Test – Escape Box Disney – Toy Story & La Reine des Neige 2

Encore embryonnaires il y a quelques années, ils sont aujourd’hui partout. Sans qu’on les voit venir, ils ont phagocyté le monde ludique. Ils ont colonisé aussi bien les étals des librairies que les rayons des supermarchés. On les offre à Noël quand on ne sait pas vraiment quoi offrir…

Je veux bien entendu parler des Escape Games, Box, Books ou tout autre anglicisme associé à ce concept ludique qui sent bon les neurones qui roussissent et la matière grise en ébullition.

Pour se démarquer de cette masse déferlante, Hemma a frappé très fort… Il a non seulement fait appel au mastodonte Disney… Mais il a surtout osé proposer deux Escape Box pour petits Marmots dès 4 ans…

Mais un Escape Game à 4 ans, est-ce vraiment raisonnable ?

Brisons tout de suite le suspense : pour l’une de ces Box, la réponse est un grand « Oui », pour l’autre un petit « Non » …

A ma droite, Woody !!! A ma gauche, Anna !!!

« Toy Story » et « La Reine des Neiges » sont les deux licences choisies pour ces box. Et même si on ne peut s’empêcher de penser que ce double choix a été fait dans le but de genrer les boîtes, le contenu n’est, lui, pas trop stéréotypé. « Toy Story » fait en effet intervenir l’ensemble des héros et héroïnes et « La Reine des Neiges » est surtout axé autour du personnage d’Olaf.

Le contenu des deux boîtes, comme d’ailleurs celui de toute la gamme, est assez similaire. On y trouve un poster qui servira de support à certaines énigmes, un paquet de 40 cartes qui regroupe l’ensemble des énigmes et un livret de 32 pages qui pose les règles, distille des conseils et détaille les réponses des susdites énigmes.

Faites entrer les fauves !!!

Vous avez été désigné volontaire pour organiser l’Escape Game d’une bande de Marmots de 4 ans ? Félicitation !!! Ne tremblez pas. Tout va bien se passer. Mais il va falloir pour cela un peu de préparation.

Lisez attentivement le livret en amont, et essayez de retenir le maximum de réponses aux énigmes. Cela vous évitera d’avoir à le feuilleter trop souvent pendant la partie et vous permettra de vous concentrer sur la gestion des Marmots et sur l’ambiance.

Chacun des deux Escape Games est structuré de la même manière :

  • une première phase de « chasse au trésor » où les Marmots vont partir à la recherche de cartes Enigme cachées un peu partout dans un lieu
  • une seconde phase, plus statique, où ils vont résoudre l’ensemble des énigmes qu’ils auront dénichées.

Il vous faudra donc trouver un lieu judicieux. Pour « Toy Story », ne cherchez pas plus loin que la chambre de vos Marmots qui deviendra le temps du jeu, la chambre d’Andy. Pour « La Reine des Neiges », à moins d’habiter un château de glace ou de jouer par -5°C dans un jardin enneigé, le décor risque d’être bien moins cohérent.

Quel que soit le lieu choisi, évitez en tout cas de cacher les cartes Enigmes dans les tréfonds d’un tiroir, dans l’étagère du haut de la bibliothèque ou sous le vase en cristal de tante Claudine… à moins, bien sûr, que ce soit intentionnel pour le vase de Tante Claudine.

Tout est en place ?

Parfait !

Faites entrer les fauv… euh, les Marmots !!!

« Buzz l’Eclair, à la rescousse ! »

Dans la chambre d’Andy, les jouets ont organisé une grande partie de cache-cache. Aide Woody à retrouver tous ses compagnons avant qu’Andy ne rentre de l’école. Les aiguilles de l’horloge indiquent qu’il ne reste que 45 minutes. Pas une de plus…

Après avoir récupéré l’ensemble des cartes minutieusement cachées dans la pièce, les Marmots vont avoir à résoudre 5 énigmes. Chacune d’elles leur permet de retrouver l’un des jouets emblématiques de l’univers Toy Story : Buzz, Mr et Mme Patate, Jessie, Rex et les Aliens.

Autant vous dire que l’ensemble des énigmes est une grande réussite, que ce soit sur le fond que sur la forme.

Sur le fond tout d’abord. On peut être très sceptique quant à la possibilité de faire jouer des Marmots de 4 ans à un Escape Game. Pourtant, ici, chaque énigme leur est accessible. Elles se basent en effet sur des jeux qui leur sont familiers : puzzles, labyrinthes, Cherche et Trouve ou autres Memory…

Sur la forme, chaque énigme est liée thématiquement à un personnage : des pièces éparses permettent de reconstituer Mr et Mme Patate, un Memory de l’Espace permet de retrouver Buzz l’Eclair, le lasso de Jessie mène à sa cachette à la manière d’un labyrinthe…

Le matériel n’a beau être composé que de cartes, tout reste très concret pour l’enfant qui se retrouve véritablement immergé dans cet univers.

