Test – Bears in Barrels

Il est temps de remettre les classiques en ordre. On vous a menti TOUTE votre enfance! Oui je sais l’annonce est un peu violente, mais il est plus que temps de rétablir la vérité.

Boucle d’Or n’était pas blonde mais blonde vénitienne sauf que Boucle Blonde Vénitienne dans un titre, ils ont trouvé ça un peu long. Elle est donc devenue juste blonde, la p’tite.

Et les trois ours, ben en fait, on n’a jamais vraiment su ce qu’était devenu le troisième. On ne l’a pas retiré de l’histoire parce que ça arrangeait tout le monde qu’ils soient trois. Trois chaises, trois bols, trois lits… Le petit, le moyen et le grand, pour bosser sur la croissance, parfait ! Mais ils étaient deux, les ours, dans l’histoire, la vraie.

Ça va, vous n’êtes pas trop choqué par toutes ces révélations ? Parce que j’aime autant vous dire que ce n’est pas fini.

Les ours n’ont pas vraiment retourné la maison de la petite fille. Non. (si vous ne connaisez pas “la revanche des trois ours”, je vous conseille fortement cette lecture). En fait, ils ont fait une sacré bringue et pour finir la soirée, les DEUX ours ont eu la bonne idée de se coincer dans des barils de whisky de miel. Et c’est là que tout a basculé, enfin, que Boucle d’Or les a fait basculer. Elle les a poussés, à l’aide d’un seul doigt. Vous comprenez bien que trois ours, c’est impossible, elle n’a que deux mains, Boucle d’Or, donc elle n’a pu en pousser que deux. Comme la maison se trouve en haut d’une colline, autant vous dire que tout cela s’est fini en course de baril. L’ours vainqueur a été celui qui a gardé le plus de miel dans son baril. 

Alors on s’en jette un p’tit?

Bears in Barrels est un jeu de Jeremy Posner, pour 4 à 8 oursons, pour une durée de 5 minutes, à partir de 7 ans, édité par Blue Orange.

[Ce jeu nous a été gracieusement mis à dispo par l’éditeur. Non pas que ça change quoi que ce soit à notre avis, mais au moins vous êtes au courant :)]

Un jeu qui colle aux doigts

Dans Bears in Barrels, pas besoin de beaucoup de matériel, il vous faudra une table, deux ours dans un baril, des jetons “miel” (non collants) et juste un doigt (de whisky évidemment!). Il vous faudra également être au minimum 4 joueurs sinon vous ne pourrez pas y jouer.

“Si Olivier Paris était plus petit on le mettrait dans une bouteille baril”

Je suis sure que vous connaissez tous ce proverbe, mais vous l’aurez compris, Blue Orange a trouvé plus judicieux de mettre un ours dans un baril plutôt que Paris. Et ça, on trouve que c’est une chouette idée parce qu’on peut emmener le jeu absolument partout. Les ours ne sont pas si gros que ça finalement.

La règle du jeu est très simple et c’est ce qui fait tout son charme car vous allez vraiment pouvoir y jouer avec toute la famille (les marmots, les juniors, les adultes, les grands-parents, le chat d’Emy, …).

Avant de commencer votre partie, je vous conseille de faire de la place autour de vous, vous allez faire des gestes brusques et avec la rapidité du jeu, vous risquez de casser le vase que Belle-Maman vous a offert à Noël. Non pas que cela vous dérange vraiment, mais ça ferait mauvais genre au prochain repas de famille.

Une fois la place libérée, chaque joueur reçoit 3 jetons “miel” qu’il pose devant lui. Vous donnez un baril à un joueur et le deuxième baril au joueur qui lui fait face. Les ours doivent avoir la tête en bas au début du jeu.

Vous voilà prêt à vous lancer dans la folle course de barils.

“S’il tonne en Avril, prépare ton baril”… c’est bon, il est à point, vu ce qu’il pleut d’puis plusieurs s’maines!

