Test – Chatons et dragons

Il y a quelques temps, Emy nous a annoncé en réunion que Makaka Editions allait élargir son offre de Livres dont tu es le héros… Devant nos moues dubitatives, elle a lancé une petite bombe (de paillettes, parce qu’avec des paillettes, la vie est plus chouette !!) : cette fois, leur nouveau titre serait destiné aux petits marmots de 3 à 7 ans, les grands oubliés de leur catalogue jusqu’ici. Car oui, généralement, il faut quand même savoir lire pour s’adonner aux Livres dont vous êtes le héros ! Maintenant, cette terrible injustice est réparée, et c’est avec plaisir que vous allez pouvoir initier vos plus jeunes marmots aux BDDVELH !

Chatons et dragons-La BD dont tu es le petit héros est un livre-jeu de 48 pages à destination des enfants de 3 à 7 ans, scénarisé par Jarvin et illustré par Ju. Il est édité par Makaka éditions.

Trois p’tits chats, trois p’tits chats, trois p’tits chats-chats-chats

Votre marmot va découvrir le frisson de l’aventure en aidant Mo, un chaton “petit mais vaillant” et surtout très mimi qui se sent investi d’une mission : partir à la chasse au Choukra !

Le Chou-quoi ?? Le CHOUKRA : un terrible dragon qui sème désordre et panique dans le royaume des chatons. Les sujets du roi viennent manifester leur mécontentement et exiger réparation. C’est décidé : les fils du souverain iront capturer le Choukra. Et Mo, le plus jeune d’entre eux, entend bien y arriver avant ses frères, même si tout le monde le pense trop petit pour une telle quête… C’est là que votre marmot intervient puisque dès son départ du palais, Mo interpelle le jeune lecteur et l’invite à le suivre.

Le thème est accrocheur, et va à coup sûr transporter votre marmot. Sans compter que la BD bénéficie d’illustrations très mignonnes parfaitement adaptées au jeune public ciblé( et qui m’ont faite craquer avant même de recevoir l’album, rien qu’avec les aperçus sur le site de Makaka). J’ai testé le titre avec ma mini de 6 ans, mais je suis sûre qu’il plaira tout aussi bien à des petits garçons. Le petit héros, Mo, permet une identification forte : il est décrit comme un chaton masculin, certes, mais n’est pas fortement genré… Et surtout, il partage avec nos jeunes lecteurs les mêmes envies : être courageux, montrer sa valeur, partir à l’aventure, et faire comme les grands !

Chat-pristi ! c’est futé…

Le principe de lecture ne déroge pas à la règle des BD dont vous êtes le héros : pour progresser dans la lecture et dans l’aventure il faut naviguer de page en page (et même de vignette en vignette) de façon non linéaire pour visiter les cases souhaitées. Par exemple : pour passer par la forêt, allez en 08, pour passer par la vieille route, allez en 09. Comme plusieurs choix sont possibles, le marmot pourra explorer de nouvelles pistes lors d’une future lecture.

Afin de s’adapter aux jeunes lecteurs, le livre possède un système d’onglets colorés qui permet un accès plus facile aux cases choisies. Quand le marmot décide d’aller parler au garde, son choix est symbolisé par un croissant de lune bleu pâle portant le nombre 21. Grâce à l’onglet bleu pâle, il atteint facilement la double page correspondant et il est alors facile de trouver la vignette 21. D’autant que les quatre cases possèdent chacune un symbole permettant de naviguer sans savoir nécessairement reconnaître les nombres.

 

En revanche, certaines couleurs d’onglets sont très proches car il y a beaucoup d’onglets et que les couleurs choisies font partie de la palette des illustrations… De plus, si on laisse le marmot déjà lecteur en autonomie avec sa BD, on peut supposer qu’il saura également reconnaître les nombres. L’utilité d’un tel dispositif est donc peut-être limitée. Cela n’enlève pourtant rien à cette “aide à la lecture” qui reste bien pensée. Même en tant qu’adulte-assistante de ma mini lectrice, j’ai apprécié cette combinaison de couleur et symbole.

Un livre plein de chat-llenges !

Eh oui, parce qu’au delà de l’aventure que représente la quête de Mo, la BD propose des “épreuves” à résoudre pour permettre d’aider le chaton à poursuivre son chemin. Il y a donc une réelle dimension interactive qui demande une participation active de votre marmot. Ces petits défis sont des énigmes visuelles : labyrinthe, recherche d’éléments cachés dans la vignette, ou même combat contre d’autres personnages… Cela ajoute encore au plaisir ludique de ce livre-jeu. Et même s’ils étaient très faciles à résoudre par ma testeuse de 6 ans, ces challenges permettent une immersion encore plus forte dans le jeu.

Comme l’album vise un public de 3 à 7 ans, le niveau des “énigmes” reste donc cohérent. Votre marmot n’aura pas besoin de votre aide pour trouver la réponse, et même en cas d’échec (pour les plus jeunes, éventuellement), il pourra continuer l’aventure en suivant un autre chemin. Le petit lecteur arrivera avec (plus ou moins de) succès au terme de l’histoire et de sa chasse au Choukra ! Ce qui entretient la motivation du marmot, et son désir de rejouer, avec l’objectif de faire mieux face aux épreuves.

