Test – Pin Pon!

« Allo, oui ? Ah… C’est vous le monsieur dont la maison brûle ? Ne vous inquiétez pas : on est sur la route… Où exactement ? Comment dire… On a cru que ce serait plus rapide par le périph’ et visiblement, non. Tout est bouché… La sirène ? Bien sûr qu’on a utilisé la sirène. Mais rien à faire. Pour tout vous dire, il y a 3 autres camions de pompiers coincés devant nous…

Ah. Je vais devoir raccrocher. J’ai l’impression que ça avance… Non, j’déconne… Comment ça, ça n’est pas drôle… Bon, en tout cas prenez tous les seaux et toutes les bassines que vous pourrez trouver et commencez sans nous. On arrive… »

« Pin Pon! » est un jeu coopératif conçu par Julie Bregeot, illustré par Linzie Hunter et édité par Djeco. 2 à 4 petits pompiers de 3 ans et plus peuvent prendre leur mal en patience dans les bouchons.

Le Chant des Sirènes de Pompiers

Vous aurez à peine le temps d’ouvrir la boîte que la main de votre Marmot sera irrésistiblement attirée par l’élément central du matériel : le petit camion de pompier en bois.

Pendant qu’il s’exerce à la motricité fine (à faire joujou avec le camion, pour utiliser le jargon technique) vous pourrez tranquillement installer le reste du matériel. Il consiste en un dé de bois, quelques jetons “Flamme” et un tas de tuiles en cartons épais qui représentent des voitures de différentes couleurs.

Le style graphique très enfantin et très coloré est une vraie réussite.

Comme d’habitude chez Djeco, le tout est d’excellente qualité, de la robustesse du petit camion au carton épais des tuiles. Et comme d’habitude avec les derniers jeux Djeco, le plastique a été banni au maximum.

Tout feu, tout flamme

En début de partie, on place les 12 tuiles “Voiture” en quinconce sur 2 lignes. A l’entrée de l’embouteillage ainsi créé, on place la tuile “Caserne de Pompiers” : c’est votre point de départ. A la sortie, on place la tuile “Maison” : c’est elle que vous allez tenter de sauver des flammes.

Puisqu’on en parle, déposez un jeton “Flamme” sur la maison et placez les autres à portée de main. Le camion de pompier est placé, lui, sur la caserne, prêt à s’élancer sur le périph’ bondé.

A votre tour, vous lancez le dé.

  • S’il indique une couleur, vous pouvez retourner une tuile Voiture de la couleur indiquée. Cette portion de route se retrouve ainsi dégagée et pourrez ainsi faire avancer le camion. Certaines voitures sont bicolores et ont donc deux fois plus de chance d’être retournées.
  • S’il indique un symbole “Sirène”, retournez la tuile “Voiture” de votre choix.
  • S’il indique un symbole “Flamme”, l’heure est grave : vous ajoutez un jeton “Flamme” sur la maison.

Une fois le résultat du dé résolu, vous pouvez faire avancer le camion de pompier si la route est libre devant lui.

Vous perdez la partie si le dernier jeton “Flamme” est posé sur la maison. Si, par contre, le camion de pompier arrive à temps, c’est un succès… Mais évitez de prendre le périph’ la prochaine fois.

Dans les bouchons, les pompiers voient rouge

La thématique rigolote, le matériel coloré et le camion de pompier en bois sont véritablement les points forts de ce jeu. Petit bémol par contre sur la manipulation des tuiles “Voiture”. Celles-ci étant collées les unes aux autres, les Marmots les plus jeunes mettent bien souvent l’ensemble des tuiles sens dessus dessous en voulant en retourner une seule. A force de remettre tout en place, on finit par prendre le relais sur cette manipulation et ne laisser à l’enfant que l’avancée du camion.

Niveau mécanique, c’est le service minimum. « Pin-Pon! » est dans la lignée des 30 dérivées du « Petit Verger » qui inondent les étals chaque année. A la lecture des règles, on a pourtant l’impression que le choix des voitures à retourner va demander de la coopération et de la discussion entre joueurs pour préparer le meilleur itinéraire possible. Dans la réalité, le hasard dicte la moindre décision. Au mieux, on retourne une tuile adjacente au camion, au pire, une tuile au hasard, en espérant qu’elle nous servira par la suite.

De plus, le ratio parties gagnées/parties perdues penche un peu trop du côté de la victoire. A moins d’une série de coups du sort, vous rejoindrez la maison en flamme en 2-3 minutes, montre en main. On est bien loin des 15 minutes annoncées sur la boîte.

Aucune variante ne venant complexifier le jeu, « Pin Pon! » est donc à réserver à des Marmots de 3-4 ans et risque de rapidement lasser les plus âgés.

L’Avis de Plateau Marmots

Malgré une thématique qui fait mouche chez les plus jeunes et qui fera sourire leurs parents, malgré un matériel coloré et un camion de pompier en bois qui concrétise le cheminement vers la victoire, « Pin Pon! » est un peu trop convenu dans sa mécanique.

Si vous possédez déjà des jeux coopératifs pour Marmots de 3-4 ans du type « Petit Verger », passez votre chemin. « Pin Pon! » n’apporte rien de nouveau au genre et la manipulation des tuiles n’est pas aisée pour les plus jeunes.

Si vous ne possédez pas ce type de jeu et que votre Marmot est fan de « Sam le Pompier », « Pin Pon! » pourra être un bon candidat avec ses parties courtes et très peu punitives.

On aime:

  • La thématique et les illustrations
  • Le petit camion de pompier en bois
  • Les parties rapides

On aime moins:

  • La manipulation compliquée des tuiles
  • L’absence de variantes pour renouveler le jeu

Le trouver:

Fiche Technique

  • Pin Pon!
  • Un jeu de Julie Bregeot
  • Illustré par Linzie Hunter
  • Et édité par Djeco
  • Pour 2 à 4 petits pompiers
  • De 3 ans et plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.