Test – Dino Twist

C’est la fin du Monde ! Euh non juste celle des Dinos, en fait ! Ces grosses bébêtes aux griffes acérées et aux crocs d’acier sont menacées d’extinction sur l’île de Twist. Et si on essayait de récupérer les plus forts d’entre eux pour peupler notre île ?

Dino Twist est un jeu de cartes où nous allons devoir combattre les Dinos présents sur l’île de Twist et les récupérer sur notre propre île afin de marquer le plus de points. Mais attention, il nous faudra faire face à des événements qui viendront pimenter les combats !

Dino Twist est un jeu de Bertrand Arpino, illustré par Stéphane Escapa et édité par Bankiiiz édition

Tuuuuiiiiiiiste asssintrôôpay

Dans la boîte de Dino Twist, point de figurines mais plein de cartes ! Plus de 150, en fait, avec plus de 100 dinos, des cartes de mise en place et des cartes événements.

Les cartes Dinos sont réparties en 4 espèces (Aqua, Carni, Herbi et Voli) aux couleurs parfaitement distinctes et dont les valeurs de force vont de 2 à 10.

Les illustrations de Stéphane Escapa, tout en design cartoon et colorées, ont largement de quoi attirer l’œil (voire les deux yeux ). L’ensemble du matériel est agréable et l’iconographie claire.

Twist and shout : “Grrrrwaaaaaaah”

En début de partie, l’île de Twist, qui se trouve au centre de la table, est peuplée de baby Dino d’une valeur d’un point. À ses côtés trône une pile de cartes « événements » composée de 10 cartes (parmi les 25 proposées dans le jeu). Ces cartes viendront agrémenter les tours de quelques catastrophes : tel un carnage, une chute de météorites et autres irruptions volcaniques (je ne vous dévoilerai pas tout, histoire de vous réserver quelques surprises).

Chaque joueur reçoit une main de 7 cartes Dino, ainsi qu’une carte « Ile T-Rex » (ou p’tit Rex) ainsi qu’une carte « Cimetière » qu’il place devant lui.

La première carte « événement » est retournée et son effet s’applique immédiatement : les réjouissances peuvent commencer !

Pour peupler son île chaque joueur prépare devant lui, face cachée, une ou deux cartes Dino de sa main. Le Dino (ou Duo) attaquant doit être de force strictement supérieure au Dino visé sur l’île Twist et d’espèce identique (ne mélangeons pas les herbivores avec les carnivores, s’il vous plait !).

Par exemple : un joueur qui dévoile une carte Dino d’espèce Carni (couleur rouge) de force 4, ne pourra prendre qu’une carte Dino Carni de l’Île de Twist de valeur inférieure (3, 2 ou 1).

Dino twiste Shirley

A tour de rôle, les Dinos révélés du plus faible au plus fort attaquent l’île de Twist. Le Dino vaincu est immédiatement placé sur l’île du joueur concerné. Le dino vainqueur, lui, prend la place du vaincu sur l’Île de Twist. Cela peut amener une chaîne d’effets intéressante, car la carte juste posée peut à son tour être prise par le joueur suivant.

Petite subtilité à ne pas négliger :  en cas d’égalité lors d’une bataille, les cartes Dino de même force vont directement au « Cimetière » et les joueurs repartent bredouilles car ils ne peuvent pas attaquer l’île de Twist.

Une fois que tous les combats ont été résolus, une nouvelle carte événement est retournée.  Les manches s’enchainent alors de manière fluide et rapide.

Let’s Twist again !

Quand prend fin la partie ?  La partie prend fin lorsqu’il n’y plus de cartes dans la pile « événements » (tant pis pour ceux qui n’ont pas pu peupler intégralement leur île), c’est-à-dire au bout de 10 manches.

Chaque joueur défausse les cartes qu’il a en main et additionne les forces des Dinos présents sur son île. Les cartes qui ont été déposées dans le Cimetière rapportent, quant à elles, 2 points par carte.

Enfin, l’ajout de cartes « bonus » lors du décompte vient équilibrer les points de victoire. Ainsi le 1er joueur à avoir terminé son île remportera + 10 points, le 2ème joueur + 5 points et le 3ème joueur + 3 points.

Il existe également une carte bonus de +7 points attribuée au joueur ayant le plus de dinosaures griffus.

Une difficulté… avec un twist

L’une des choses que l’on apprécie tout particulièrement, dans Dino Twist, c’est la possibilité de doser la difficulté. Ici, cette dernière est représentée par deux types d’îles avec lesquelles les joueurs peuvent choisir de jouer : « île T-Rex » et « l’île P’tit Rex ».

Sur l’île T-Rex, dédiée aux grands marmots, les contraintes de territoires et d’espèces doivent être impérativement respectées. En termes de jeu, cela crée des contraintes de placements. Les cartes Dino Voli (jaune) sont à mettre sur la montagne et la falaise, les cartes Dino Carni (rouge) sur la jungle et le désert), les cartes Dino Herbi (vert) sur la rivière et la colline, les cartes Dino Aqua (bleu) sur la plage et la mer. Bref, on ne peux pas mettre des ptérodactyles au fond des océans, ce serait cruel !

Avec les plus jeunes joueurs, utilisez donc de préférence les cartes Île P’tit Rex qui ne tiennent pas compte des territoires correspondants entre l’Île de Twist et l’île des joueurs. Les Marmots peuvent ainsi mettre leurs dinos où ils le souhaitent sur leur île (et ça c’est plutôt chouette).

La bonne nouvelle, c’est qu’il est tout à fait possible de mixer ces deux îles :   l’île T-Rex et P’Tit Rex pour des parties enfants vs adultes. Tout le monde a bien le droit de s’amuser, non mais !

L’avis de Plateau Marmots

Au final, Dino Twist est un jeu de carte rapide et malin pour toute la famille. Son mécanisme simple le rend accessible pour tout type de joueur. Parents et enfants peuvent ainsi s’affronter à coup de griffes et de combinaisons gagnantes sans que l’un et l’autre ne s’ennuient.

Ce jeu de gestion de main de cartes et de collection, avec une pointe de stratégie et de contraintes ravira donc le plus grand nombre. Il ne faudra néanmoins pas trop abuser des parties qui peuvent être à force un peu répétitives.

Ça fait plaisir

  • Règles simples et vite expliquées
  • Des Variantes pour enfants vs adultes équilibrées qui rendent le challenge agréable
  • Jolies illustrations aux couleurs vives ( quel marmot n’aime pas les dinos ?)
  • Parties rapides et clarté des règles expliquées dans le livret

Ça fait moins plaisir

  • Le jeu tient dans une boite (thermoformée s’il vous plait) qui prend beaucoup de place sur la table (bah oui, les dinos c’est grand)
  • Les parties qui peuvent être un peu répétitives

Le trouver

Sur Amazon
Chez Philibert

Fiche technique

Auteur : Bertrand Arpino
Illustrateur : Stéphane Escapa
Edité par Bankiiiz Editions
Pour 2 à 6 joueurs
A partir de 7 ans

Pour aller plus loin

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.