Chalut et à demain si on veut bien !

Une autre originalité de cette BD (que le parent bénira à coup sûr) ce sont les pauses prévues dans la lecture. En effet, à chaque “étape” du voyage de Mo, soit toutes les quinze cases environ, un symbole nous indique que le petit Mo est fatigué. Cela vous aidera (peut-être) à convaincre votre marmot d’arrêter la lecture pour le moment, le temps de laisser Mo se reposer… Est-il nécessaire de vous dire qu’ici, cela n’a pas fait mouche ? “C’est injuste !!! Je ne veux pas m’arrêter, moi ! JE NE SUIS PAS FATIGUEE, MOI !”

Avec les cinq pauses disséminées de façon régulière et pertinente, si tout se passe bien, vous pourrez donc étaler la lecture sur six jours. Cela permet d’éviter une lecture trop longue et “indigeste” pour de jeunes enfants. C’est une excellente idée de plus !

Pas de chat-rtier !

Mais non, pas d’inquiétude ! TOUT est pensé et adapté pour les plus petits. Sans vous dévoiler la fin de l’histoire, je peux vous assurer que le face à face avec le Choukra ne sera ni violent ni fatal. Tout va rester mignon et gentil. Le petit héros, même s’il fait les mauvais choix, ne peut pas mourir lors de son aventure. Rien de punitif, rien de violent. Mo se fait même plein d’amis au fil de l’histoire.

On sent aussi une réelle volonté de progressivité et de favoriser la rejouabilité. Non seulement votre marmot voudra relire plusieurs fois la BD pour retrouver son petit protégé, mais il pourra le faire sans frustration. En effet, même s’il connaît les épreuves et comment les surmonter, le plaisir reste intact après plusieurs relectures. Le choix entre différents chemins à certains moments du scénario, et donc les différentes “combinaisons” possibles dans l’aventure laissent encore entrevoir quelques découvertes à votre marmot.

Pour aller plus loin, il existe même un mode “Grands aventuriers”  qui propose de comptabiliser des points de victoire en rencontrant le plus d’amis, en collectionnant des coccinelles. Il n’en faut pas plus pour relancer l’intérêt de votre marmot après sa 36ème lecture !!

L’avis de Plateau Marmots

C’est bien simple : on attend déjà impatiemment la suite des aventures de Mo ! C’est vous dire si cette BD nous a enthousiasmés… Chatons et dragons propose une réelle interaction ludique grâce à des énigmes parsemées tout au long de l’histoire. Le marmot est au coeur de l’aventure et se sent acteur dès les premières pages. La fin de l’histoire est agréable et satisfaisante pour le petit lecteur, pas de frustration !

Tout a été pensé pour faciliter la manipulation par les plus jeunes : le système d’onglets colorés, les symboles qui codent les cases… De plus, le matériel et son utilisation sont regroupés dans un onglet à part qui en facilite la gestion. Il en est de même pour les interactions avec les personnages rencontrés.

Pourtant, si vous offrez ce livre à un marmot déjà lecteur, on ne peut que vous conseiller de l’accompagner dans la lecture des premières pages pour qu’il se familiarise avec ce principe de lecture.

On aime

  • Les illustrations adorables, leur palette de couleur
  • Les onglets de couleur qui facilitent la navigation pour les jeunes enfants
  • La possibilité de rejouer en variant l’aventure
  • Le système de pauses dans la lecture

On aime moins

  • Les couleurs d’onglets parfois proches
  • Les noms des protagonistes parfois difficiles à déchiffrer pour le jeune lecteur

Votre marmot aimera si :

  • il aime les chatons… et tout le monde aime les chatons ! 😉

Le trouver

Sur le site de Makaka Editions

Chez Philibert

Fiche technique

Livre-jeu de Jarvin et Ju

Edité par Makaka éditions

Pour enfant de 3 à 7 ans

Une pensée sur “Test – Chatons et dragons

  • 26 mars 2021 à 6 h 56 min
    Permalink

    Bonjour !

    J’ai acheté ce livre sur vos conseils. Mais personnellement je suis plutôt déçue au niveau rejouabilité. Quand on a fait une fois l’histoire jusqu’au bout (ce qui n’est pas très long), on est en réalité passé partout, sauf peut être un chemin alternatif ou l’autre mais qui n’apporte pas grand chose (rien ?) de nouveau à l’histoire. Les mini jeux sont aussi fort répétitifs (trouver des cœurs dans le paysage, c’est pas du tout challenging contre les ennemis…)

    Enfin, c’est mon impression.

    Du coup je dois dire que je suis un peu déçue. J’espère que les autres tomes seront plus aboutis. Sinon je continuerai à jouer à pirates avec mes enfants de 4 et 6 ans mais c’est pas vraiment adapté à leur âge, en particulier les énigmes…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.