Test- Vivez l’aventure- Au royaume aux 100 Maléfices

Imaginez-vous un instant être un apprenti magicien. Vous êtes sur le point de passer votre examen pour devenir le magicien du royaume. Je vous vois déjà rêver à votre tenue, réfléchir à votre phrase magique parce que Abracadabra, vous trouvez ça surfait. Bref, le grand jour pour vous arrive, sauf que vous êtes convoqué dans le bureau du directeur. Gloups ! Ce n’est pas dans vos habitudes de magicien ultra sage d’être convoqué.

Ni une ni deux, vous allez voir de quoi il souhaite vous parler. Et là, c’est un peu la panique. Alors qu’il préparait vos examens, tout ne s’est pas déroulé comme prévu et un prince est resté bloqué du “mauvais côté”. N’écoutant que votre courage et sûrement un peu pour vous la raconter auprès du directeur, vous n’hésitez pas une seconde et proposez au directeur d’aller de l’autre côté pour sauver le prince.   

Le royaume aux 100 Maléfices est un livre d’aventure écrit par Valérie Cluzel, illustré par Marie Touly, à partir de 7 ans. Il est édité chez 404 Editions pour une aventure d’environ 45 minutes.

Han mais je manque à tous mes devoirs (de magie), je vous parle de tout ça sans être revenue sur le concept du livre d’aventure. J’appelle “Doc” et on remonte le temps…

Si vous n’étiez pas encore l’un de nos lecteurs au mois de Décembre, vous avez raté le test d’Emy sur le livre d’aventure où le but était de sauver Noël. Pour vous rattraper, ça se passe ici.

Pour ceux qui préfèrent un résumé rapide du concept, vous voilà le héros du livre et c’est à vous de choisir l’aventure que vous souhaitez vivre. Vous avez le choix d’aller à telle ou telle page en fonction de votre avancée dans l’aventure. Par exemple, au début, vous avez un plan du royaume et vous devez choisir d’aller page 11 pour aller sur le pont-levis ou page 19 pour aller au lac noir. Vous voyez ? Allez, je vous mets une petite photo pour vous aider.

Ceci étant dit, passons à l’aventure. Vous l’aurez compris, ce n’est pas facile de vous parler de livre d’aventure sans spoiler mais on aime relever les défis à la rédac ! Je vais donc vous survoler tout ça en essayant de ne pas trop vous en dire.

Vous voilà donc prêt à partir à l’aventure !

Abracadadabri, abracadabra…(oui, désolée je n’ai rien d’autre sous la main…)

Avant de partir à l’aventure, vous voilà un peu tremblant dans le bureau du directeur. Vous êtes accompagné d’un autre élève et on vous propose de choisir si vous préférez incarner Anastasie ou Bérenger. Bon je ne vais pas vous mentir, ce choix n’a absolument aucun impact sur votre aventure. Et à vrai dire, avec mon marmot, on a trouvé ça plutôt dommage.

Dans la présentation de l’aventure, on a l’impression de faire un choix hyper important et on nous conseille même de prendre quelques secondes pour y réfléchir. Et en fait ça ne sert pas à grand chose dans l’aventure. Nous, on s’attendait à avoir un pouvoir spécial, un je ne sais quoi qui pimente l’aventure en fonction du personnage qu’on a choisit mais en fait non. Ce qui fait que quand on a fait d’autres aventures de 404 Edition, mon marmot m’a dit “Maman, laisse tomber, on choisit pas le nom du personnage, ça ne sert à rien!”.

                          

Bref, une fois que vous avez toutes les infos pour commencer l’aventure, il va vous falloir faire des choix tout au long du livre. Vous allez faire des rencontres plus ou moins sympathiques qui vont vous faire avancer dans l’histoire grâce à la résolution d’énigmes ou à l’observation des images. Alors ouvrez l’œil car les illustrations sont bourrées de détails aussi important les uns que les autres.

           

Mais au fait, on cherche quoi ?

Ah en voilà une très bonne question, ô toi premier de la classe ! Souvenez-vous, vous êtes des apprentis magiciens et qu’est-ce que fait en général un magicien ? Des potions !!! Et que faut-il pour fabriquer une potion ? Des ingrédients, oui, mais pas que !

 

Vous allez devoir récupérer de quoi préparer une potion. Et là, je vous vois déjà dire “ok, super l’originalité, magicien = potion !”. Alors si c’est le cas, je me dois de vous rappeler que je peux pas trop vous en dire sans spoiler alors je fais de mon  mieux. Oui vous allez devoir trouver des ingrédients, mais pas que.

