Test – L’arbre à souris

Les petites souris aimeraient s’emparer des juteuses pommes que le vent a fait tomber de l’arbre. Mais qu’elles se méfient du renard rusé qui lui aussi aime les pommes. Ni une ni deux, les petites souris grimpent dans l’arbre pour se cacher. Mais nos souris ne veulent pas renoncer aux pommes qui sont par terre et font des va et vient sur le pommier. Pour ce faire, elles s’accrochent les unes aux autres pour former une corde. Mais qui d’entre elles sera la plus rapide et ramassera le plus de pommes dans l’herbe ?

Découvrez L’arbre à souris, un jeu tout en couleurs qui teste vos réactions, paru chez Schmidt.

 

Une souris verte….

Soyons honnêtes, l’illustration de la boîte ne nous a pas franchement fait de l’œil. La ligne graphique de Schmidt n’est pas résolument moderne. Heureusement, le contenu rattrape largement ce visuel. En effet, il vous faudra construire un arbre grâce à quelques planches de carton. Solide, celui-ci fait son petit effet auprès des marmots et se cale dans le bas de la boîte. Pratique ! Vous trouverez aussi 25 pendentifs représentant les souris, 1 jeton renard, 4 jetons symboles, 5 jetons pomme et 2 dés.

Chaque joueur choisira une branche avec un symbole et l’insérera sur la cime de l’arbre. Ce sera sa branche durant toute la partie. On placera les souris et le renard devant nous puis on s’emparera des dés.

A la queue leu leu !

Le but du jeu ? Suspendre des souris les unes aux autres depuis votre branche afin d’être le premier à atteindre le sol et rafler les pommes !

Pour ce faire, le premier joueur lance les dés. Tout le monde essayera en même temps d’attraper un pendentif sur lequel sont représentées 2 souris correspondant à la couleur des dés (par exemple rouge et jaune). Bien évidemment, il n’y en aura pas assez pour tout le monde, et seuls les plus rapides pourront se servir !

Puis vous pourrez accrocher le pendentif attrapé de vitesse à votre branche. Le joueur suivant lance les dés et le même processus se poursuit. Mais attention ! Vous ne pourrez ensuite accrocher les autres pendentifs récoltés à vos souris suspendues que si l’une des souris du pendentif est de la même couleur que la souris la plus basse sur votre branche. Si ce n’est pas le cas, vous déposerez votre pendentif sur le bord de la boîte et l’utiliserez plus tard.

 

Mister Renard

Etant donné qu’il n’y a que 2 pendentifs correspondant à chaque paire de couleurs, vous allez vite vous retrouver à ne plus pouvoir récolter de souris. Dans ce cas, le premier à réaliser ce manque s’emparera du jeton renard. Il pourra ensuite l’échanger contre l’un des pendentifs souris de son choix. Pratique pour continuer sa chaîne de souris !

 

Dès que le vent soufflera…

Si l’un ou les deux dés révèlent une face « vent », le lanceur devra secouer l’arbre énergiquement. Les souris, en tombant, seront récupérées par leurs propriétaires, qui pourront alors les replacer dans l’ordre de leur choix, incluant les souris restées en attente sur le bord de la boîte, tout en respectant les correspondances de couleur.

Le premier à former une chaîne de souris de 5 pendentifs glanera un jeton pomme. Il détachera ses souris et les replacera au centre avec toutes les autres et sera prêt à recommencer une nouvelle chaîne.

La partie se terminera quand l’un des joueurs aura gagné 2 pommes.

 

Les fruits ne tombent pas loin de l’arbre

L’arbre à souris a plusieurs qualités. Jeu de rapidité, l’ambiance sera vite au rendez-vous pour être le premier à repérer les souris de la bonne couleur ! Passé ce préambule enthousiasmant pour les marmots, ce jeu n’est pas exempt d’une petite dose de stratégie. Car si l’on veut mener à bien sa chaîne de souris, il faudra réfléchir au bon positionnement de celles-ci. Chaque enfant devra analyser les souris de couleur en sa possession (gagnées par rapidité et celles en attente sur le bord de la boîte), tout en gardant un œil sur les souris restant au milieu de la table et pouvant potentiellement être récupérées au coup d’après. Comment former la chaîne la plus longue en positionnant les couleurs de la manière la plus optimale ? Dois-je terminer ma chaîne par une souris bleue car c’est la couleur la plus représentée dans les pendentifs encore disponibles au milieu de la table, et susceptible de sortir au prochain lancer de dés ?

On notera que l’éditeur propose une variante pour les souris les plus jeunes, qui ne seraient pas aussi à l’aise que leurs aînées. Au lieu de secouer l’arbre, la face vent du dé permettra aux joueurs ayant des pendentifs sur le bord de la boîte d’en échanger 2 contre 1 de son choix parmi les souris du milieu de la table.

 

Le bazar est dans le pré

Ce test ne serait pas complet sans un pointage des éléments qui font grincer des dents de lait : les défauts et manquements constatés dans le jeu. Lorsque le vent nous fait secouer l’arbre, c’est un peu la Bérézina ! Les souris qui se sont décrochées tombent et se mélangent avec les pendentifs du milieu de la table. Et bien malin celui qui récupère ses souris sans se tromper. Si les marmots apprécient de secouer l’arbre comme un prunier les premiers tours, au final certains préfèreront ne pas effectuer de tremblement de terre et se contenteront d’un léger frémissement qui ne fera tomber personne spontanément. Certes, cela n’empêche pas les joueurs de décrocher leurs souris pour reconstituer leur chaîne en intégrant les souris mises de côté sur le bord de la boîte, mais cela est fait de manière plus artificielle. Le jeu en perd un peu de son sel !

On regrettera aussi que le pion renard n’ait pas d’effet plus fort. On aurait pu imaginer que ce pion permette d’aller chiper un pendentif chez un adversaire par exemple.

 

L’avis de Plateau Marmots

L’arbre à souris, de par son matériel, a un bel effet auprès des marmots. Jeu de chance et de rapidité, il n’en contient pas moins une certaine dimension stratégique pour positionner correctement ses souris de couleur de la façon la plus rusée. Il est dommage que l’effet du vent soit au final créé de manière un peu artificielle car faire trembler réellement l’arbre met trop le bazar dans le pré. Au final un jeu honnête pour les plus jeunes, qui propose un bon équilibre entre chance, rapidité et stratégie.

 

On aime

  • L’effet imposant de l’arbre une fois mis en place
  • La partie stratégique du jeu
  • L’effet « party game » de la recherche du bon pendentif

 

On aime moins

  •  Faire se mélanger toutes les souris en faisant trembler l’arbre

 

Fiche technique

Un jeu de KRAG Team

Édité chez Schmidt

2-4 joueurs

À partir de 5 ans

 

Pour aller plus loin

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.