Test – Lixso

Y a t’il une seule personne en ce bas monde qui ne sache pas ce qu’est un Sudoku? Si c’est le cas, je veux des noms. Parce que, avouez-le, la probabilité d’en ignorer l’existence est infinitésimale. On les trouve partout: dans les journaux, les magasines, sur internet, dans les cahiers de jeux pour marmots et même sur du papier toilette ! Et, bien sûr, les jeux de société n’ont pas échappé à ce phénomène de mode et les boîtes à l’effigie des petites grilles japonaises se sont multipliées.

Et Lixso dans tout ça?

Est-ce que ça vaut le coup d’investir une vingtaine d’euros dans un jeu qui ressemble à un autre que je peux avoir gratis ? Mes marmots peuvent-ils y jouer? Pour ma part, je répondrai oui, Lixso est certes une sorte de Sudoku, mais en mieux. 

Seul ou en mode compétitif, ce casse-tête s’adresse à des joueurs à partir de 7 ans qui tenteront, tant bien que mal, de résoudre des défis logiques à la difficulté progressive. Si les premiers niveaux se font «finger in the nose», les suivants se montrent plus complexes, d’autant plus qu’il n’existe qu’une seule solution possible !

4 couleurs dans un L

Visuellement, Lixso ne laisse aucun doute possible sur le type de jeu que l’on a entre les mains. A moins d’être un fan inconditionnel de sport cérébral, la boîte n’attire pas forcément le regard. Elle est certes colorée mais un thème ou de jolies illustrations en toile de fond auraient apporté une touche sympathique pour donner envie à un plus large public. Mais il ne s’agit là que de mon avis et cela n’enlève rien à l’intérêt du jeu.

La découverte du matériel est une bonne surprise car c’est un ensemble de petits détails bien pensés très appréciables:

  • les grilles sont plastifiées. Vous pourrez donc vous risquer à grignoter ou boire un verre pour compenser votre dépense énergétique. Elles contiennent plus ou moins de cases colorées en fonction du niveau de complexité, qui va de 1 à 6;
  • le tableau qui sert de support aux grilles dispose d’un léger rebord. Il permet ainsi aux tuiles de bien rester en place;
  • les tuiles de 4 couleurs en forme de «L» sont en bois et donc solides;
  • le fond de la boîte présente des encoches pour ranger les tuiles;
  • chaque couleur est représentée par une lettre, gravée sur les tuiles. Que nos amis daltoniens se réjouissent, l’auteur a pensé à eux;
  • caché au fond de la boîte, vous trouverez un code qui permet de télécharger gratuitement des grilles supplémentaires.

Le matériel est donc réduit au strict minimum mais il est de bonne qualité.
La lecture de la notice ne vous prendra pas trop de temps: 2 règles à retenir pour une partie en solo et une de plus pour jouer à plusieurs. On ne peut pas faire plus rapide.

Chauffe Marcel!

Choisissez une grille puis placez-là sur le tableau.

En solo, le but du jeu est de remplir entièrement la grille avec les tuiles, en suivant seulement 2 règles de pose:

  • vous devez suivre les indices couleur donnés sur la grille. Une tuile rouge ne peut pas chevaucher une case bleue, par exemple.
  • des tuiles de même couleur ne peuvent, en aucun cas, être adjacentes.

A partir de 2 joueurs, on passe en mode compétitif. En fonction du nombre de joueurs qui s’affrontent, on attribue à chacun des tuiles de une ou deux couleurs.
L’objectif ne sera plus de remplir complètement une grille mais d’y placer le maximum de ses tuiles et, par conséquent, d’essayer de bloquer la progression de son adversaire. Les règles de pose restent les mêmes que citées précédemment. Le gagnant est celui dont les tuiles sont supérieures en nombre sur la grille.

L’avis de Plateau Marmots

Lixso est un jeu de réflexion d’une extrême simplicité, aussi bien dans ses règles que dans son matériel, qui, selon votre degré d’acharnement, pourra vous occuper pendant des heures. L’ensemble est de bonne qualité et agréable à manipuler, ce qui le rend plus intuitif et ludique que son cousin en papier.
Initialement prévu pour un joueur, le mode compétitif vous permettra de jouer à plusieurs et d’introduire dans les parties une dimension stratégique fort plaisante. On cogite, on anticipe, on bloque son adversaire, on jubile, on maudit, on se venge…on se croirait presque dans une série télé!

Et les marmots dans tout ça?

Recommandé à partir de 7 ans, je doute qu’à cet âge votre marmot dépasse le niveau 3. A partir du niveau 4, même pour un adulte, le jeu se corse sérieusement.
Commencez donc avec le mode compétitif qui, en plus de vous permettre de partager un moment ludique avec votre marmot, lui fera découvrir le jeu et son mécanisme. L’autre avantage du mode compétitif est que les parties sont beaucoup plus rapides.

Enfin, Lixso est un bon investissement qui sera vite amorti. Vous ne pourrez pas apprendre par cœur le positionnement exact des tuiles de toutes les grilles du jeu, il offre donc une rejouabilité quasi infinie que vous pourrez néanmoins diversifier grâce aux grilles téléchargeables via internet.

On aime

  • le matériel de bonne qualité et le souci du détail
  • la possibilité de jouer seul
  • le mode compétitif avec les marmots
  • les différents niveaux de difficulté
  • la rejouabilité
  • la possibilité de télécharger de nouvelles grilles via internet

On aime moins:

  • le visuel plutôt sobre de la boîte
  • en mode solo, un marmot de 7 ans sera vite limité par la complexité du jeu
  • trop addictif, on ne voit pas le temps passer

Fiche technique:

Auteur: Ives Janssens
Illustrateur: P. Boeykens
Editeur: Art of Games
Distributeur: Atalia
Pour 1 à 4 joueurs
A partir de 7 ans
Durée d’une partie: 10 à 50 min

Chez Philibert: https://www.philibertnet.com/fr/art-of-games/44595-lixso-634065729813.html

Lixso genesis

Petite parenthèse ludico-culturelle: pourquoi l’auteur a t’il choisi les lettres I, X, S et O plutôt que d’autres?
Saviez-vous qu’à l’origine, Monsieur Ives, l’auteur du jeu, l’appelait Eldoku (un mix entre le Sudoku et la forme en L des tuiles) et qu’il se jouait uniquement avec les 4 couleurs?
Oui mais voilà, le jeu se développe également en format papier et, avouez-le, rares sont les personnes qui ont des crayons de couleur sous la main. Alors Monsieur Ives a cherché à représenter les couleurs avec des symboles simples mais totalement différents les uns des autres pour éviter toutes ambiguïtés et les plus symétriques possibles de façon à être facilement identifiables quel que soit l’angle de vue. Fin de la parenthèse. Merci Ives : )

 

Pour aller plus loin: 

 

Pour télécharger des grilles supplémentaires: https://www.lixso.com/download.html

Pour en savoir plus sur la version papier de Lixso: https://www.lixso.com/versions1.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.