Au top départ, les joueurs qui ont un baril devant eux doivent le retourner puis le passer à leur voisin de gauche. MAIS pour le retourner il ne faut utiliser qu’un seul doigt et le retournement doit se faire en un seul mouvement. Ce qui donne deux possibilités :

  • soit l’ours se retourne et vous le passez à votre voisin de gauche
  • soit l’ours ne se retourne pas et vous le remettez dans sa position de départ et recommencez jusqu’à ce que vous réussissiez à le retourner

Si vous n’arrivez pas à retourner l’ours et que le deuxième se retrouve devant vous, votre ours se fait “bousculer“. Cela veut dire que vous mettez fin à la manche et que vous perdez un jeton “miel”. Tant que vous avez des jetons “miel” devant vous, vous pouvez continuer la partie. Si vous n’avez plus de jeton “miel”, vous êtes éliminé.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce ne sont pas les adultes qui arrivent les premiers à retourner leur baril. NON. Les marmots comprennent bien plus rapidement que vous comment retourner le baril d’un seul doigt et d’un seul mouvement. Après quelques tours de jeu, vous trouvez votre technique de retournement et le jeu  prend une toute autre allure car la rapidité entre en jeu. En quelques tours, chacun peut donc se retrouver sans jeton “miel” devant lui. Et ça, quand ça lui arrive, soit votre marmot le prend plutôt bien, soit vous pouvez rapidement vous retrouver avec une petite crise de frustration à gérer. Je vous conseille donc de prendre quelques minutes avant la partie pour que tous les joueurs s’entraînent un petit peu. Mettez, par exemple, un petit chronomètre de 3 minutes avant de commencer la partie. Un peu comme un entraînement sportif.

Quand il ne restera plus que deux joueurs, vous devrez passer l’épreuve du “dernier retournement“. Son nom peut faire un peu peur mais en réalité il s’agit d’un… duel. Vous devez être le premier à retourner votre baril, sinon, vous perdez un jeton “miel”. Le dernier joueur à posséder un jeton “miel” remporte la partie.

L’avis de Plateau Barillo Marmots

Bears in Barrels a raté son entrée sur le marché du jeu et je trouve cela bien dommage car il permet vraiment de réunir toute la famille autour de la table. Les règles s’expliquent en 3 secondes, les parties sont très courtes mais s’enchaînent. Vous dites que vous faites juste une partie et finissez par y jouer sans souci pendant une bonne heure. Juste le temps de finir l’apéro familial.

Chez nous, on a instauré une petite phase d’entraînement pour les marmots avant de débuter la partie. Histoire qu’ils aient un peu le jeu en main et qu’il n’y ait pas de déséquilibre marmots/adultes. Autant vous dire qu’on a vite regretté notre choix ! Les marmots se sont approprié le jeu avec une rapidité assez dingue. Les premiers tours de jeu étaient ralentis par les adultes qui ne trouvaient pas la technique. Puis d’un coup, tout s’est accéléré, tout le monde avait “chopé le coup” et les parties n’ont pas dépassé 10 minutes.

On peut noter une qualité de matériel qui à l’air de tenir la route des vins. Après quelques parties endiablées, aucun impact n’a été constaté sur les ours. Ce qui est plutôt appréciable car sans le graphisme, le jeu aurait sûrement une toute autre saveur auprès des marmots.

Je pense que ce qui peut “effrayer” les joueurs, c’est qu’il faut être au moins 4 autour de la table. Mais plus vous serez nombreux, plus le jeu sera rigolo. Ici on a eu l’occasion d’y jouer à 6 (3 marmots et 3 parents) en intercalant un marmot et un adulte ce qui a permis d’équilibrer le jeu, en tout cas pour les premières parties.

Si votre marmot est un adepte des jeux de rapidité, que vous avez souvent du monde qui passe chez vous, que vous aimez les jeux qui se jouent rapidement avec des règles simples, je vous conseille fortement d’ajouter Bears in Barrels à votre ludothèque.

On aime

  • la facilité à prendre le jeu en main (contrairement à ce qu’on pourrait penser lors du 1er tour de jeu)
  • le peu de matériel qui permet d’emmener le jeu partout
  • le graphisme, quand les ours se retournent, ils ont le bras qui se lève
  • le jeu qui se joue en famille et où tout le monde s’amuse
  • l’équilibre du jeu adulte/marmot

On aime moins

  • que les marmots chopent la technique du Retourné d’ours avant nous
  • les traces que ça peut laisser sur certains revêtements de table
  • ne pas trouver le nom de l’illustrateur ni sur la boîte, ni dans la règle

Votre marmot aimera si

  • il aime les jeux d’adresse
  • il aime les jeux où la rapidité est le maître mot

Fiche Technique

  • Bears in Barrels
  • Un jeu de Jeremy Posner
  • Pour 4 à 8 oursons
  • Environ 5 minutes
  • A partir de 7 ans
  • Edité par Blue Orange

Le trouver

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.