Vous êtes, je vous le rappelle, dans un royaume de magie donc vous allez devoir traverser des torrents, des forêts, parler aux animaux, tout y est ! Vous êtes réellement transporté dans un univers magique, vous vous mettez vraiment dans la peau du personnage et ça, dans un livre, c’est le top du top. En lisant l’aventure avec mon marmot, j’étais à deux doigts d’aller chercher ma cape et mon chapeau de magicienne. Mais je ne l’ai pas fait, ne commencez pas à chercher de photos.

 

 

Et pssssst ! Allez, je vous montre deux énigmes mais chhuuutttttttt !

Dans le royaume au 100 maléfices, vous trouverez des énigmes nécessitant de l’observation comme par exemple celle-ci. Elle est normalement sur une double page mais je ne veux pas vous enlever tout le plaisir de la découverte alors je ne vous montre que la moitié de ce qu’il y a à observer.

Vous devrez également faire un petit peu de calcul mais n’ayez crainte, je vous rappelle que c’est accessible à partir de 7 ans. Su coup pas la peine de sortir votre calculatrice, vous y arriverez, peut-être même après votre marmot ! (non cette scène n’a pas du tout été vécue personnellement, non). Voici donc un autre exemple d’énigme qui vous demandera un peu de réflexion car vous n’arriverez pas sur cette page par hasard. Mais encore une fois, je ne peux vous en dire plus sous peine d’avoir 100 maléfices au dessus de ma tête sur les 40 générations à venir.

 

L’avis de Plateau Marmots

Quand j’ai reçu le livre d’aventure, je l’ai mis entre les mains de mon marmots de 7 ans qui lit très bien et je ne lui en ai pas dit tellement plus. Il a commencé à le faire tout seul puis a vite été “perdu” dans le fonctionnement. On a donc décidé de le faire ensemble pour l’histoire du soir.

Je ne vais pas vous mentir, quand j’ai vu le peu de texte qu’il y avait sur chaque page, je me suis dit que ça allait être plié en peu de temps. Eh bien pas du tout ! On y a bien passé 45 minutes pour réussir l’aventure. C’était un très très bon moment avec mon marmot parce qu’on a vraiment échangé sur les choix qu’on faisait pour avancer dans l’aventure et ce n’est pas forcément moi qui réussissais à résoudre les énigmes. On a eu recours une fois aux solutions parce qu’on a eu un petit doute sur notre avancée et en fait on était dans la bonne direction.

Les solutions étant très accessibles dans le livre, j’ai craint un moment que mon marmot ait envie d’aller y jeter un œil.  Eh bien pas du tout, il a vraiment joué le jeu. On a passé un EXCELLENT moment. Mon marmot a quand même fait la remarque que le choix du personnage en début d’aventure ne servait à rien. Il aurait aimé que cela apporte un plus à l’aventure, ce qui permettrait d’y revenir et de vivre deux aventures différentes.  Car oui, on l’a faite une fois et on a adoré, on a passé un super moment mais il ne m’a pas demandé d’y retourner. Du moins pas encore. Sûrement parce qu’on a fini l’aventure dès le premier coup. On était très contents de réussir l’aventure mais on est un peu restés sur notre faim quand même. Un peu comme le “the end” d’une série qu’on aime et qu’on aurait voulu voir continuer.

Le Royaume au 100 Maléfices est donc un très bon livre d’aventure à vivre avec votre marmot. S’il ne connaît pas les livres d’aventure, ce livre est un très bon prétexte pour aller y jeter un oeil. Mais, il nous a manqué un petit quelque chose avec les personnages. On ne comprend vraiment pas la nécessité de nous faire choisir au départ. On était dans l’attente d’un choix comme “si tu as choisi d’être Bérenger, fais tel choix, si tu as choisi d’être Anastasie, fais tel autre choix”. Et c’est un peu dommage. Peut-être trouverons-nous tout cela dans les prochaines aventures de 404 Editions ?

On aime :

  • les illustrations
  • le format totalement adapté aux marmots
  • les énigmes à résoudre en famille… ou pas
  • avoir les réponses pas trop loin pour débloquer l’histoire en cas de besoin

On aime moins :

  • revenir un peu trop souvent à la carte de départ
  • devoir choisir entre les deux personnages sans effet spécial dans l’aventure

Votre marmot aimera si :

  • il aime les histoires d’aventure
  • il aime se creuser un peu les méninges
  • il aime regarder les livres différemment

Fiche technique

  • Le royaume aux 100 maléfiques
  • Ecrit par Valérie Cluzel
  • Illustré par Marie Touly
  • A partir de 7 ans
  • Edité chez 404 Editions

Le trouver

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.