Test – Kingdomino : Age of Giants

Allongé sur une chaise longue et sirotant une bonne coupe d’hydromel, vous posez un regard conquérant sur vos terres… Vous êtes peinard, au calme, détendu de la couronne.  Quand tout à coup, au loin, vous croisez le regard d’un de vos voisins. Vous devinez un sourire narquois se dessiner sur ses lèvres, laissant présager une fourberie imminente.

Fichtre, ce maraud a refilé votre adresse à un géant ! Ce rustre sans-gêne s’incruste chez vous, écrase violemment votre beau gazon coupé aux ciseaux et plonge avec délice dans les eaux cristallines de votre lac.

Ah oui, tu veux la jouer comme ça? Ok, accroche toi à tes guêtres mon ami, c’est la guerre!

Bruno Cathala, Cyril Bouquet et Blue Orange rempilent pour offrir à Kingdomino une charmante extension qui fait monter d’un cran l’aspect stratégique du jeu de base. Vous pourrez désormais inviter un 5ème seigneur de 8 ans et plus à se joindre à votre épopée territoriale.

Petite précision technique: Age of Giants est l’extension de Kingdomino et de Queendomino. Pour pouvoir y jouer, il vous faudra obligatoirement l’un de ces jeux de base.

L’aire des géants

Une fois de plus, Cyril Bouquet nous charme avec ses illustrations rigolotes et hautes en couleur (le mouton en bikini, j’adore!). L’ensemble est joli, de bonne facture et agréable à manipuler, bref, il n’y a rien à dire.

Côté matériel, vous trouverez:

  • un château 3D et 2 meeples pour un 5ème joueur;
  • des pions en bois représentant des géants;
  • une magnifique tour de distribution pour ranger les dominos;
  • des dominos paysages: il s’agit, bien évidemment, des mêmes paysages que dans le jeu de base (plaine, forêt, marécage, champs, mine et lac), à ceci près que, sur certains de ces dominos apparaissent des géants et sur les autres, des traces de pieds;
  • des dominos quête, proposant aux joueurs des objectifs à atteindre pour marquer des points supplémentaires.

Enfin, si vous connaissez les règles de Kingdomino, celles d’Age of Giants seront vite assimilées. Le principe reste le même: on pioche des dominos, chaque joueur en choisit un et le place dans son royaume de façon à constituer des domaines avec, si possible, des couronnes pour marquer des points.

Mais ludiquement, qu’est ce qui change avec cette extension?

Le changement, c’est maintenant…

La particularité de Age of Giants est d’apporter une difficulté et une dimension stratégique supplémentaires au jeu de base. L’objectif reste de bâtir un vaste et prolifique royaume, mais dorénavant, il faudra également mater des géants et mener à bien des quêtes.

Ces dernières constituent des objectifs communs à tous les joueurs, non obligatoires, mais pouvant permettre de faire la différence en terme de score s’ils sont atteints.

En début de partie, 2 dominos quête sont piochés aléatoirement et posés face visible. Si, en fin de partie, un joueur a réalisé un objectif imposé, il recevra le nombre de point de victoire indiqué sur le domino. Vous pourrez, par exemple, marquer 20 points de plus si votre château est placé dans l’un des 4 coins de votre royaume.

Quant aux géants, il s’agit ni plus ni moins que d’une forme de pénalité: lorsque vous placez dans votre royaume un domino contenant un géant, vous devez prendre l’un des pions géant et le placer de façon à recouvrir l’une de vos couronnes. Cette couronne ne pourra plus être prise en compte lors du décompte final. Oui, je sais, c’est raide!

Petit peton faire fuir les géants?

La réponse est……suspense….oui!! Ouf, tout n’est pas perdu! Vous aurez même le droit de le refiler à qui vous voulez.

Je m’explique: si vous récupérez un domino contenant des traces de pieds, cela signifie qu’un des géants qui squatte chez vous va aller voir ailleurs…ou plutôt chez votre voisin (mouahahah!!). Votre couronne ainsi libéréééééeeee, délivrééééeeee pourra à nouveau vous rapporter des points.

En quête d’action

Pour la mise en place, vous devrez mélanger les dominos du jeu de base et les dominos de l’extension que vous disposerez dans la tour. Chaque joueur choisit un château 3D et un ou deux meeples en fonction du nombre de joueurs. Deux tuiles quête sont piochées et posées face visible sur la table. Le principe de sélection et de connexion des dominos sont exactement les mêmes que dans Kingdomino. Je vous invite donc à aller jeter un œil au test.

La partie prend fin lorsqu’il n’y a plus de dominos dans la tour. Celui qui a le score le plus élevé est déclaré vainqueur.

L’avis de Plateau Marmots

Age of Giants est une extension très sympathique qui donne du pep’s aux parties. La présence des géants ainsi que des quêtes à réaliser ajoutent une légère complexité au jeu fort plaisante et, surtout, une interactivité entre les joueurs qui manquait un peu dans Kingdomino.

L’intérêt est réel et les parties sont toujours aussi prenantes et rejouables à l’infini.

Bravo Messire Cathala!

On aime:

  • le château et son joueur en plus
  • la tour de distribution
  • l’idée des quêtes et des géants
  • l’interactivité entre les joueurs
  • forte rejouabilité

On aime moins:

  • ???

Le trouver

Chez Philibert
Sur Amazon

Fiche technique:

Auteur: Bruno Cathala
Illustrateur: Cyril Bouquet
Éditeur: Blue Orange
Pour 2 à 5 joueurs
A partir de 8 ans
Durée d’une partie: 20 min

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.