Entre chaque énigme, vient s’intercaler un petit défi « corporel » : reproduire la chorégraphie des Martiens ; rester immobile pendant 30 secondes puisque Molly, la petite sœur d’Andy, entre dans la chambre…

Non seulement ces défis viennent créer des moments de pauses dans ce type de jeu très cérébral, mais s’ils sont réussis, ils permettent de recevoir des cartes Indice que les Marmots pourront utiliser lors de futures énigmes.

Ajoutez en fond sonore la bande originale des films « Toy Story » et vous aurez là la Box parfaite pour faire découvrir les Escape Games à vos tous petits Marmots…

« Liberêêêêêê !!! Delivrêêêêêê !!! »

A Arendelle aussi, on a organisé une grande partie de cache-cache et ce petit farceur d’Olaf est introuvable. Il a laissé une étrange lettre où il explique que pour le retrouver, il vous faut venir à bout d’une série d’énigmes. Faites vite puisqu’il ne reste que 45 minutes avant que la nuit tombe.

Une fois la « chasse » aux cartes terminée, les Marmots ont sept énigmes à résoudre pour retrouver Olaf. Contrairement à l’Escape Box Toy Story où elles pouvaient être résolues dans n’importe quel ordre, tout est ici très linéaire. Les énigmes se suivent dans un ordre prédéfini, et c’est à l’adulte qu’incombe la tâche de rythmer la partie en racontant le déroulé de l’histoire et en distribuant de nouvelles cartes.

Le problème c’est que le déroulé de l’histoire est si ténu qu’il peine à être autre chose qu’une simple succession d’énigmes cousues de fil blanc.

Et même si certaines d’entre elles sont accessibles aux Marmots de 4 ans en jouant sur les labyrinthes, puzzles ou autres jeux d’ombres, une partie des énigmes leur sera difficile voire impossible à résoudre.

L’une d’elles demande par exemple d’associer des lettres à des symboles. Or, à 4 ans, on commence à peine à mémoriser la forme des lettres et elles ne sont encore que des symboles abstraits.

De même, bien qu’ils aient quelques capacités sur les suites logiques, celles qui sont proposées lors d’une autre énigme sont bien trop complexes et sujettes à interprétation…

Mais plus que tout, c’est le côté complètement abstrait des éléments graphiques qui risque de perdre les Marmots les plus jeunes. Difficile de croire à une partie de cache-cache avec Olaf quand on manipule des cartes remplies de symboles Flocons, ou quand le labyrinthe du Château d’Arendelle n’est pas plus détaillé que celui de n’importe quel cahier d’activités.

Même si des Marmots de 4 ans pourront y participer en étant accompagnés de leur grand frère ou de leur grande sœur, cette Escape Box est avant tout destinée à des enfants de 6 à 8 ans, et se rapproche d’un Escape Game classique où la thématique n’est qu’un prétexte à dérouler des énigmes.

L’Avis de Plateau Marmots

Dans le combat qui oppose Woody à Elsa, c’est donc Woody et son Escape Box Toy Story qui l’emporte haut-la-main.

Complètement sceptique à l’idée de faire jouer mon Marmot de 4 ans à ce type de jeu, ce fut un grand moment ludique aussi bien pour lui que pour sa sœur de 8 ans qui l’accompagnait. Tout est fait pour faciliter l’immersion des enfants et pour se rendre accessible aux Marmots les plus jeunes. Une très grande réussite et une magnifique porte d’entrée vers les Escape Games.

L’Escape Box Reine des Neige est, elle, beaucoup plus abstraite, que ce soit dans son matériel, dans ses énigmes et même dans sa narration. Des Marmots de 6 à 8 ans, fans d’Elsa ou d’Olaf, passeront un agréable moment en résolvant les énigmes qui semblent tout droit sorties d’un cahier d’activités. Les Marmots les plus jeunes, eux, risquent de rester de glace… même si Olaf les fera sortir de leur torpeur par moments…

Une dernière petite réflexion sur la durée de jeu. Les boîtes indiquent des parties de 45 minutes. Honnêtement, quand des Marmots de 4-5 ans sortent de 10 minutes à courir après les cartes énigmes, complètement surexcités, il va être compliqué d’attendre d’eux 35 minutes de cogitation intense.

Privilégiez donc des parties plus courtes, d’une trentaine de minutes, en les aidant dès que nécessaire, pour que la frustration ne vienne pas supplanter le plaisir de jouer.

On aime :

  • L’Escape Box Toy Story, porte d’entrée parfaite dans le monde des Escape Games

On aime moins :

  • L’Escape Box La Reine des Neige II, beaucoup plus classique dans ses énigmes et peu adaptée aux Marmots de moins de 5 ans.

Où les trouver :

Fiche Technique

  • Toy Story – Mais où sont passés les Jouets ?
  • La Reine des Neiges 2 – Mystère à Arendelle
  • Sont 2 Escape Box conçues par l’Agence Antartik
  • D’après les univers Disney
  • Editées par Hemma
  • Pour 2 à 5 Marmots
  • De 4 à 7 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.