Test – Haut les pattes !

Il y a toujours un plaisir particulier, pour les marmots, à retrouver les héros de leurs livres jeunesse dans le cadre de petits jeux de société. On a déjà testé ici même l’Arc en Ciel de Pop, un petit dinosaure avenant, et voici que nous découvrons Billy et Jean-Claude, un duo atypique et détonnant, composé d’un hamster cowboy et d’un ver de terre.

Haut les pattes ! est un jeu de cartes basé sur l’univers de Catharina Valckx, pour 2 à 8 joueurs, à partir de 4 ans.  Indiquer le nom de l’auteur sur la boîte était visiblement trop compliqué pour l’éditeur, dommage. (Oui parce qu’on suppose, sans doute à tort hein, que quelqu’un quelque part a eu l’idée de ce jeu, à un moment donné, pfff).

[Un exemplaire de ce jeu nous a été mis à disposition par l’éditeur, afin que nous puissions vous proposer cet article. Ca ne change rien à notre avis final, mais ça fait bien stylé de le préciser.]

 

Donne-moi ton cœur, donne-moi donne-moi ton cœur, donne donne !

Paru dans la collection de petites boîtes de l’Ecole des Loisirs, Haut les pattes ! est un petit jeu de cartes particulièrement facile à transporter et à jouer absolument partout. Son principe est simple : reproduire des attitudes et de grimaces avec très peu de temps pour les mémoriser. Le jeu se compose d’un paquet de 48 cartes (dont 8 spéciales) et d’une pile de jetons noisettes.

Le petit format du jeu permet d’y jouer absolument partout (sauf par grand vent). Les cartes sont solides et reprennent des illustrations des albums de Billy et Jean-Claude. L’ensemble est classique mais de bonne facture. On retrouve avec plaisir la petite languette qui permet d’ouvrir le jeu facilement.

La règle n’est pas sexy mais le jeu est particulièrement simple, vous n’aurez donc aucun souci de comprenette. La mise en place prend quelques secondes à peine : pensez juste à laisser un peu de place.

Grrrr ! Hummmm ! Miam Miam !

Pour jouer, le joueur dont c’est le tour pioche successivement des cartes qu’il place en ligne devant lui, jusqu’à ce qu’il décide d’arrêter. Les cartes représentent Billy ou Jean-Claude en train de faire une action : chanter, grignoter, faire un bisou, une grimace, etc. En haut de certaines cartes apparaît un certain nombre de noisettes, qui seront remportées en fin de manche. Une fois que le joueur estime que la séquence est suffisamment longue (ou que le nombre de noisettes est suffisamment prometteur), il déclare qu’il est servi ! Attention : s’il ne le fait pas, il devra payer une noisette de son stock !

Le joueur dispose ensuite de quelques secondes pour se préparer. Et quand on dit quelques secondes, c’est vraiment « quelques » puisque le temps accordé sera (généreusement !) d’une seconde par carte sur la table. Vous décidez de vous lancer sur 5 cartes ? Alors zou, vous avez 5 secondes pour mémoriser la séquence, pas une de plus.

Le joueur doit alors fermer les yeux, puis reproduire l’ensemble des expressions présentes sur les cartes, l’une après l’autre et dans le bon ordre. S’il y parvient sans erreur, il remporte les noisettes présentes sur les cartes. Sinon, les cartes sont défaussées. C’est ensuite au tour du joueur suivant.

(Là, il vous faut vous représenter une seconde vos marmots en mode théâtre, en train de mimer un bisou, une grimace, un applaudissement, quelqu’un qui grogne ou qui déguste un plat. Sortez le popcorn, ça en vaut la peine.)

Les cartes spéciales

Pour pimenter un peu les parties, le jeu propose 3 types de cartes spéciales, mélangées avec les autres. La première offre le double de temps pour préparer la séquence. Pour 5 cartes en jeu, le marmot aura (royalement) droit à 10 secondes de réflexion.

La seconde double la récompense en noisettes qui sera obtenue si la séquence est respectée. Quant à la troisième, la carte « Haut les pattes » elle invite les joueurs à lever simultanément les pattes mains. Le premier gagne une noisette.

Les cartes spéciales sont piochées en même temps que les autres, mais elles ne s’insèrent pas directement dans la séquence : chaque carte spéciale est conservée par le joueur jusqu’à ce qu’il juge opportun de la jouer. Ensuite les cartes spéciales sont sorties du jeu.

 

La pitchoun comedia del arte

Haut les pattes ! est le type de jeu sur lequel, en tant qu’adulte, j’ai tendance à aller à reculons. Des grimaces, de la mémoire, de l’expression physique… C’est toujours un peu compliqué de m’y lancer. Mais dès les premières secondes, la magie du jeu fait effet et on se laisse porter par les rires et les approximations. Le jeu comporte une belle part de stop ou encore, puisqu’il faut évaluer le risque que l’on prend à mémoriser des séquences plus ou moins longues, pour tenter de rafler une jolie collection de noisettes.

Il y a donc le stress d’en vouloir « toujours plus », au risque d’oublier de mémoriser une carte au passage. La résolution des cartes, ensuite, est toujours un grand moment de rires. Dès que les adultes font les idiots, les enfants n’en peuvent plus et tout le monde passe un excellent moment.

Une petite variante ?

Le hasard de la pioche des bonus rend parfois les parties déséquilibrées, ce qui est parfois mal vécu par les plus jeunes. Une manière simple d’y remédier : sortez les 8 cartes spéciales du jeu et accordez un jeton « bonus » à chaque joueur. Il pourra le dépenser quand bon lui semble pour obtenir un bonus de double noisette sur la séquence de son choix… mais avant de la jouer, évidemment. Ainsi chaque joueur aura la possibilité de miser une unique fois sur ses performances, ce qui équilibrera les choses. Simple et efficace !

L’avis de Plateau Marmots

Amusant et original, ce petit jeu de cartes assure de jolies sessions de jeu, à la croisée des chemins entre mimes, mémoire et stop ou encore. Une formule qui fonctionne très bien entre enfants, et davantage encore entre adultes. Fort de ses illustrations évoquant directement les héros des albums jeunesse, on se plonge sans arrière-pensée dans cet univers de mimiques et de grimaces enchaînées. Bref : Haut les pattes ! est un petit jeu typiquement estival dont on n’attend pas grand-chose et qui nous laisse systématiquement un très agréable souvenir d’après partie. Et je sais qu’à la lecture de cet article vous vous direz assurément : « Mémoire ? Grimaces ? Ça a l’air sympa… mais pas pour moi ». Et pourtant… laissez-vous convaincre par vos marmots d’entrer dans la partie : vous y passerez de très jolis moments, promis !

On aime

  • Simple à mettre en place
  • Illustrations choupi
  • Un petit boost d’expression théâtraaaale
  • Le petit effet “stop ou encore”

On aime moins

  • C’est qui l’auteur, sérieux ?

Le trouver

  • En librairie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.