fr/jeu/sautl.0.1

    Reply
  • 8 octobre 2017 at 7 h 36 min
    Permalink

    les jeu est très sympa pour les premières relations spatiales et notion de grandeur. mais le hasard est trop fort et la rejouabilité pour moi un peu trop faible, on se lasse assez vite…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *