Test – Cadomino

Des animaux sympathiques ont décidé de vous offrir des cadeaux ! Excellente idée, mais encore faut-il les trouver !

Dans un test récent, j’indiquais qu’il fallait commencer à se méfier de Jonathan Favre-Godal, un auteur dont le nom revenait souvent, et la plupart du temps associé à des jeux qu’on apprécie beaucoup ici.

J’ai donc attendu un certain temps avant de m’attaquer à la boîte de Cadomino, un petit jeu de tuiles, apparemment bien innocent, édité chez Djeco. L’excellente série de jeux allait-elle sérieusement pouvoir continuer ? Et puis, cette histoire d’animaux qui offrent des cadeaux, ça me semblait bizarre. C’est donc avec moult précautions que j’ai ouvert la boîte…

Cadomino est un jeu d’observation / rapidité pour marmots de 5 ans et plus.

Du pur Djeco !

Pas besoin du logo pour reconnaître un Djeco, on retrouve tout de suite l’ambiance graphique de l’éditeur avec des animaux ultra stylisés, ici illustrés par Kate McLelland. C’est fort mignon, et ça fait très bien le job.

Le jeu se compose d’un set de 24 tuiles recto verso, et de 24 cartes. L’ensemble est d’excellente qualité, mais genre vraiment excellente, solide, agréable au toucher, tout coloré et tout choupi. Sur le recto des dominos, deux animaux. Au verso, deux cadeaux.

Et sur les cartes ? Un dessin un peu bizarre, qui montre un animal se diriger vers une couleur, et l’ensemble vers un cadeau. Mystère mystérieux, je vous l’accorde. Mais vous allez voir que c’est très simple, et surtout fort génial. 

Mise en place express

Pour jouer, on étale les dominos en vrac. Peu importe comment, tant qu’aucun ne se recouvre. Ensuite on met les cartes à portée de tous les joueurs. Hop, mise en place finie : durée maximale, 30 secondes.

Le premier joueur prend alors la première carte du paquet et la place face visible là où elle est vue de tous. Et là, la course commence !

Jeu de piste à haute vitesse

Pour gagner, il va falloir se concentrer très fort et être d’une rapidité diabolique. En effet, Cadomino est un jeu de piste dans lequel tout le monde joue en même temps, et il va vous demander un excellent sens de l’observation.

La carte dévoilée, on l’a dit, montre un animal et une couleur.

Cela signifie qu’il faut créer le plus rapidement le cheminement qui permet de localiser le cadeau caché, au verso du domino.

Déjà, il faut localiser la tuile sur laquelle se trouve l’animal présent sur la carte. Il en existe deux, vous aurez donc deux cheminements possibles.

Ensuite vous regardez l’autre animal de la tuile. Vite, vous devez trouver l’autre tuile-domino sur laquelle figure le même animal. Dès que vous l’avez trouvée, vous procédez de même jusqu’à ce que la tuile vous conduise à un animal dont le fond est de la même couleur que celui indiqué sur la carte.

À ce moment précis, hop, vous pouvez montrer l’animal suspecté de posséder le cadeau avec votre doigt. Si vous la retournez, ô surprise, elle révèle le même cadeau que celui qui figure sur la carte. Maaaagie !

Bon, vous n’avez rien compris à ce qu’il vient de se passer et c’est normal, car c’est pas simple à expliquer avec des mots, mais regardez l’enchaînement suivant et vous aurez percuté.

Simple, fun, rapide 

De fait, le jeu vous entraine dans une partie de dominos totalement virtuelle, car vous n’avez évidemment pas le droit de toucher les tuiles, sauf celle de destination (et encore, juste pour la retourner). Il vous faut donc chercher des animaux le plus vite possible, avec un cheminement simple et logique que vous devez suivre en silence.

Bon, dans les faits le cheminement est assez court, car la bonne couleur se trouve toujours sur le 3e domino. C’est donc parfait pour des marmots de 6 – 7 ans et des parties explosives.

