Test – Camelot Junior

 « Un jour mon prince viendra, un jour prince nianiania… » Ahaha vous y avez cru hein !? Vous avez cru que j’allais faire un article pour un jeu où le prince libère la pauvre princesse égarée ? Eh bien non, je vais faire un article pour un jeu où ça marche dans les deux sens. Et, ça on adore !

Camelot Junior est un puzzle-game signé Smart Games, jouable à partir de 4 ans, pour 1 joueur. 

Château-Légo ? 

Ouhouhou y’a quelqu’un ?… on m’a demandé de rejoindre une princesse mais y’a pas de chemin là !

Dans Camelot Junior, le but est de remplir des défis du plus simple au plus complexe. Vous en trouverez 48 dans votre boîte… de quoi vous occuper un petit moment. Vous avez devant vous un chevalier (ou une princesse) qui doit rejoindre la princesse (ou le chevalier, donc), placée sur une tour. Pour cela, le livret de défis vous indique systématiquement comment installer votre jeu avant de commencer et on vous donne les pièces que vous avez le droit d’utiliser pour que les deux tourtereaux se retrouvent et s’embrassent langoureusement… ou pas, d’ailleurs, parce que chacun fait ce qu’il veut, hein, on est pas là pour juger. 

Faut-faire quoi, exactement ? 

Le but du jeu est donc d’agencer les pièces disponibles pour que la rencontre soit possible. Et plus il y a de pièces, plus c’est difficile. Tous les éléments de jeu sont en bois et d’excellente facture : le matériel est très coloré, très agréable à manipuler. Donc on manipule. On essaye d emettre cette pièce ici. Mais l’escalier est dans le mauvais sens. Alors on la retourne. Mais ça ne va pas non plus. Arrrgh. 

Chaque défi liste donc la position de départ de chaque personnage, et la liste des pièces disponibles pour qu’ils puissent se retrouver. Attention : il n’y a toujours qu’une unique solution possible. Les défis sont simplissimes au début, et deviennent de plus en plus complexes au fur et à mesure que l’on progresse dans le livret.  

Miroir, miroir, Soffy arrête de boire… C’est un casse tête ? A 4 ans ?

Eh bien ouiiiii ! Et je ne suis pas frappadingue… Enfin je ne crois pas (j’vais y réfléchir tiens !)… Pour en revenir à notre château, enfin à nos personnages qui doivent se retrouver, le jeu est vraiment adapté à des marmots de 4 ans. Les fiches de défis sont hyper bien faites et très lisibles pour des marmots. Il suffit que votre enfant connaisse ses couleurs et le tour est joué. Évidemment, il aura besoin de vous pour les premiers défis, et si vous ne lui piquez pas pour y jouer, il pourra rapidement avancer jusqu’au niveau Expert.

Expert tu dis ? Mais moi j’suis nul en casse-tête…

Du calme, du calme ! Vous allez commencer léger : le niveau junior est prévu pour vous familiariser avec tous les placements de pièces possibles. Et ça c’est vraiment chouette parce que des fois on se dit que c’est pas possible, qu’on ne va pas y arriver. Mais je vous rassure, c’est toujours possible… et même qu’ils sont hyper sympa, ils ont mis les solutions..  Bon, à titre perso je trouve dommage qu’elles soient juste derrière la page du défi, parce qu’une fois que le marmot a compris, il a une petite tendance à faire semblant de chercher puis d’aller voir la solution en disant « j’y arrive pas ! »…

Ok ça à l’air beau, ça à l’air sympa… Mais à quoi ça sert un jeu tout seul ?

Ahahaha ça c’est une très bonne question… Avant tout, ces puzzle-games sont la spécificité de la marque Smart Games… Ils ne font que des casse-tête pour 1 joueur… Mais on est bien d’accord, enfin j’espère, qu’un casse-tête peut se faire à plusieurs si on en a envie.

L’intérêt des ces jeux, c’est de développer la réflexion de nos marmots en visualisant le problème « j’ai un chevalier et une princesse, ils doivent se retrouver et j’ai que ces deux morceaux pour les relier… » Franchement j’aurais adoré répondre à ce genre de problème à l’école plutôt que « Jacques prend un bain avec 10L d’eau, sa sœur en utilise 15 de plus, blablabla… »…

L’avis de plateau marmots

Comme Le Petit Chaperon Rouge Deluxe, Camelot Junior est un jeu (casse-tête) complètement adapté à nos petits marmots. Et vous verrez que  vous finirez par lui emprunter le soir quand il dort. Vous vous direz : allez, je suis grand, je commence par le mode expert ! Eh ben non ! Vous reviendrez en arrière pour vous familiariser avec le jeu parce que ça, franchement, Smart Games a très bien su gérer la courbe d’apprentissage nécessaire à ce type d’exercice.

Je reste convaincue qu’ils auraient pu trouver un thème un peu moins plan-plan que princesse et chevalier bisou-bisou, mais ça marche dans les deux sens alors bon, on ne va pas râler non plus.

On aime :

  • la beauté du jeu en bois
  • la facilité d’appropriation des règles pour les marmots de 4 ans
  • le piquer en douce quand notre marmot n’est pas là
  • pouvoir y jouer seul ou à plusieurs

On aime  moins :

  • que ce soit encore une histoire de princesse et de chevalier
  • que les solutions soient derrière…c’est trop tentant de regarder !

Fiche technique :

Édité chez Smart Games
A partir de 4 ans

Le trouver

Chez Philibert

Soutenez Plateau Marmots ! 

Ce test n’aurait pas été rendu possible sans le tip de XavierM. Nous le remercions donc du fond du cœur. Si vous souhaitez que Plateau marmots puisse continuer à exister, merci de suivre son exemple et de nous soutenir. 

–>  Vous avez apprécié cet article ? Alors rejoignez nous sur Tipeee et manifestez votre soutien ! 1 euro suffit pour nous encourager. 
–> Vous n’avez pas apprécié cet article ? Alors dites le nous, et rejoignez-nous sur Tipee pour qu’on s’améliore ! 1 euro nous donnera sans doute à réfléchir ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.