Déjà vu : Gigamic joue avec votre cerveau

Avez-vous déjà eu une impression de déjà vu ? 

 

Avez-vous déjà eu une impression de déjà vu ? 

 

C’est ce sentiment un peu angoissant et vertigineux que Gigamic tente de reproduire en faisant diaboliquement appel à votre mémoire. Le jeu Déjà-vu, disponible depuis quelques heures, se compose d’une série de tuiles représentant des objets, et d’un deck de cartes représentant les mêmes objets. Sur les cartes peuvent être représentés un ou plusieurs objets, mais chaque objet ne sera présent que deux fois dans tout le deck. 

Les joueurs tirent alors une à une les cartes du paquet. Dès qu’un joueur aura la sensation d’avoir vu un même objet deux fois, il peut alors hurler “Déjà vu !” et prendre la tuile correspondant à l’objet. Mais si jamais l’objet apparaît à nouveau sur une carte, c’est qu’il s’est trompé…

Déjà-vu est un jeu qui sème le doute et force les joueurs à miser sur leur mémoire autant que sur leur chance. Un concept original, qui semble vraiment agréable à jouer, pour 2 à 6 joueurs à partir de 8 ans.

Si on arrive à en trouver un, on le testera volontiers. 

Si on arrive à en trouver un, on le testera volontiers. 

Voici le pitch et la vidéo de présentation : 

Avez-vous déjà ressenti une impression de déjà vu ? Des cartes sont retournées sur lesquelles figurent des objets identiques aux tuiles étalées sur la table. Chaque objet apparaît deux fois dans toute la pile de cartes. Si vous pensez qu’un objet est dévoilé pour la seconde fois, précipitez-vous pour prendre sa tuile. Mais attention : si vous vous êtes trompé et qu’une carte le dévoile à nouveau par la suite vous serez éliminé ! Faites l’expérience de ce jeu aussi troublant qu’amusant pour toute la famille.

Contenu : 36 tuiles objets, 36 cartes, règle du jeu
Auteur : Heinz Meister
Illustrateur : Jan Sasse

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.