Le vainqueur est celui qui est le premier à gagner 4 cartes, donc à trouver 4 cadeaux avant les autres. Après, rien ne vous empêche d’épuiser le deck si vous voulez jouer un peu plus longtemps avec des plus grands. Nous, c’est ce qu’on fait quasiment à chaque fois tant le jeu est rapide.

Un concept brillant !

Je ne sais pas si le principe existait déjà avant, mais je trouve l’idée aussi simple que géniale. Les parties sont courtes, très amusantes, et permettent de s’amuser immédiatement. L’idée du cheminement est géniale et très adaptée aux marmots, avec toutefois un bémol : il sera important de faire jouer les enfants par groupe de mêmes niveaux, car il est facile de voir que certains sont bien plus rapides que d’autres pour établir les connexions. Un enfant de 5 ans se fera probablement balayer par des enfants plus grands, donc essayez d’équilibrer les choses en lui accordant un peu de temps supplémentaire (il peut par exemple regarder la carte, la reposer face cachée, et les autres comptent jusqu’à 10 avant de la retourner à leur tour).

Autre mini point négatif : on sait inévitablement que la tuile finale sera la 3e. On aurait adoré avoir des cheminements plus variés, entre 3 et 5 tuiles, pour créer une incertitude à chaque pioche de cartes sur le nombre d’associations à créer. Rien de grave, bien sûr, mais le jeu aurait gagné à proposer un peu plus de diversité.

L’avis de Plateau Marmots

Attention, coup de cœur ! Cadomino est aussi simple qu’ingénieux et donne volontiers le sourire à ceux qui y jouent. L’idée est brillante : créer un cheminement de tuiles sans avoir le droit d’y toucher, pour identifier la tuile de destination le plus rapidement possible. Mise en place immédiate, jeu rapide, tous les éléments sont réunis pour s’assurer un quart d’heure de pur fun ici ou là. Certes vous ne passerez pas la soirée dessus, mais ce n’est clairement pas le but de Cadomino, conçu pour s’éclater vite et bien. Si on peut maintenant rêver à une version « famille » avec une chasse au trésor plus conséquente et plus variée, on ne peut qu’apprécier le plaisir simple de cette course sur 3 tuiles. On veillera juste à faire jouer entre eux des marmots d’âges ou de rapidité équivalents, pour éviter que l’un d’entre eux survole les parties et frustre les autres. Mais hormis cette mini précaution, Cadomino est vraiment un jeu à posséder et à sortir très souvent.

On aime

  • Ingénieux !
  • Fun !
  • Plein de tension
  • Très bien réalisé

On aime moins

  • Tous les cadeaux se trouvent à la 3e tuile
  • Attention au niveau des joueurs !

Le trouver

Chez Philibert

Fiche Technique

Un jeu de Jonathan Favre-Godal
Illustré par Kate McLelland
Edité par Djeco
Pour 2 à 6 joueurs
A partir de 5 ans

 

3 pensées sur “Test – Cadomino

  • 14 octobre 2019 à 8 h 29 min
    Permalink

    “Je ne sais pas si le principe existait déjà avant, mais je trouve l’idée aussi simple que géniale.” Oui, c’est assez proche de Rapid’Croco…

    Répondre
    • 14 octobre 2019 à 9 h 50 min
      Permalink

      Bonjour !

      Merci beaucoup pour le commentaire !

      “Assez proches”, cela me semble fort. Dans Rapid Croco, c’est la position immédiate des crocos et des hippos qui entraîne le cheminement. Le mouvement est visuel : on suit des yeux un tracé dessiné par les gestes des personnages. C’est davantage un effort visuel qu’un effort de concentration et d’association de dominos qui se reconstitués mentalement. Je connais bien les deux jeux, mais j’avoue ne pas avoir pensé une seconde à Rapid Croco en jouant à cadomino.

      Je vais essayer de rejouer au deux afin de voir si l’assocaition me semble plus évidente.

      Encore merci !

      Répondre
  • 12 novembre 2019 à 6 h 48 min
    Permalink

    Bonjour. Ça rappelle “Où est Léo ?” de Haba…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.