Test – Animal mystère

«Maman m’a dit qu’avant de traverser la route il faut regarder des deux côtés : d’abord à droite, puis à gauche… ok… rien à droite, je regarde à gauche… c’est bon aussi… Mais je revérifie à droite si quand même y’a pas un animal qui traverse. Aaaahhhhh ! Mais il est fou cet éléphant ! Sauvaaaggeeeee ! Vous avez failli m’écrabouiller !!! »

Animal mystère est un jeu de Emely Brand (Mito, Dard Dard), illustré par Thies Schwarz (Rhino Hero, Le sorcier malefix), à partir de 6 ans, édité chez Haba.

Un animal, des animaux… et un rond-point… !!

Dans Animal mystère, un serpent souhaite traverser un rond-point. Mais il doit être prudent car de nombreux animaux passent et ne font pas attention à lui. A force d’attendre pour traverser, le serpent se fait marcher dessus ! A vous de trouver par quel animal… mais d’une façon peu commune !

Dessine-moi un mouton !?!?

Vous vous souvenez, quand on étais plus petits, enfin plus jeunes, on s’amusait à se dessiner des trucs dans le dos et il fallait trouver ce que c’était. On est d’accord, rares sont les fois où on a trouvé ! Eh bien dans animal mystère, c’est le même principe, sauf qu’au lieu de dessiner il faut imiter la démarche d’un animal sur le dos de votre voisin, et ça c’est vraiment très drôle. Vous allez vite vous rendre compte que le gros animal on le fait tous pareil, le tout petit aussi mais celui qui vole… comment qu’on fait ?

Et là normalement, comme vous êtes hyper concentrés, vous me dites : “et comment choisit-on les animaux à faire deviner ?”

Dans Animal mystère, vous trouverez un puzzle plateau de jeu, un serpent et 48 cartes animaux (enfin 24, parce qu’elles sont en double, je vous explique ça un peu plus tard!). Vous placez votre plateau au centre du jeu, et après vous posez les cartes de façon aléatoire. MAIS… en respectant la couleur des fleurs : sur le contour du plateau il y a des fleurs rouges, bleues, jaunes et blanches et sur les cartes animaux, vous retrouvez les mêmes repères. C’est donc très simple pour nos marmots de mettre le jeu et ça ils adorent et nous aussi, comme ça on finit de faire la vaisselle avant de jouer !!

Après avoir placé vos 24 animaux, vous prenez l’autre tas de 24 cartes et vous le posez au centre du plateau. Ce tas vous servira de pioche. Ils ont été très malins chez Haba : les cartes des deux tas ont des couleurs différentes au dos. Vous comprendrez donc que l’installation est un jeu d’enfant !

On est en place, on est prêts à jouer !!!

Un tour de jeu est très simple : vous piochez une carte au centre du plateau et vous posez le serpent (vous l’aviez oublié celui-là non ?) sur le côté du plateau où se trouve l’animal à faire deviner. Une fois que l’on a fait tout ça, il ne vous reste plus qu’à dessiner l’animal en question sur le dos de votre voisin de gauche qui est le seul à pouvoir deviner. Attention, il n’est pas autorisé de faire le bruit de l’animal, ni de faire des signes.

Une fois tout cela réalisé, deux possibilités :

  • Le joueur trouve la bonne carte, bravo, il remporte la carte en question
  • Le joueur ne trouve pas la bonne carte, on passe alors au dos du joueur suivant et ainsi de suite jusqu’à ce qu’un joueur trouve la bonne réponse

Le joueur qui a le plus de cartes à la fin de la partie gagne.

Sur la boîte c’est écrit que l’on peut jouer de 3 à 5 joueurs…Mais nous on est que 2 !

Encore une fois, Haba a tout prévu, il existe une variante à 2 joueurs, qu’ils ont appelée « le super défilé des animaux mystères ». Le principe est exactement le même sauf qu’au lieu de prendre 24 cartes animaux, vous n’en prenez que 10 et on joue de façon coopérative.

A la fin de la partie, on compte 1 point par animal trouvé.

L’avis de Plateau Marmots

Sincèrement quand j’ai ouvert la boîte, j’ai pas trop senti le truc. Je me suis dit : “va y avoir des gros et des petits animaux, ça devrait être bien simple malgré les 6 ans requis”. Eh bien non ! Je me suis entièrement trompée. Déjà parce qu’il y a presque toutes les sortes d’animaux, des gros, des moyens, des petits, des volants, des rampants, des sautants, etc… Et ça c’est trop chouette parce que l’on peut faire évoluer le jeu et commencer un peu avant 6 ans en ne prenant que les animaux les plus simples. Les graphismes sont super bien faits, car sur les cartes animaux vous avez même la trace de l’animal, ce qui aide un peu nos marmots à savoir comment dessiner le déplacement sur notre dos. Je prends beaucoup de plaisir à sortir ce jeu avec mon marmot et en général ça finit en bonne rigolade, surtout quand on doit faire deviner le papillon, je vous assure qu’il n’est pas facile à faire, ni à trouver. La seule limite peut-être, c’est qu’à force d’y jouer, on trouve plus facilement l’animal parce qu’on le fait toujours de la même façon… à nous de trouver des astuces, ne dessiner qu’à une main, ne faire qu’un pas, etc.

On aime :

  • l’idée de se dessiner sur le dos… c’est pas si courant dans les jeux
  • la variante coopérative à 2 joueurs
  • le graphisme de chaque animal et la présence des traces sur les cartes
  • qu’on s’amuse pour de vrai avec nos marmots !

On aime moins :

  • quand notre marmot doit faire deviner l’éléphant… c’est bien plus lourd qu’un papillon
  • le nom du jeu qui n’est pas très parlant si l’on n’est pas curieux !
  • la rejouabilité (à voir dans le temps…)

Le trouver

Sur Amazon

Fiche technique

Un jeu de Emely Brand
Illustré par Thies Schwarz
Edité chez Haba
A partir de 6 ans (mais je pense que l’on peut déjà un peu avant!)

Pour aller plus loin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.