Test – Catch the Mouse

Et les souris, une fois encore, veulent manger du fromage, au nez et à la barbe du chat. J’avoue ne jamais avoir vu une souris manger du fromage, mais vu la culture populaire aussi développée sur la question, j’aurais tendance à croire que ce sont elles qui font les trous de l’emmental.

Catch the mouse est donc un jeu dans lequel le chat va devoir choper les souris en plein gueuleton, d’un coup de patte bien senti. C’est un jeu d’adresse pour 2 à 5 joueurs, à partir de 3 ans, édité par Jumbo.

Jumbo ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il y a des éditeurs dont nous n’avons pas encore eu le temps d’évoquer le moindre jeu, en dépit de leur histoire longue comme le bras. C’est le cas de Jumbo, que nous évoquons ici pour la première fois, alors que cet éditeur des Pays-Bas a fondé son entreprise en… 1853.

Nous avons tous un jour vu le logo de l’éléphant rouge sur un puzzle ou un Stratégo de notre enfance, signe que la marque nous a toujours accompagnés de près ou de loin. Aujourd’hui Jumbo édite et distribue plein de trucs, du Rubik’s Cube aux puzzles Peppa Pig. Et plein de jeux pour enfants, aussi.

100% Recycled

Catch the mouse est un jeu issu de la gamme 100 % Recycled, c’est-à-dire des mini-jeux dont le contenu est à 100 % issu de produits recyclés. Tous ces jeux n’ont pas de notice présente dans la boîte, mais une URL ou un QR Code où vous pourrez consulter le PDF en ligne. Les règles sont toujours très simples, et une simple consultation vous permettra de jouer aux jeux dès la première lecture. On ne peut que souscrire à cette démarche d’utiliser des produits recyclés pour produire les jeux, même si ça implique d’avoir un ordi ou un smartphone sous la main pour lire la règle. Il aurait ptet été possible de l’imprimer directement dans le fond de la boîte, du coup ? Peu importe. On retiendra que cette gamme est vraiment destinée aux petits marmots et propose des jeux vraiment très accessibles.

Un matériel simple et efficace

Le matériel du jeu se compose d’un disque qui représente le fromage, de quatre baguettes colorées se terminant par une souris, d’un dé à monter soi-même et d’une patte de chat en plastique (recyclé !). Difficile de faire plus simple. Le principe du dé est assez ingénieux, et on le retrouve dans la quasi-totalité des jeux de la gamme : il s’agit d’un petit pliage en carton enchâssé dans un cube en plastique. C’est simple, mais fort efficace.

« Viens fifton on va aller faffer les fouris »

Pour jouer, l’un des joueurs prend le dé et la patte du chat, tous les autres feront l’une des souris. Ces dernières doivent manger le fromage, c’est-à-dire que les joueurs doivent tenir les baguettes de sorte que les souris se trouvent sur le disque de carton.

Le joueur chat, quant à lui, lance le dé tout en maintenant la patte du chat à environ 20cm au dessus du fromage. Si’l obtient une face verte, il ne peut rien faire, à part miauler et menacer. Il peut jouer avec la patte de chat et faire semblant de s’approcher, mais en aucun cas attraper une souris. Si par mégarde une souris prend néanmoins peur et sort de la zone du fromage, elle est éliminée pour le reste du round. Le bluff, ça fonctionne ! 

S’il obtient une face rouge, en revanche, il abat le plus rapidement sa patte sur le fromage, de sorte à emprisonner toutes les souris qui n’ont pas été assez rapides pour s’enfuir.

Une victoire aux points

La partie se joue en plusieurs manches de 5 lancers de dé. Dès que le chat a lancé le dé 5 fois, il passe la patte à son voisin qui devient chat à son tour, jusqu’à ce que chaque joueur ait été le chat.

On compte les points de la manière suivante : le chat gagne 1 point pour chaque souris enfuie alors qu’il n’avait pas le droit d’attaquer, et 1 point pour chaque souris attrapée lors d’un résultat correspondant.

Si le chat pose sa patte sur le fromage alors qu’il n’en avait pas le droit, il perd 1 point par souris attrapée.

Le total des scores est effectué une fois que chaque joueur aura été le chat.

Le truc, c’est qu’il n’y a rien dans le jeu pour compter les points. On a pris les chutes d’un autre jeu de la gamme pour servir de jetons, sans quoi il faut s’en remettre à un bon vieux papier stylo, toujours un peu contraignant. C’est écolo jusqu’au bout, certes. Mais bon.

L’avis de Plateau Marmots

Petit jeu simple et sans prétention, Catch the Mouse est plutôt sympathique, mais ne retient pas non plus l’attention des heures durant. C’est un jeu de rapidité et de réflexes dans lequel tout le monde doit réagir le plus rapidement possible à un lancer de dé qui ne peut avoir que deux résultats, attaque ou repos. Chaque joueur devra donc avoir l’oeil rivé sr le résultat du dé pour prendre la décision éclair qui convient. Fuir ou rester. On s’excite, on se stresse, on gère ses nerfs comme on peut, et on rigole beaucoup de notre propre incapacité à prendre une décision assez rapidement avant que ne s’abatte la griffe du chat. En fait, ce qui est rigolo, c’est qu’en dépit de son côté très simple, on ne peut s’empêcher de penser à ce petit jeu sans une grosse pincée de bonne humeur et de jolis souvenirs.   

On aime

  • Simple et sans prérention
  • 100% recyclé
  • Plutôt fun

On aime moins

  • Rien pour compter les points
  • Encore un auteur anonyme

Le trouver

Chez Philibert

Fiche technique

Un jeu créé par quelqu’un dans un bureau
Illustré par son beau-frère
Edité par Jumbo
Pour 2 à 5 joueurs
A partir de 3 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.