Test – Escape Book “L’Île aux mystères”

C’est enfin les grandes vacances tant attendues ! Que vous soyez chez vous,  à la plage, au bord d’une rivière en montagne ou au Club Med de Punta Cana, pourquoi ne pas en profiter pour partager un « escape book » avec vos marmots ?

L’escape book est à mi-chemin entre « le livre dont vous êtes le héros » et « l’escape game ». Si vous vous situez dans la quarantaine, les collections des « Loup Solitaire » et des « Défis Fantastiques » ou des auteurs comme Ian Livingstone ou Steve Jackson ont sûrement accompagné votre adolescence … Sinon, sachez que les « livres dont vous êtes le héros » étaient des livres jeux dans lesquels le lecteur sautait de paragraphes en paragraphes numérotés au gré de ses choix et construisait ainsi sa propre histoire jusqu’à la victoire … ou la défaite ! L’escape game est un concept plus récent, mais vous avez certainement déjà joué à un de ces jeux d’évasion qui consiste la plupart du temps à parvenir à s’échapper en groupe d’une pièce dans une durée limitée en résolvant des énigmes.

Les Escape Book sont le fruit de la rencontre entre ces deux supports. Le lecteur est le prisonnier d’un livre dont la seule issue passe par la résolution d’une multitudes d’énigmes ! Edition 404 a décidé de sortir un format enfant, avec « l’île aux mystères », un livre de Stéphane Anquetil, illustré par Marcel Pixel et à découvrir à partir de 8 ans.

« Un livre chaud bouillant »

Dans cet escape book, vous incarnez un jeune mousse membre d’un équipage de pirates et perdu sur une île bien mystérieuse. Il va falloir se débrouiller pour repartir. Repartir très vite même, car l’île est une île volcanique qui va entrer en éruption !

L’objectif sera d’explorer, trouver des objets, résoudre des énigmes, échapper aux dangers, trouver des alliés. Pour sauver sa peau, déjà. Et peut-être même ramener un fabuleux trésor au passage ? Bref, cela va être chaud !

Ce livre demande au marmot de faire preuve de concentration, de suivre une logique simple (basique ?), de faire preuve d’ingéniosité en analysant les pages pour chercher des indices.

Pour savoir où vous rendre, un plan de l’île représente les lieux autorisés et ceux à « débloquer » comme dans un jeu vidéo. Ces derniers sont en effet accessibles après avoir résolu des énigmes. Ils cachent bien souvent des objets qui seront utiles à votre progression. Ces objets sont gérés dans le livre avec des pages d’inventaires prévues à cet effet (dommage qu’elles soient planquées à la fin du livre, et non pas sur le rabat droit).

Pour effectuer des combinaisons d’objets, tout est listé dans le rabat gauche de la couverture, ce qui s’avère très pratique. Par exemple, si vous êtes bloqué devant la porte de la cabine du Capitaine, et que, au choix, vous pensez pouvoir l’ouvrir avec … une clef (drôle d’idée non ?) ou bien plutôt avec un baril de poudre et un briquet (mode bourrin / rédacteur en Chef de Plateau Marmots !), le rabat vous indique à quelle page vous rendre directement pour voir le résultat de l’action. Facile à comprendre pour un marmot !

La gestion de votre inventaire est à contrario beaucoup moins pratique car elle est placée quelques pages avant la fin du livre. Le rabat droit aurait pu être utilement exploité à cet effet. Là, aussi, la page est adaptée aux marmots dans la mesure où la liste des objets pouvant être trouvés est déjà remplie et votre chasseur de trésors n’a qu’à faire une belle croix à chaque acquisition.

« Harry, un perroquet qui vous veut du bien »

Dans ce livre, il n’y a qu’un seul joueur et c’est votre marmot ! Il est néanmoins accompagné d’un perroquet, Harry, qui le suit durant toute l’aventure en lui donnant des conseils de temps à autres. Si vous êtes dans une impasse, écoutez bien votre perroquet, le volatile sert d’aide tout au long de l’aventure. Je répète : écoutez bien votre perroquet !

Belle idée ici de l’auteur ! Tout au long du livre, le marmot, surtout s’il a entre 6 et 8 ans, aura besoin d’indices. Les énigmes ne sont pas trop difficiles, mais tout est souvent dans le détail et il faut bien regarder les informations qui se trouvent sur les pages et ne pas hésiter à prendre des notes pour résoudre une énigme ultérieure !

Plutôt original, l’escape book propose plusieurs types de mystères : certains sous forme de textes, d’autres sous formes d’images et d’autres encore sous forme de sons à s’approprier. On y trouve même une petite dose éducativo-ludique avec des informations sur la biodiversité !

L’histoire est plutôt bien écrite et compréhensible pour le marmot en quête d’aventures. Il est le plus souvent guidé d’un numéro à l’autre, même si parfois plus rien ne lui indiquera où avancer et il faudra l’aider à chercher sur le plan. On peut toutefois penser que l’histoire est un peu trop scriptée. Il est ainsi dommage qu’il n’y ait pas plusieurs moyens pour terminer le livre par exemple, ou encore que l’on soit obligé de récupérer tous les objets pour s’en sortir.

« Une îlote en couleurs »

Premières impressions pour cette nouvelle collection enfant, un format souple et passe partout, agréable à transporter. Les textes sont courts et amusants : ils peuvent facilement être lus par un enfant qui débute la lecture.

Mais surtout, le livre est très joliment illustré avec des couleurs vives qui correspondent bien aux paysages que l’on peut imaginer sur une île tropicale. L’auteur a également le souci du détail et propose des dessins bien travaillés.

L’avis de Plateau Marmots

Au final, « l’île aux Mystères » adapte un concept qui a fait ses preuves (l’escape book) aux enfants. L’histoire, à base de trésors et de pirates, se déroule dans un univers  dont les marmots raffolent. La mécanique de jeu et les énigmes sont bien pensées et conviendront à des marmots dès 6 ans avec un peu d’aide. Le livre est par ailleurs très joli et coloré. Pour changer des jeux traditionnels et proposer à votre marmot une nouvelle source de divertissement, on ne peut que vous le conseiller !

CA FAIT PLAISIR

  • Une excellente mécanique de jeu qui mélange différents types d’énigmes
  • Des illustrations sympathiques
  • Harry !:)

CA FAIT MOINS PLAISIR

  • L’inventaire en fin de volume, pas super pratique

Le trouver

Chez Philibert
Sur Amazon

Fiche technique

Un livre-jeu de Stépahane Anquetil
Edité par 404 éditions
Pour 1 joueur
A partir de 8 ans

2 pensées sur “Test – Escape Book “L’Île aux mystères”

  • 5 septembre 2019 à 12 h 49 min
    Permalink

    Bonjour ! Sur le site le jeu a l’étiquette ” à partir de 7 ans”, alors que dans la description vous dites ” à partir de 8 ans”. Petite confusion quelque part ?

    Répondre
    • 5 septembre 2019 à 12 h 51 min
      Permalink

      Bonjour ! Oui et non 🙂
      Officiellement, le jeu est accessible à partir de 8 ans.
      Pour l’avoir testé, il est en fait accessible dès que l’enfant maîtrise la lecture. Donc 7 – 8 ans.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.