Test – Bouh le Loup!

Après s’être fait remplir le bide de cailloux par 7 petits chevreaux, s’être fait ébouillanter par 3 petits cochons, avoir été apprivoisé par le petit Pierre et s’être fait plomber la peau par un chasseur alors qu’il était travesti en grand-mère, le loup en a eu sa claque du Pays des Contes de Fées et il s’est exilé dans notre monde.

Mais entre les bergers, les chasseurs, la déforestation et les amateurs de fourrure, il a bien vite compris que la vie ne serait pas plus simple par ici. La queue entre les jambes, il a donc décidé de retourner dans les pages douillettes des Contes de Fée.

Mais le petit Chaperon Rouge, les 3 petits cochons, les 7 chevreaux et Pierre ne l’entendent pas de cette oreille. Et ils se sont tous ligué pour qu’il ne remette jamais les pattes dans leurs histoires.

« Bouh le Loup !» est un jeu coopératif de domino et de mémoire conçu par Cyrille Leroy, illustré par Charlotte Ameling et édité par Auzou. 1 à 4 petits chevreaux âgés de 5 ans et plus pourront tenter de faire barrage au loup.

Il était une fois…

La boîte de « Bouh le Loup ! » n’est pas bien grande, mais elle déborde d’un matériel de qualité. Et si on peut rester sur sa faim face à des illustrations un poil trop sages, la thématique a le don de parler immédiatement aux Marmots.

On découvre un petit plateau circulaire sur lequel va se déplacer la figurine d’un Loup en carton, un gros dé en bois sur lequel s’affichent ses traces de pas, et un sac en toile rempli de 20 dominos incurvés et illustrés de gentils personnages de Contes.

Des dominos incurvés ?!? Mais quelle drôle d’idée, me direz-vous…

Pas si drôle en vérité, puisqu’ils sont destinés à être placés tout autour du plateau, pour former un cercle. Ainsi les personnages formeront une grande chaîne humaine pour encercler le loup et l’empêcher de rentrer dans le livre de Contes.

D’un « Bouh ! » à l’autre

On place le plateau circulaire au centre de la table et le jeton « Loup » au début de sa piste. Tous les dominos, exceptés les 4 de “départ », sont sortis du sac en tissus et étalés sur la table, face cachée.

Le premier joueur pioche dans le sac, l’une des susdites tuiles de “départ », et l’installe à son emplacement en bordure de plateau.

Le Conte peut alors débuter…

A votre tour, vous retournez l’un des dominos. Si c’est faisable, vous le connectez à droite ou à gauche de l’un de ceux déjà en place autour du plateau. Sinon vous le replacez face cachée, et avec un peu de mémoire, il pourra servir plus tard dans la partie.

Certains dominos possèdent un symbole qui s’active quand ils sont retournés.

S’il s’agit d’un symbole « Patte de loup », vous lancez le gros dé en bois et avancez le pion Loup d’autant de pattes qu’indiqué (0, 1 ou 2).

S’il s’agit d’un symbole « Bouh ! », le pion Loup recule d’une patte.

Parmi les 16 dominos, on en trouve également 2 très spéciaux : le Loup et le Chasseur.

Si un joueur pioche le Loup, le jeton correspondant avance de 2 pattes sur la piste et on replace le domino face cachée.

Le domino « Chasseur », lui, est le seul qui peut clôturer le cercle. On sait effectivement que toute bonne histoire de loup se conclut par l’arrivée du chasseur. S’il est pioché alors qu’il reste encore plusieurs dominos à placer, on le repose face cachée. Mais retenez bien son emplacement puisque vous en aurez besoin pour terminer le jeu.

Si le dernier domino est placé (le domino Chasseur si vous avez bien suivi…), tout le monde a gagné et le loup prend la fuite pour retourner, la queue entre les jambes, dans les massifs Vosgiens.

Si par contre, il atteint la dernière case de sa piste, il réussit à retourner dans le livre de Contes et effraiera toute une nouvelle génération de Marmots !

Le plateau étant recto verso, cette piste est plus ou moins longue en fonction de la difficulté choisie (10 cases du côté « Facile » ; 7 cases seulement du côté « Difficile »).

On n’envoie pas le « Bouh ! »

Après de nombreuses parties, nous avons fini par relever une petite faille dans la règle. Très facile à réparer, rassurez-vous…

Il est dit que chaque fois qu’un domino présentant le symbole « Bouh ! » est retourné, on recule le Loup d’un pas, que le domino soit placé ou non. Or des enfants malins, toujours en quête d’un moyen de contourner les règles, vont vite comprendre que garder sous le coude une telle tuile peut être bien utile quand le Loup avance un peu trop vite. Et ils auront tendance à utiliser son effet plusieurs fois sans jamais la placer.

Pour éviter cette dérive, n’activez l’effet du « Bouh ! » que quand la tuile est réellement posée. Cela rendra les parties légèrement plus tendues, surtout en mode Facile où le Loup a tendance à ne jamais trop s’approcher du livre de Contes.

L’Avis de Plateau Marmots

Combiner jeu de Mémoire et jeu de Domino est une idée toute simple mais qui s’avère drôlement efficace.

Connaissant parfaitement l’une et l’autre de ces 2 mécaniques, « Bouh le Loup ! » est d’ailleurs largement accessible aux Marmots dès 4 ans, malgré ce qu’indique la boîte. D’autant qu’il s’agit d’un jeu coopératif, et qu’au niveau de la thématique, ils seront là aussi en terrain connu.

Un léger regret tout de même… Alors que le matériel présente une petit foule de personnages et que l’idée d’empêcher le Loup de retourner dans le livre de Contes est plutôt originale, cet univers est balayé en 2 lignes dans la règle. Si bien qu’on ne sait pas réellement qui est le petit garçon (Pierre de « Pierre et le Loup » ?) ou la chèvre (l’un des « Sept petits chevreaux » ou « La chèvre de Mr Seguin ?).

Sans forcément demander une histoire complète sur un livret à part, comme le fait l’excellente collection « Contes et Jeux » de Purple Brain, on aurait au moins apprécié une jolie introduction pour nous plonger dans l’ambiance.

Mais trêve de pinaillage… « Bouh le Loup ! » est un excellent jeu qui redonne envie de jouer aux dominos, et auquel votre Marmot pourra même jouer en solo.

On aime :

  • L’alliance parfaite des dominos et du Memory
  • Les parties rapides
  • La possibilité de jouer en solo

On aime moins :

  • Le thème du jeu résumé en 2 phrases

Vos marmots aimeront si :

  • Eux aussi ne veulent plus voir de loup dans les contes

Où le trouver:

Fiche Technique

  • Bouh le Loup est un jeu de Cyrille Leroy
  • Illustré par Charlotte Ameling
  • Edité par Auzou
  • Pour 1 à 4 Marmots
  • De 4 ans et plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.